Test Formovie Wemax Nova : l’avis de Grégory.

Dans la famille Fengmi, il est facile de s'y perdre tant les références se multiplient à un rythme effréné. Jusqu'à présent j'ai réussi à tenir le rythme et à tester l'intégralité des modèles disponibles. Pour venir étoffer cette collection de projecteurs DLP laser à ultracourte focale, voici maintenant le Formovie 4K, ou Wemax Nova ou Fengmi 4K 2100 lumens version globale. Sous ces 3 appellations se cache un seul et même appareil à savoir la version adaptée au marché mondial du Fengmi 4K, engin ayant déjà connu un beau succès en importation parallèle bien qu'une partie de ses menus demeurait en mandarin.

De quoi s’agit-il ?

Le Formovie Wemax Nova est donc un projecteur laser avec une focale ultracourte apte à projeter une grande image avec très peu de recul. Il est équipé d'une puce DMD 0,47" qui lui permet de diffuser en 4K HDR grâce au traitement d'image de Texas Instruments, le XPR x4.

Test WEMAX NOVA

Pour rappel sur le principe, la résolution nécessaire n'est pas obtenue de manière native par le Fengmi mais par un décalage optique des pixels transformant les 1920×1080 pixels de la puce DLP en 3840×2160. Le résultat à l'écran est très proche de celui d'une résolution 4K native et se démarque nettement de la résolution FullHD.

La grande nouveauté apportée par ce projecteur est l'adaptation au marché européen et mondial. Grâce à son interface basée sur AndroïdTV 9.0, l'ensemble des menus est traduit dans plusieurs langues dont le français. Exit donc le système D et le root destinée à virer les menus en mandarins des versions chinoises, ici vous êtes face à un projecteur adapté directement aux consommateurs français.

Ce nouveau modèle est compatible 4K HDR-10, il affiche une puissance lumineuse de 2100 lumens avec un contraste natif de 3000:1 et une durée de vie de la source lumineuse de 25000 heures.

Station multimédia tout-en-un, il comprend en pièce principale le diffuseur épaulé par un système sonore d'une puissance totale de 30W (10W × 2 ; 5W × 2 tweeter) mais également un lecteur médias qui lui permet de lire des fichiers vidéos, audio, photos depuis sa prise USB ou en mode miroir en liaison avec un téléphone portable ou une tablette.

Tour physique

Les appareils Xiaomi et Fengmi connaissent un grand succès en raison de la qualité de leur image mais également en raison de leur compacité. En effet, ce sont les projecteurs UST 4K laser les plus petits du marché. Dans le cas présent les dimensions sont de 456 × 308 × 91mm pour un poids de 7,1 kg.

Test Fengmi 4K version globale
Vividstorm et Fengmi

La coque grise est similaire à celle du Fengmi Cinema Pro. Le rapport de projection est de 0.233:1. L'appareil ne disposant pas de zoom, c'est son positionnement qui détermine la taille de l'image. Pour mon écran de 2m50 de base j'ai placé le bord de la coque de l'appareil à 22 cm de la toile. Le focus se fait ensuite électriquement à l'aide de la télécommande.

Test Fengmi 4K version globale
Distance de projection pour 110 pouces de diagonale

Si le placement n'est pas optimal, une correction électronique de trapèze sur 8 points est disponible pour compenser les défauts de l'image.

Les liaisons physiques sont nombreuses puisque le projecteur dispose de 3 prises HDMI (CEC/ARC) à configurer en 2.0 dans le menu HDMI, de deux prises USB (une devant et une derrière), une 3.5mm composite vidéo, 1 prise casque mini-jack 3,5mm, 1 RJ-45 LAN et 1 S/PDIF.

Test Fengmi 4K version globale
Connectique

Il faut ajouter à cela les supports Wifi et Bluetooth.

La télécommande est également Bluetooth et, grâce à l'assistant Google, vous pouvez effectuer des recherches à la voix directement en appuyant sur la touche dédiée (et cette fois sans qu'on vous réponde en chinois!).

Menus

Les menus AndroïdTV 9.0 sont classiques et donnent accès aux vignettes des applications que vous avez sélectionnées (Youtube, Molotov, etc.). La plupart des programmes de streaming sont supportés à l'exception de Netflix. J'ai pu installer et profiter de manière complète d'Amazon Prime Video, d'OCS et de Molotov.

Pour les réglages images c'est toujours aussi sommaire. Si vous utilisez uniquement les lecteurs médias interne comme Kodi ou VLC vous aurez accès aux modes d'images suivants : "standard, mode film, mode lumineux, mode sport, mode enfant"et un"mode utilisateur"éditable. Si vous passez en liaison HDMI, les sélections apparaissent dans cet ordre : "standard, mode film, mode lumineux, mode sports, mode moniteur, mode jeu"et une"mémoire utilisateur".

Pour avoir accès à ces sélections il faut appuyer longuement sur la touche ronde de la télécommande, ce qui fait apparaître 3 vignettes de réglages "images, son et paramètres". C'est dans ces options qu'il ne faudra pas oublier d'activer les prises HDMI en 2.0 pour bénéficier du 4K HDR.

La puissance lumineuse du projecteur est ajustable sur deux niveaux surbrillance ou vue, le second pouvant être assimilé à un mode économique. Aucun dispositif de contraste dynamique n'est disponible.

Si vous souhaitez modifier la colorimétrie (je n'ose parler de calibrage tant les réglages sont limités), il faudra en passer par le mode utilisateur. A cet endroit vous pourrez modifier : "contraste, luminosité, teinte, finesse ainsi que la température de couleurs" mais uniquement sur 3 sélections déterminées (chaud, froid, moyen). N'espérez pas trouver de réglages RVB séparés ou de CMS.

Test WEMAX NOVA

Les signaux entrants restent convertis en 60hz et il n'y a pas d'interpolation d'images.

Verdict technique

Bruit de fonctionnement et qualité du système sonore intégré :

Avec la puissance lumineuse réglée au maximum sur surbrillance je mesure 45,8 dB avec le sonomètre positionné sur la coque du projecteur et 38,6 dB à 50 cm de distance. Notez (et je le rappelle à chaque fois) que la position du spectateur, s'agissant d'un projecteur à ultracourte focale, sera bien plus éloignée que les distances de prises de mesures et que le bruit perçu sera donc moindre.

Test WEMAX NOVA

Fidèle à l'expérience acquise sur les modèles précédents, le système sonore du Wemax Nova excelle dans la restitution des bandes sons, tant sur les aigus que dans les basses.

Consommation électrique :

Avec le mode surbrillance, je relève 261W. Le passage au mode économique "vue" abaisse la consommation à 242W (mesures prises sur mire de blanc à 100%). C'est donc un projecteur plutôt gourmand en énergie.

Test WEMAX NOVA
Consommation électrique comparée

Piqué et netteté :

Les résultats dans ce domaine d'évaluation sont excellents et la précision de l'image offerte par le Formovie permet de rendre justice à tous les programmes que vous lui demanderez de diffuser (1080p ou 4K HDR). Mes mires de netteté 4K de la suite d'Avsforum apparaissent sans aberrations chromatiques, du grand art !

Test WEMAX NOVA

Fluidité :

Rien de nouveau sous le soleil, tout ce qui rentre dans le projecteur est converti en 60hz, et cela signifie que pour les programmes 1080p24 le judder sera immanquablement présent. L'absence d'interpolation d'images est vraiment le défaut de cette gamme de projecteurs. Pour en bénéficier il faudra envisager l'acquisition d'un Fengmi Wemax 4K or il coûte 3000€ à comparer aux 1460€ de ce modèle.

Input lag :

Pour les gamers, la seule solution est de positionner l'image sur la sélection image "mode jeu" pour obtenir le niveau de lag le plus bas, soit 66,5 ms en UHD 60hz. C'est au-dessus de la limite de 50 ms pour laquelle je considère qu'un projecteur peut être utilisé pour du jeu en réseau.

Test Fengmi 4K version globale
Input lag mode Jeu Fengmi Wemax Nova

Overscan et cadre lumineux de la puce 0,47 :

Test WEMAX NOVA

L'affichage d'une mire de cropping est réalisée sans aucun rognage par le projecteur. Vous bénéficiez donc de toute l'image de l’œuvre projetée. Le cadre plus clair du aux micro-miroirs inactifs de la puce DMD 0,47 est présent avec une largeur de 2 cm.

Test WEMAX NOVA

Colorimétrie et Gamma :

Je peste souvent contre les versions globales des projecteurs par rapport à leurs versions chinoises car elles perdent des options de réglages et donc de calibrage mais avec le Wemax Nova j'ai eu l'agréable surprise de découvrir qu'il n'y a pas à se casser la nénette car les réglages effectués en usine permettent quasiment de s'affranchir de calibrage et sont proches des références HDTV.

Ainsi, il suffit d'utiliser le mode film et de placer la puissance lumineuse du projecteur sur "vue" pour obtenir un très bon 6502K avec un écart deltaE de 4,01 et un Gamma de 2,33.

Je n'ai aucune autre recommandation à faire et avouez que cela facilite la vie quand on n'a pas à se plonger dans les réglages.

Le Gamut du projecteur atteint 110,1% du rec.709 et 81,1% du DCI-P3. Ce n'est pas un projecteur tri-laser qui atteint 1000% du Rec.2020 mais il permettra tout de même de profiter de couleurs plus saturées que sur un projecteur à lampe classique.

Contraste et luminosité :

Test WEMAX NOVA

Pour pouvoir bénéficier de couleurs naturelles il convient de se limiter à la puissance lumineuse du mode "vue" pour les raisons évoquées dans la partie colorimétrie et gamma. Dans ces conditions, le projecteur est apte à éclairer avec une luminance de 26 fL une base d'image de 2m93 au format 16/9ème et 3m73 (16 fL) en 1080p SDR.

Le contraste est excellent pour un projecteur 0,47" et atteint 2499:1. Cela reste néanmoins en dessous des champions en la matière que sont les Xiaomi 4K 1S et Fengmi Cinema Pro.

Test WEMAX NOVA

Verdict subjectif

L'équilibre. C'est ce substantif qui me parait le mieux définir l'image qu'est en mesure de diffuser le Formovie Wemax Nova. A la précision s'ajoute le naturel des couleurs ainsi qu'une bonne luminosité et un contraste permettant de regarder les scènes nocturnes dans de bonnes conditions. Le seul point qui reste à améliorer est celui de la fluidité mais pour cela il faudra attendre un modèle avec interpolation d'images intégrée.

Test WEMAX NOVA

Pour les programmes 4K HDR, je vous recommande l'utilisation de Kodi qui a le bon goût de trouver tout de suite le bon réglage de Gamma EOTF, ce que n'est pas en mesure de faire VLC. Si le Formovie est à son aise avec les signaux 1080p, il excelle en 4K HDR et les extraits de James Bond Spectre, d'Alien Covenant ou de la scène de l'India Market de la suite d'Avsforum viendront vous le démontrer (cliquez à droite sur l'image pour la voir en grand).

Conclusion

J'ai déjà répondu à la question que se pose une partie des lecteurs, à savoir si le Fengmi Wemax Nova peut détrôner le Xiaomi 4K 1S et la réponse est non. Avec le Fengmi Cinema Pro les deux modèles d'import direct restent les champions du contraste et de la luminosité et leaders du guide d'achat. Le nouveau venu n'est toutefois pas dépourvu de qualités grâce à ses menus entièrement traduits en français et un magasin d'applications adapté au marché français (on regrettera juste l'absence de Netflix). Par conséquent, si vous souhaitez bénéficier d'un bon projecteur home-cinéma à ultracourte focale à moins de 1500€ et adapté au marché français, le Fengmi Wemax Nova vous tend les bras.

J'ai apprécié :

- La colorimétrie,

- La précision d'image,

- Le contraste,

- Le rendu 4K HDR,

- Des menus français.

Je regrette :

- La fluidité.

ENGLISH VERSION

In the Fengmi family, it's easy to get lost as the references multiply at a frantic pace. So far I've managed to keep up and test all the models available. To complete this collection of DLP laser projectors with ultra short focal length, here is now the Formovie 4K, or Wemax Nova or Fengmi 4K 2100 lumens global version. Under these 3 names hides one and the same device, namely the version adapted to the world market of the Fengmi 4K, a device that has already been a great success in parallel import although part of its menus remained in Mandarin.


What is it about?


The Formovie Wemax Nova is a laser projector with an ultra-short focal length capable of projecting a large image with very little recoil. It is equipped with a 0.47" DMD chip that allows it to broadcast in 4K HDR thanks to the image processing of Texas Instruments, the XPR x4.


As a reminder on the principle, the necessary resolution is not obtained natively by the Fengmi but by an optical shift of the pixels transforming the 1920×1080 pixels of the DLP chip into 3840×2160. The result on the screen is very close to that of native 4K resolution and is clearly different from FullHD resolution.

Test WEMAX NOVA


The great novelty brought by this projector is the adaptation to the European and global market. Thanks to its interface based on AndroidTV 9.0, all the menus are translated into several languages including French. Exit the system D and the root to remove the menus in Mandarin versions of Chinese, here you are facing a projector adapted directly to French consumers.
This new model is compatible 4K HDR-10, it displays a light power of 2100 lumens with a native contrast of 3000:1 and a lifespan of the light source of 25000 hours.
All-in-one multimedia station, it includes in main room the diffuser supported by a sound system with a total power of 30W (10W × 2; 5W × 2 tweeter) but also a media player that allows it to play videos, audio, photos from its USB socket or in mirror mode in connection with a cell phone or a tablet.

Physical tower


Xiaomi and Fengmi devices are very successful because of their image quality but also because of their compactness. Indeed, they are the smallest UST 4K laser projectors on the market. In this case the dimensions are 456 × 308 × 91mm for a weight of 7.1 kg.

Test Fengmi 4K version globale
Vividstorm et Fengmi


The gray shell is similar to that of the Fengmi Cinema Pro. The projection ratio is 0.233:1. The device does not have a zoom, so the positioning of the device determines the image size. For my screen of 2m50 base I placed the edge of the shell of the device at 22 cm from the canvas. The focus is then done electrically with the remote control.

Test Fengmi 4K version globale
Distance de projection pour 110 pouces de diagonale



If the placement is not optimal, an electronic keystone correction on 8 points is available to compensate for image defects.

The physical connections are numerous since the projector has 3 HDMI sockets (CEC/ARC) to be configured in 2.0 in the HDMI menu, two USB sockets (one in front and one behind), a 3.5mm composite video, 1 mini-jack 3.5mm headphone socket, 1 RJ-45 LAN and 1 S/PDIF. In addition, there is Wifi and Bluetooth support.

Test Fengmi 4K version globale
Connectique


The remote control is also Bluetooth and, thanks to the Google Assistant, you can search by voice directly by pressing the dedicated button (and this time without being answered in Chinese!).

Menus


The AndroidTV 9.0 menus are classic and give access to the thumbnails of the applications you have selected (Youtube, Molotov, etc.). Most streaming programs are supported except Netflix. I was able to install and fully enjoy Amazon Prime Video, OCS and Molotov.


For image settings it's still pretty basic. If you only use internal media players like Kodi or VLC you will have access to the following picture modes: "standard, movie mode, light mode, sport mode, child mode" and an editable "user mode". If you switch to HDMI, the selections appear in this order: "standard, movie mode, light mode, sports mode, monitor mode, game mode" and a "user memory".


To access these selections, you must press and hold the round button on the remote control, which brings up 3 thumbnails of settings "images, sound and settings". It is in these options that you should not forget to activate the HDMI 2.0 plugs to benefit from 4K HDR.


The light power of the projector is adjustable on two levels highlight or view, the second can be assimilated to an economic mode. No dynamic contrast feature is available.

If you want to modify the colorimetry (I dare not speak of calibration as the settings are limited), you will have to go through the user mode. There you can modify: "contrast, brightness, tint, sharpness and color temperature" but only on 3 selections (warm, cold, medium). Do not expect to find separate RGB settings or SMD.

Test WEMAX NOVA


The incoming signals remain converted to 60hz and there is no image interpolation.

Technical verdict


Operating noise and quality of the built-in sound system :

Test WEMAX NOVA


With the light power set to maximum highlight I measure 45.8 dB with the sound meter positioned on the projector shell and 38.6 dB at 50 cm distance. Note (and I remind it every time) that the position of the spectator, being an ultra-short-throw projector, will be much further away than the measurement distances and that the perceived noise will therefore be less.

Test WEMAX NOVA


True to the experience gained on previous models, the sound system of the Wemax Nova excels in the restitution of soundtracks, both on the highs and lows.

Power consumption:

With the highlight mode, I read 261W. Switching to the economic mode "view" lowers the consumption to 242W (measurements taken on a 100% white test pattern). It is thus a rather greedy projector in energy.

Test WEMAX NOVA
Consommation électrique comparée



Sharpness:

The results in this area of evaluation are excellent and the sharpness of the image offered by the Formovie can do justice to any program you ask it to show (1080p or 4K HDR). My 4K sharpness test patterns from the Avsforum suite appear without chromatic aberrations, great art!

Test WEMAX NOVA


Smoothness:


Nothing new under the sun, everything that goes into the projector is converted to 60hz, and that means that for 1080p24 programs the judder will inevitably be present. The lack of image interpolation is really the flaw of this projector range. To benefit from it you will have to consider the acquisition of a Fengmi Wemax 4K or it costs 3000€ to compare to the 1460€ of this model.


Input lag:

For gamers, the only solution is to position the image on the image selection "game mode" to get the lowest level of lag, 66.5 ms in UHD 60hz. This is above the 50ms limit for which I consider a projector to be suitable for network gaming.

Test Fengmi 4K version globale
Input lag mode Jeu Fengmi Wemax Nova



Overscan and chip light frame 0.47:

Test WEMAX NOVA


Displaying a cropping pattern is done without any cropping by the projector. So you get the full image of the projected work. The clearer frame due to the inactive micro-mirrors of the DMD 0.47 chip is present with a width of 2 cm.

Test WEMAX NOVA



Colorimetry and Gamma:

I often complain about the global versions of the projectors compared to their Chinese versions because they lose adjustment options and therefore calibration but with the Wemax Nova I had the pleasant surprise to discover that there is no need to break the nenette because the settings made in the factory allow almost to free from calibration and are close to the HDTV references.


Thus, it is enough to use the film mode and to place the light power of the projector on "view" to obtain a very good 6502K with a deltaE of 4,01 and a Gamma of 2,33.


I have no other recommendations to make and admit that it makes life easier when you don't have to dive into the settings.


The Gamut of the projector reaches 110.1% of rec.709 and 81.1% of DCI-P3. It is not a tri-laser projector that reaches 1000% of Rec.2020 but it will still allow you to enjoy more saturated colors than on a conventional lamp projector.

Contrast and brightness:

Test WEMAX NOVA

In order to benefit from natural colors it is advisable to limit the light power of the "view" mode for the reasons mentioned in the colorimetry and gamma section. In these conditions, the projector is able to illuminate with a luminance of 26 fL an image base of 2m93 in 16/9 format and 3m73 (16 fL) in 1080p SDR.


The contrast is excellent for a 0.47" projector and reaches 2499:1. However, this is still below the champions in the field that are the Xiaomi 4K 1S and Fengmi Cinema Pro.

Test WEMAX NOVA

Subjective verdict


Balance. This is the word that best defines the image that the Formovie Wemax Nova is able to broadcast. To the precision is added the naturalness of the colors as well as a good luminosity and a contrast allowing to watch the night scenes in good conditions. The only point that remains to be improved is that of fluidity, but for that we will have to wait for a model with integrated image interpolation.

Test WEMAX NOVA



For 4K HDR programs, I recommend using Kodi which has the good taste to find the right EOTF Gamma setting right away, which VLC is not able to do. If Formovie is at ease with 1080p signals, it excels in 4K HDR and the extracts from James Bond Spectre, Alien Covenant or the India Market scene from the Avsforum sequel will demonstrate this (click on the right on the image to see it bigger).

Conclusion


I have already answered the question that some of the readers are asking, whether the Fengmi Wemax Nova can dethrone the Xiaomi 4K 1S and the answer is no. Together with the Fengmi Cinema Pro the two direct import models remain the contrast and brightness champions and leaders of the buying guide. However, the newcomer is not devoid of qualities thanks to its menus fully translated into French and an application store adapted to the French market (we will just regret the absence of Netflix). Therefore, if you want to benefit from a good ultra-short-throw home theater projector for less than 1500€ and adapted to the French market, the Fengmi Wemax Nova is holding out its arms to you.


I liked:

- The colorimetry,
- The image precision,
- The contrast,
- The 4K HDR rendering,
- French menus.

I regret:

- The fluidity.


41 Commentaire(s)

  1. 2blys dit :

    Et dire que certains travaillent le 1 mai pour notre plus grand plaisir de lecture!…Merci Greg
    Tu as confirmé par ce test mon choix de partir sur le 1s ou son successeur si Xiaomi décide de faire comme Fengmi et nous sortir des modèles tous les mois!..
    ce Formovie, euh?!..Fengmi,??.. Wemax!.. à l’intérêt de ne pas être trop bâclé pour un produit international et avec notre langue… une belle avancée qui augure de beaux produits à suivre…

    1. Mathieu dit :

      Salut 2blys
      tu envisages le 1s? T’étais par à la recherche d’un VP avec input lag correct?

      1. 2blys dit :

        Je me suis fait une raison.. je n’arriverai pas à contenter tous mes désirs, la 3d étant plus importante pour ma famille, alors je prends ce qui se fait de mieux pour le moment!.. merci Greg pour ton classement!

        1. Rémi42 dit :

          Bonjour, si j’ai bien compris vous optez pour le 1S pour bénéficier de la 3D; je recherche moi aussi un UST avec la 3D, par contre, à la lecture des caractéristiques sur Banggood, le 1S ne dispose pas de la 3D. Avez vous pu vérifier ce point?

          1. Max_B dit :

            Le 1S a la 3D, ça doit être dans le test de Greg.

        2. Mathieu dit :

          Et une question de novice. A partir de quelle source tu regardes de la 3D?
          Tous les programmes peuvent être simulés en 3D c est ça ?

          1. Max_B dit :

            Pour la 3d, la source la plus évidente est le Blu-ray. Plus de source en streaming et la plupart des rip sont dans des format qui dégrade la qualité.

          2. Max_B dit :

            Et la simulation n’a aucun intérêt, seuls les films tournés en “vrai” 3D avec des caméra double images (et les animations 3d) sont pertinents.

  2. Mathieu dit :

    Merci Grégory pour ce test 🙂
    Dommage cette présence de judder. Tu l’as plus remarqué que sur le Cinéma pro du coup?
    Je préfère enfoncer les portes ouvertes que de rester sur un doute : sur une source en 1080p si on passe le VP sur du 1080p, le judder ne sera pas présent?
    Deuxième enfoncement de porte ouvertes : possible de brancher un 5,1 et notamment un subwoofer autre que fengmi dessus?
    Pour une pièce de vie lumineuse avec un écran CLR il pourrait s’en sortir?

    A part cette histoire d’interpolation, il semble équilibré…

    Merci encore pour ton partage 🙂

  3. Jérémy dit :

    Super test, moi qui regrettais d’avoir acheté le 4K 1S, pour ce modèle au vu des contraintes de réglage et de son contraste inférieur.
    Je n’ai plus de regret.
    Continue comme cela c’est top.

  4. Spash dit :

    Merci pour le test !
    Si quelqu’un arrive à me réponse à une question “bête” :

    Est-ce que 1800 lumens d’un projecteur laser ultra courte focale pourrait être équivalent ou donner l’impression de plus de luminosité qu’un projecteur classique mais de 3000 lumens (mesurés) ? Vu la distance de projection et la technologie différente, peut-être que…

    Je dois savoir si je me rétracte ou non de mon Optoma UDH38 qui est assez lumineux pour une pièce de vie sur mur blanc avec un peu de lumière, et je ne sais pas ce que donnerait un ultra courte focale moins lumineux sur le papier…

    Merci par avance !

  5. Gael dit :

    J’ai l’impression que globalement plus les ust sont petits et compacts, plus ils font du bruit. Comme beaucoup d appareils électroniques.

  6. Romain Lavalard dit :

    Concernant l’effet judder, est ce que relier un pc au vidéo projecteur peut corriger le problème, la carte graphique étant souvent capable de gérer cette interpolation ?
    Cela obligerait à connecter un pc mais si cela résout le problème, je le mets dans ma liste.

    1. Grégory dit :

      C’est effectivement une solution.

    2. Furet dit :

      Un PC HC avec un logiciel d’interpolation comme SVP (https://www.svp-team.com/wiki/Manual:SVP) est une solution pour retrouver une image fluide à 60Hz. Il faut une configuration “velue”, car cela réclame du calcul.

      Sinon, à ma connaissance les cartes graphiques ne font pas d’elles-même de l’interpolation. Sans logiciel d’interpolation, un bête pulldown 3:2 est appliqué dans le PC si la sortie est à 60HZ. Si la sortie est à 24P (image fluide en sortie de PC donc), c’est l’électronique du projecteur qui se charge de la passer à 60p. Dans les 2 cas pas de mystère: Pulldown = Judder.

  7. Mathieu dit :

    Pas grand monde ici, il soulève pas les foules ce wemax nova.
    Pourtant je lui trouve bien des qualités.

    1. Phchrono dit :

      A part l’input lag, le 1S est meilleur en tout, et en plus il est pas plus cher.

      1. Max_B dit :

        Oui, à part le lag et la 3d possible sur le 1S.
        D’autre part, j’ai tendance à choisir un projo pour son image uniquement et pas pour son UI/OS car ajouter une box HDMI (Apple pour moi) permet d’avoir la combinaison ultime de son choix. Une fois les réglages initiaux effectués on n’est plus guère concerné par les menus et autre.
        Il faut juste tenir compte du prix de la source externe dans son calcul global.

    2. Grégory dit :

      Effectivement et comme je l’ai écrit c’est un appareil équilibré sans défaut rédhibitoire.

  8. Spash dit :

    Si ça intéresse quelqu’un, je pourrai faire un retour car je l’ai commandé pour tester ce sera mon premier UST et au-delà du côté “magie” de ces produits à mes yeux, je suis intrigué de savoir ce que ça donne face à un projecteur classique.

    C’est destiné à un salon sur mur blanc (a priori sans trop de défauts, mais on verra ça !) pour potentiellement remplacer une télé 65″ QLED que j’aime beaucoup, donc usage en journée avec rideaux fermés possibles, et soir avec un peu de lumières, et noir total sinon.

    Je viens de prendre un Optoma UDH38 qui est donné pour 4000 lumens, j’ai hâte de savoir ce que vaut ce UST en comparaison ne serait-ce que sur la luminosité.

    Et perso l’input lag a fait la différence vu que je joue un peu parfois en ligne (F1 2020, Warzone) et PS4 et Switch pas en ligne, donc quelques compromis sur la luminosité et contraste pour avoir un input lag un peu moins pire, ça peut s’envisager. Pour le système je m’en fiche tout est relié à une Shield Pro.

    En attente de la livraison pour l’instant 🙂

    1. Mathieu dit :

      Merci Spash, preneur de ton retour. Tu as commandé sur Banggood?

      1. Spash dit :

        Oui, juste avant qu’il ne perde plusieurs dizaines d’euros haha
        Première fois que je commande sur ce site, c’était entrepôt HK donc j’attends de voir comment tout se passe.

        1. Mathieu dit :

          Ha bein t’as de la chance là il a prix 300 euros il est à 1700.
          Heureusement que le code de Grégory tient le prix à 1483.
          Tu as crois comme écran?

          1. Spash dit :

            Non non le prix a changé mais en soi il a baissé par rapport au moment où j’ai commandé, j’ai payé au final autour de 1500.

            Je n’ai qu’un mur blanc dans le salon 🙂

        2. Mathieu dit :

          Salut Spash, alors tu as recu la bête?

          1. Spash dit :

            Vi !!! J’ai fait un petit CR dans un commentaire en-dessous 🙂

  9. Spash dit :

    Hello, du coup j’ai enfin reçu le projecteur et voici mon “petit” retour pour les curieux 🙂

    // Album avec quelques photos diverses https://ibb.co/album/JjbfBf //

    Mon contexte :

    – But de remplacer la TV par un projecteur, donc problématique de luminosité surtout vu qu’on ne veut pas vivre dans le noir !

    – budget limité, salon où un projecteur classique est difficile à mettre en place, moche juste derrière le canapé + bruit, location donc impossible de toucher au plafond et puis pas envie non plus, projecteur fond de salle à 5,5 mètres donc hors budget pour en avoir un 4K.

    – La pièce est très lumineuse avec plusieurs fenêtres et expo sud-ouest.

    – Habitué à une TV QLED 4K de qualité donc envie d’un projecteur 4K (par wobulation c’est déjà très bien)

    – Mur blanc qui avait l’air bien propre, rénové récemment, pas d’écran (pour le moment)
    Je joue parfois (souvent online), donc recherche d’un projecteur avec une latence acceptable

    // J’ai testé en parallèle d’acheter un Optoma UDH38, posé derrière le canapé pour tester le principe, mais bien trop bruyant, déception sur la luminosité malgré qu’il soit donné pour 4000 lumens, quasi impossible à bien voir de jour ou avec lumière ambiante même en mode lumineux etc, et image bof côté couleurs, halo blanc horrible à cause de la fonction (Brilliant Colors), etc.
    //

    Bref je n’avais pas le budget pour un ultra courte focale de grand constructeur à acheter ici, mais ça me fait rêver depuis que je connais leur existence.
    Un peu fébrile, je me suis lancé pour mon premier gros achat sur le site Banggood suite au test de Grégory.

    => Déjà il n’y a pas eu de soucis côté livraison, un peu long (17 jours) venant de Hong-Kong, mais il y avait tous les ponts de mai en France je ne sais pas si ça joue, en tout cas c’était dans le délai annoncé.
    Je n’ai pas eu de soucis de douanes etc, ni de colis abimé ni rien, livreur sympa etc.
    Je ne vais pas m’attarder trop en détail mais le packaging etc est nickel, ce modèle est en version “Globale” donc câble français livré avec, Android TV 9 dessus, toutes les langues dont le français déjà inclus etc, ce n’est pas toujours le cas.

    => Côté image, le plus important : la claque, j’ai enfin ma réponse : 2100 lumens d’un laser ultra courte focale sont effectivement quasiment 2x plus lumineux qu’un 4000 lumens à lampe classique !! Différence de taille, le Optoma perdait une énorme partie de sa luminosité en le calibrant à peu près correctement, alors que le Fengmi ne perd quasiment rien et est déjà très très bien réglé d’usine !

    Du coup, il rempli tous mes critères :

    – Image : je partais d’une bonne télé, j’ai conscience qu’un mur blanc pour un projecteur est une grosse limite, mais c’est un compromis que j’accepte. Du coup, même de jour c’est déjà regardable sans soucis, si on ferme quelques rideaux ça devient vraiment bien, et faisant le noir complet… la folie !! Luminosité déjà vraiment forte, couleurs magnifiques, contraste vraiment chouette avec des noirs très très corrects. Cela n’équivaut pas un OLED bien sûr, mais pas si loin que ça de ma QLED !
    En sachant que le Optoma avait un contraste horrible en comparaison. Mais sur un projecteur, en soi j’ai moins d’exigences que sur une télé.

    – Fluidité : ce modèle n’a pas d’interpolation, il passe tout en 60 Hz, j’avais peur de cette donnée car ne sachant pas exactement comment ça se ressentirait. En fait aucun soucis, c’est très correct, je dirais que c’est à mi chemin entre une TV 50 Hz (pas suuuuper fluide) et une TV 100 Hz, perso ça me convient très bien, ma télé était 50 Hz, c’est mieux sur le projecteur donc je suis content.

    – L’appareil lui-même fait bien qualitatif, le packaging superbe aussi, il est petit et léger, pour moi c’est vraiment une sorte de magie de voir un si petit appareil devant un mur pouvoir sortir un si grande et belle image, dingue.

    – Le son : j’ai un home cinéma donc j’ai juste testé en vitesse, eh bien c’est déjà franchement pas mal pour du intégré, bien mieux que le son de base d’une télé.
    Particularité des modèles UST : cela fait effectivement ressort les défauts du mur puissance 1000. Je n’en voyais AUCUN avec le Optoma, avec le UST je constate beaucoup d’irrégularités, mais surtout le plus chiant est que le mur n’est pas droit à un endroit, et ça fait une sorte de “vague” sur les travelling, les lignes de texte ou menus font aussi une vague, c’est déplaisant. Pas rédhibitoire pour autant pour moi car en film / série / jeu on le ne voit pas, ou quasiment pas (sauf gros travelling), mais c’est un compromis le temps un jour de prendre un écran adapté (il faut un écran spécial UST d’ailleurs).

    – Latence : j’ai pris ce modèle comparé au Xiaomi Mijia 1S 4K (réputé meilleur) et au Fengmi Cinema Pro 4K (réputé meilleur aussi), car ils avaient une latence trop élevée pour le jeu. Ce modèle a une latence autour de 55 ms, ce qui est déjà beaucoup en soi pour jouer, mais là encore je suis prêt à un compromis tant que c’est raisonnable.

    -> Très bonne surprise, j’ai testé F1 2021 en online (sur mon PC en HDMI avec manette Xbox en Bluetooth) et c’est totalement jouable, certes on sent une légère latence, mais bien moins pire que ce que j’imaginais, et bien moins pire par exemple que le jeu via Nvidia Geforce Now en ethernet et fibre optique.
    Pour info, le Optoma est un modèle “gaming” avec un mode jeu à 22 ms je crois, je ne vois pas la différence avec le Fengmi.
    Attention toutefois, il faut passer en mode jeu pour qua la latence soit acceptable, c’est moins bien dans les autres modes, mais cela ne change pas grand chose à la très bonne qualité d’image donc aucun soucis.

    //
    Voilà mon “petit” retour, si vous avez des questions n’hésitez pas, en tout cas.
    Du coup nous allons le garder, et plus tard acheter un écran spécial UST pour corriger les soucis du mur, mais en attendant ça fait très bien le boulot, n’importe quel contenu devient hallucinant et c’est vraiment le cinéma à la maison, nous en sommes ravis.
    De plus, niveau esthétique cela fait très propre, c’est WAF validé ^^ même si le mur blanc vide fait un peu bizarre c’est sûr.

    PS : J’ai mis quelques photos aussi en plein jour pour donner une idée à ceux qui seraient dans ce cas, peut-être pas si fréquent. Mais clairement, c’est regardable, bien sûr avec grand soleil il faut tirer un rideau, mais les couleurs sont là, et seules les scènes sombres seront compliquées.
    J’ai aussi mis 2 photos de Titanic, la colorimétrie change car l’une prise avec un iphone 11 et l’autre avec un S21, donc ne tenez pas trop compte de la colorimétrie, ça ne rendra jamais comme en vrai de toute façon 😉

    1. Grégory dit :

      Bravo et merci pour ce long CR spash :).

      1. Spash dit :

        Merci, et surtout merci pour tout ton travail 🙂

    2. Gae dit :

      The Titanic shots look impressive just for a wall projection…were you streaming via a Shield Pro or any naive apps?

  10. nono dit :

    Merci spash pour ton cr

  11. Jérémy dit :

    Bonjour Grégory ! J’adore tout vos test j’ai actuellement un Xiaomi mijja youth édition que j’aime beaucoup ( malgré la perte de focus .. ) j’ai pour idée d’acheter un vidéo projecteur 4k laser ultra courte focale mais avec les Xiaomi, fengmi etc… Je suis perdu… Je ne sais absolument pas le quel choisir… Je me permets donc de te solliciter boour avoir ton avis sur le sujet car tu les as sûrement tous test ! Céline toi le quel devrai-je choisir ? Sachant que je compte joué dessus ( pas de try hard FPS compétitif mais plutôt du genre assassin Creed, farcry, etc… Seulement des jeux à la manette en gros ) et bien évidemment du Netflix en 4k etc… J’ai donc un budget de 1200€ environ… Le quel est le meilleur en rapport / qualité image / luminosité ? Merci d’avance !

  12. Matthieu Bach dit :

    Bonjour Grégory, j’ai lu attentivement un certain nombre de tes tests mais je n’arrive pas à identifier le produit commercialisé officiellement en France avec SAV que tu recommandes à moins de 2000 euros ?

    1. Grégory dit :

      Tu parles de quoi ? Je ne vois rien de la sorte dans le test du Wemax Nova.

  13. Mika dit :

    Is this model same as Fengmi Formovie 4K Cinema?

    Banggood says that response time is 30-40 milliseconds, not over 60ms.

    1. Grégory dit :

      Oui c’est le même et les mesures d’input lag sont dans mon test avec photos à l’appui.

      1. Mika dit :

        Thank you. Living at Finland and not speak France. But these are best projector review I have found at internet. Happy that those are also translated to English.

        I am using this projector: https://www.passionhomecinema.fr/blog/index.php/14/01/2020/test-mi-smart-compact-projector-lavis-de-gregory/

        I been looking for ultra short throw 4K projector that can be used play games. Hope it would support also 4:3 because use also older devices and video converters like OSSC with old consoles and don’t want 4:3 pic stretch to 16:9

        I was thinking Optoma P2 but would rather use AndroidTV and don’t wanna waste HDMI port for Firetv stick or Nvidia Shield.

        Hope that they release new models at Autumn.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires


Catégories

ActualitésNon classéTests vidéoprojecteurs & toiles