Test Wemax Vogue Pro : l’avis de Grégory.

La société Wemax est le pendant américain du constructeur de projecteurs chinois Fengmi. Elle a pour charge depuis plusieurs mois maintenant de développer et de commercialiser les versions internationales des projecteurs à succès de la marque. Après les tests de deux projecteurs laser, le Wemax Nova et le Wemax Go advanced, je vous propose de découvrir les performances de la version globale du Vogue Pro, un projecteur 1080p à LED.

De quoi s’agit-t-il ?

Le Wemax Vogue Pro est un diffuseur frontal prévu pour une installation fixe. Sa taille compacte peut laisser envisager une utilisation nomade mais il est bien plus gros qu'un Philips Picopix Max ou un Xgimi Halo et il ne dispose d'aucune batterie intégrée. Pour ces raisons, il est plus logique de l'installer à demeure. Il peut trouver sa place sur une table basse ou fixer au plafond.

Avec cette version globale plus la peine de réviser votre anglais, les menus sont disponibles dans plusieurs langues dont le français.

Test Wemax Vogue Pro
Menus en français

Il partage avec le LG HU70LS la source lumineuse à 4 led pour en augmenter l'intensité. Ce quatuor a une durée de vie de 30 000 heures avec stabilité des couleurs et allumage ou extinction immédiats et une puissance de 1600 lumens associée à un contraste de 400:1.

Le projecteur est réellement 1080p. Il utilise une puce DMD 0,47″. Les signaux 4K HDR-10 et HLG sont supportés par mise à l’échelle descendante.

Le Wemax Vogue Pro fait partie de la catégorie des « Smart Projectors », ces appareils intelligents conçus comme des vecteurs de diffusion quasiment autonomes, avec système sonore intégré (pouvant également servir d’enceinte Bluetooth). Il est équipé du wifi et d’une prise LAN ; chacun permet le streaming mais également la mise à jour de l’appareil à distance.

Le Wemax Vogue Pro est commercialisé ici (cliquez sur le lien) à 1072€ TTC.

Tour physique

Le Wemax Vogue Pro prend la forme d’un cube de couleur anthracite. Les dimensions de l'appareil sont de 200x200×140 mm pour un poids de 3,5 kgs.

Test Wemax Vogue Pro
Wemax Vogue Pro

Sous le projecteur, un pas de vis ¼" permet de le monter sur un trépied. Il peut évidemment aussi être placé sur une table ou fixé au plafond. Le ratio de projection du Vogue Pro est de 1,1 : 1. L'engin propose une fonction de zoom progressif électronique ainsi qu’une correction de trapèze qui offre la possibilité de projeter de côté hors de l’axe central de l’optique.

Test Wemax Vogue Pro
Dessous Wemax Vogue Pro

De même, si la projection déborde à l'extérieur de l'écran une option automatisée va réduire la taille d'image au bon format. Idem s'il y a un obstacle dans le champ (pot de fleur ou prise de courant), l'image sera réduite pour faire disparaître l'intrus.

Il n'existe pas de Lens-shift mécanique ou de zoom ; c'est la position du projecteur qui déterminera la taille de votre image.

Test Wemax Vogue Pro
Télécommande Wemax Vogue Pro

Le focus est électrique et pilotable soit automatiquement soit finement à la télécommande. Cette dernière est appairée en Bluetooth au diffuseur. A mes yeux, c'est la meilleure solution actuellement disponible sur le marché parce qu'elle s’affranchit de la directivité imposée par les capteurs infrarouge.

Sa connectique comprend une prise LAN réseau, deux prises HDMI 2.0 (dont 1 ARC) et autant d'USB 2.0 qui permettent de connecter directement un disque dur ou une clé USB pour diffuser des contenus audiovisuels.

Test Wemax Vogue Pro
Connectique Wemax Vogue Pro

Pour le reste, nous restons sur un projecteur intelligent équipé d’un système sonore d’une puissance totale de 10W (2×5W), d’un lecteur médias, du Wifi et du Bluetooth.

Menus

Contrairement au Fengmi Vogue Pro déjà testé sur ce blog, le Wemax est un appareil conçu pour le marché international. Plusieurs langues sont disponibles, dont le français.

Test Wemax Vogue Pro
Panneau accueil en français

L’interface, basée sur l’OS de la marque FengOS, est la même que celle du Wemax Go Advanced. Par défaut, le projecteur arrive avec les prises HDMI configurées en 1.4. Or, pour bénéficier du 4K HDR, il faudra activer le mode 2.0. Pour cela, il faut relier une source HDMI au projecteur, appuyer sur la prise à 3 barres verticales de la télécommande et à l’affichage des menus en haut de votre écran activer l’option HDMI 2.0.

Les menus intègrent également un lecteur médias devant s’affranchir de tous les fichiers vidéo SDR et 4K HDR, photo et audio que vous lui donnerez à lire par le biais de votre réseau domestique ou d’une clé USB. Mais il s’avère vraiment très mauvais et ne décode aucun des fichiers audio des films que je lui ai soumis.

Test Wemax Vogue Pro
Magasin application

Pour régler ce point, j’ai installé Kodi et VLC à partir du magasin d’applications et tous les problèmes ont été résolus. Concernant ce dernier qui fonctionne sous Aptoïde TV, s’il propose bien Netflix, vous n’arriverez pas à bénéficier des séries et films de ce célèbre acteur du streaming sans faire appel à une box ou un stick externe. En effet, Netflix n’est pas géré nativement par le Wemax Vogue Pro.

La liaison HDMI offre le plus grand nombre de sélections d’images configurées en usine : « sports, enfants, standard, film, voyant, moniteur, jeux et une mémoire utilisateur ». Si vous n’utilisez pas de liaison HDMI, le nombre de sélections disponibles sera réduit et certaines changeront de nom comme « Mode voyant et Mode soins des yeux ! ».

Test Wemax Vogue Pro
Paramètres image lecteur interne

Pour calibrer la colorimétrie se trouvent des réglages de luminosité, de contraste, de teinte et de saturation ainsi qu'une gestion globale de l'échelle de gris sur les niveaux des couleurs Rouge, Verte et Bleue. C’est appréciable car sur d’autres versions globales, chez Xiaomi par exemple, j’avais noté l’absence de ces options.

Au rayon des absents, on remarquera le défaut d'une gestion des couleurs primaires et secondaires par le biais d'un CMS sur 3 dimensions, celui d'un réglage de Gamma indépendant et enfin il n'y a point non plus de procédé d'interpolation d'images. La puissance lumineuse de l'appareil est ajustable sur deux niveaux, à savoir "Mode travail" et "Mode théâtre".

Verdict technique

Bruit de fonctionnement et qualité du système sonore intégré :

Le sonomètre placé à 50 cm du projecteur n'arrive pas à départager les deux modes de puissance de fonctionnement des led. Avec un excellent 32dB dans les deux cas, le Wemax Vogue Pro est discret mais un peu moins que la version d’importation chinoise de chez Fengmi (30 dB mesurés dans les mêmes conditions).

Le rendu du système sonore est identique entre les deux versions avec une scène très précise et détaillée.

Consommation électrique :

Dans ce domaine, j’ai relevé 165,7W dans le mode « bureau » et 156,5W dans la sélection « théâtre ». Des valeurs très proches de celles relevées sur le Fengmi.

Test Wemax Vogue Pro
Consommation électrique

Piqué et netteté :

Avec ce type de projecteur, il convient de s ‘assurer de la stabilité de la précision de l’image pendant toute la durée du film. . En effet, il n'est rien de plus pénible que de devoir refaire le focus de l'image pendant la projection d'un film. Les mauvais élèves dans ce domaine portent souvent le logo Xgimi. Le Fengmi Vogue Pro et maintenant le Wemax assurent une stabilité permanente et fine de la précision d'image : une fois que c'est au point on n'y revient plus.

Petite différence notable entre les deux Vogue Pro (Fengmi et Wemax) sur la version globale, le réglage de netteté n’est pas trop poussé par défaut (c’était le cas sur le Fengmi).

Test Wemax Vogue Pro
Mire de netteté Wemax Vogue Pro

L’une des plus fortes motivations d’achat de ce modèle pour moi, c’est la précision offerte par son image. Le système de mise au point piloté électriquement et la qualité du bloc optique vont venir vous offrir une image nette et précise d’un bout à l’autre de l’écran. Que ce soit la version importée ou globale, cette caractéristique reste inchangée.

Fluidité :

Rien de nouveau sous le soleil pour cette partie, les deux versions sont identiques !

Test Wemax Vogue Pro
Fluidité

Là est le petit point noir de ce projecteur car à l'image de nombre de ses congénères chinois, il convertit tous les signaux entrants en 60Hz, donc avec un effet 3:2 Pulldown qui entraîne la perception de ralentissements ou de soubresauts pendant les travellings (le tristement fameux judder). La seule solution, c'est de travailler sur votre source si vous en disposez d'une externe, par exemple un ordinateur en PCHC, mais on aurait apprécié la présence d'un mode d'interpolation d'images.

Input lag :

Dans son mode Game, le Wemax Vogue Pro arrive à abaisser le niveau de retard à l'image à 61 ms en 4K. C’est mieux que le Fengmi mais ce n'est pas encore en dessous de la limite acceptable de 50 ms.

Test Wemax Vogue Pro
Input lag

Overscan, cadre lumineux et accroche HDMI :

La configuration de l'overscan par défaut sur le Vogue Pro est désactivée. Il n'y a donc aucune perte de partie de l'image. L'utilisation d'une puce DMD 0,47" entraîne une fois encore la présence d'un cadre gris autour de l'image. Celui-ci est d'une largeur de 3 centimètres, signe d'une puce de seconde génération. Si vous avez un écran avec des bords noirs, il sera aisé de le faire disparaître dans ses montants.

Test Wemax Vogue Pro
Overscan

Le passage d'une prise HDMI à l'autre se fait sans retard ; aucun souci d'accroche HDMI à l'horizon.

Colorimétrie, Gamma, contraste et luminosité :

De petites différences entre les deux modèles sont relevées dans cette partie.

Test Wemax Vogue Pro
CIE post calibrage

Le Wemax Vogue Pro arrive avec un espace couleurs plus large. Il couvre 93,3 % du DCI-P3 contre 88,6 % pour la version chinoise. En sortie de boîte, le Wemax peut être utilisé avec des couleurs très proches des références HDTV et peu de corrections. J’ai ainsi obtenu une température de couleurs de 6502K avec un écart deltaE limité à 1,76 et un Gamma à 2.23 en appliquant les seules modifications qui suivent :

Mode utilisateur

Luminosité : 46

Température de couleurs chaude

Puissance lumineuse : Théâtre

La version chinoise reste un petit peu plus lumineuse et plus contrastée que la version internationale, mais vous pourrez constater que les écarts sont minimes. Je salue au passage l’honnêteté de Wemax qui annonce un contraste de 400:1 dans les caractéristiques du projecteur.

Vous pouvez comparer les valeurs de contraste et de luminosité ainsi que les mesures de températures de couleurs et de Gamma dans les deux tableaux qui suivent :

Test Wemax Vogue Pro
Test Fengmi Vogue Pro

Verdict subjectif

Disons le tout de suite, à l’exception de la netteté trop poussée sur le Fengmi, l’image du Wemax est à l’identique de celle de son prédécesseur chinois. Même si les chiffres démontrent quelques petits écarts de couleurs, luminosité et contraste. Ils ne sont pas assez importants pour creuser en écart entre les deux appareils.

Test Wemax Vogue Pro
Bond Spectre Wemax Vogue Pro

Les points forts de celle-ci sont la fidélité colorimétrique, la précision et une dynamique appréciable renforcée par l’effet HK qui booste la luminosité perçue. En effet, les couleurs LED ont une saturation plus élevée. Nos yeux peuvent être trompés de telle sorte qu'elles sont perçues comme plus riches et plus lumineuses que ce qui est physiquement mesurable. Grâce à l’effet Helmholtz-Kohlrausch, les couleurs du Wemax Vogue Pro sont perçues comme étant plus saturées et plus claires d'environ 25% qu'elles ne le sont réellement.

Ses points à améliorer restent principalement concentrés sur le contraste et la fluidité. Pour le contraste, c’est quasiment peine perdue, il s’agit du point faible actuel de la source lumineuse LED. Pour la fluidité, il faudra attendre le successeur du Vogue Pro en espérant qu’il intègre enfin un dispositif MEMC (interpolation d’images) à l’image de celui présent dans les derniers projecteurs laser à ultra courte focale de Fengmi.

Si ce petit cube gris est particulièrement à l'aise avec les sources 1080p SDR et qu'il ne propose pas de simulation 4K XPR, il réalise pourtant des prouesses de mise à l'échelle inversée sur des sources 4K HDR. Il faudra toutefois intervenir sur le paramètre du contraste dans le menu utilisateur pour obtenir une bonne gestion du Gamma EOTF .Une valeur de +70 représente un bon compromis.

Test Wemax Vogue Pro

Conclusion

La comparaison entre le Fengmi Vogue Pro chinois et son équivalent international chez Wemax ne permet pas de les différencier sur le plan de la qualité de l’image qui reste excellente sur les deux modèles et dont la faiblesse du contraste est également partagée. Il existe toutefois une différence notable, et elle se situe au niveau du tarif, le Fengmi est à moins de 800€ et le Wemax à plus de 1000€. En consentant à cet effort financier, vous bénéficierez principalement d’une interface française mais sans changement notable au niveau de la qualité de l’image.

J'ai apprécié :

- Des menus en français,

- La discrétion de fonctionnement,

- La télécommande Bluetooth,

- La précision de l'image,

- Le travail sur la colorimétrie,

- Le système sonore intégré.

Je regrette :

- L’absence du support de Netflix en natif,

- La faiblesse du contraste,

- L'absence d'interpolation d'images.

ENGLISH VERSION

The company Wemax is the American counterpart of the Chinese projector manufacturer Fengmi. For several months now, it has been in charge of developing and marketing the international versions of the brand's successful projectors. After the tests of two laser projectors, the Wemax Nova and the Wemax Go advanced, I propose to discover the performance of the global version of the Vogue Pro, a 1080p LED projector.

What is it ?



The Wemax Vogue Pro is a front-facing diffuser designed for fixed installation. Its compact size may make it suitable for mobile use, but it is much larger than a Philips Picopix Max or Xgimi Halo and it has no built-in battery. For these reasons, it is more logical to install it permanently. It can find its place on a coffee table or fixed to the ceiling.

With this global version, you don't need to revise your English anymore, the menus are available in several languages including French.

It shares with the LG HU70LS the 4 led light source to increase its intensity. This quartet has a lifespan of 30,000 hours with color stability and immediate on or off and a power of 1600 lumens associated with a contrast of 400:1.


The projector is truly 1080p. It uses a 0.47″ DMD chip. 4K HDR-10 and HLG signals are supported via downscaling.

The Wemax Vogue Pro falls into the category of "Smart Projectors," which are smart devices designed as nearly self-contained broadcast vectors with built-in sound system (which can also serve as a Bluetooth speaker). It is equipped with wifi and a LAN socket; each allows streaming but also remote updating of the device.

The Wemax Vogue Pro is sold here (click on the link) at 1072€ TTC.

Physical tower


The Wemax Vogue Pro takes the form of a cube in anthracite color. The dimensions of the device are 200×200×140mm for a weight of 3.5 kgs.

Test Wemax Vogue Pro
Wemax Vogue Pro


Under the projector, a ¼" screw thread allows it to be mounted on a tripod. Of course, it can also be placed on a table or mounted on the ceiling. The projection ratio of the Vogue Pro is 1.1:1, and the machine offers an electronic progressive zoom function as well as a keystone correction that provides the ability to project sideways off the centerline of the lens.
Also, if the projection overflows outside the screen, an automated option will reduce the image size to the correct format. Similarly, if there is an obstacle in the field (flower pot or electrical outlet), the image will be reduced to make the intruder disappear.

Test Wemax Vogue Pro
Dessous Wemax Vogue Pro


There is no mechanical lens-shift or zoom; it is the position of the projector that will determine the size of your image.
The focus is electric and can be controlled either automatically or finely with the remote control. The latter is paired with the diffuser via Bluetooth. In my opinion, this is the best solution currently available on the market because it is free of the directivity imposed by infrared sensors.

Test Wemax Vogue Pro
Télécommande Wemax Vogue Pro


Its connectivity includes a network LAN socket, two HDMI 2.0 sockets (one of which is ARC) and as many USB 2.0 sockets that allow you to directly connect a hard disk or a USB stick to broadcast audiovisual content.

Test Wemax Vogue Pro
Connectique Wemax Vogue Pro


For the rest, we remain on a smart projector equipped with a sound system with a total power of 10W (2×5W), a media player, Wi-Fi and Bluetooth.

Menus


Unlike the Fengmi Vogue Pro already tested on this blog, the Wemax is a device designed for the international market. Several languages are available, including French.

Test Wemax Vogue Pro
Panneau accueil en français



The interface, based on the brand's OS FengOS, is the same as that of the Wemax Go Advanced. By default, the projector arrives with the HDMI sockets configured in 1.4. However, to benefit from 4K HDR, it will be necessary to activate the 2.0 mode. To do this, you need to connect an HDMI source to the projector, press the 3 vertical bar socket on the remote control and when the menus are displayed at the top of your screen activate the HDMI 2.0 option.

The menus also include a media player that should handle any SDR and 4K HDR video, photo and audio files you give it to play via your home network or a USB stick. But it turns out to be really bad and does not decode any of the audio files from the movies I gave it.

Test Wemax Vogue Pro
Magasin application



To fix this, I installed Kodi and VLC from the application store and all problems were solved. Concerning the latter, which runs under Aptoid TV, if it offers Netflix, you will not be able to enjoy the series and movies of this famous streaming player without using an external box or stick. Indeed, Netflix is not natively managed by the Wemax Vogue Pro.
The HDMI link offers the largest number of factory-configured image selections: "sports, kids, standard, movie, light, monitor, games and a user memory". If you don't use the HDMI link, the number of available selections will be reduced and some will change names like "Light Mode and Eye Care Mode!"

Test Wemax Vogue Pro
Paramètres image lecteur interne



To calibrate the colorimetry, there are adjustments of brightness, contrast, hue and saturation as well as a global management of the gray scale on the levels of Red, Green and Blue colors. It is appreciable because on other global versions, at Xiaomi for example, I had noted the absence of these options.

Among the missing features, we note the lack of a management of primary and secondary colors through a CMS on 3 dimensions, that of an independent Gamma setting and finally there is no process of interpolation of images.

The light power of the device is adjustable on two levels, namely "Work mode" and "Theater mode".

Technical verdict



Operating noise :

The sound meter placed at 50 cm from the projector can not distinguish between the two modes of operating power of the LEDs. With an excellent 32dB in both cases, the Wemax Vogue Pro is discreet but a little less than the Chinese import version from Fengmi (30 dB measured in the same conditions).
The rendering of the sound system is identical between the two versions with a very precise and detailed scene.

Power consumption :

In this area, I noted 165.7W in the "office" mode and 156.5W in the "theater" selection. Values very close to those found on the Fengmi.

Test Wemax Vogue Pro
Consommation électrique



Sharpness :

With this type of projector, it is important to ensure the stability of the image accuracy throughout the film. Indeed, there is nothing more painful than having to refocus the image during the projection of a film. Bad performers in this area often carry the Xgimi logo. The Fengmi Vogue Pro and now the Wemax ensure a permanent and fine stability of the image precision: once it is in focus, you don't come back.



Small difference between the two Vogue Pro (Fengmi and Wemax) on the global version, the sharpness setting is not too much pushed by default (it was the case on the Fengmi).

Test Wemax Vogue Pro
Mire de netteté Wemax Vogue Pro



One of the strongest motivations to buy this model for me is the precision offered by its image. The electrically controlled focus system and the quality of the optical unit will give you a sharp and precise image from one end of the screen to the other. Whether it is the imported or global version, this feature remains unchanged.

Fluidity :

Nothing new under the sun for this part, both versions are identical !

Test Wemax Vogue Pro
Fluidité



Here is the small black spot of this projector because like many of its Chinese counterparts, it converts all incoming signals in 60Hz, thus with a 3:2 Pulldown effect that leads to the perception of slowdowns or jerks during dollies (the infamous judder). The only solution is to work on your source if you have an external one, for example a computer in PCHC, but we would have appreciated the presence of an image interpolation mode.

Input lag :

In its Game mode, the Wemax Vogue Pro manages to lower the level of frame delay to 61 ms in 4K. This is better than the Fengmi but still not below the acceptable limit of 50 ms.

Test Wemax Vogue Pro
Input lag



Overscan, bright frame and HDMI hookup :


The default overscan setting on the Vogue Pro is off. So there is no loss of any part of the image. The use of a 0.47" DMD chip once again results in a gray frame around the image. This is 3 centimeters wide, a sign of a second generation chip. If you have a screen with black borders, it will be easy to make it disappear in its posts.

Test Wemax Vogue Pro
Overscan


Switching from one HDMI socket to the other is done without delay; no worries about HDMI hookup on the horizon.

Colorimetry, Gamma, contrast and brightness :


Small differences between the two models are noted in this part.

Test Wemax Vogue Pro
CIE post calibrage



The Wemax Vogue Pro arrives with a wider color space. It covers 93.3% of DCI-P3 against 88.6% for the Chinese version. Out of the box, the Wemax can be used with colors very close to HDTV references and few corrections. I thus obtained a color temperature of 6502K with a deltaE deviation limited to 1.76 and a Gamma at 2.23 by applying the only following modifications :


User mode
Brightness : 46
Warm color temperature
Light power: Theater


The Chinese version remains a little brighter and more contrasted than the international version, but you can see that the differences are minimal. I salute the honesty of Wemax which announces a contrast of 400:1 in the characteristics of the projector.

You can compare the contrast and brightness values as well as the color temperature and Gamma measurements in the two following tables :

Test Wemax Vogue Pro
Test Fengmi Vogue Pro


Subjective verdict



Let's say it right away, with the exception of the overly sharpness on the Fengmi, the image of the Wemax is identical to that of its Chinese predecessor. Even if the figures show some small differences in color, brightness and contrast. They are not significant enough to widen the gap between the two devices.

Test Wemax Vogue Pro
Bond Spectre Wemax Vogue Pro



The strong points of this one are color fidelity, precision and an appreciable dynamic reinforced by the HK effect which boosts the perceived brightness. Indeed, LED colors have a higher saturation. Our eyes can be fooled so that they are perceived as richer and brighter than what is physically measurable. Due to the Helmholtz-Kohlrausch effect, the colors of the Wemax Vogue Pro are perceived to be about 25% more saturated and brighter than they actually are.

Its areas for improvement remain mainly focused on contrast and smoothness. For the contrast, it is almost lost, it is the current weak point of the LED light source. For fluidity, we will have to wait for the successor of the Vogue Pro, hoping that it will finally integrate a MEMC device (image interpolation) like the one present in the latest ultra-short-throw laser projectors from Fengmi.

If this little gray cube is particularly comfortable with 1080p SDR sources and does not offer 4K XPR simulation, it does however achieve prowess in reverse scaling on 4K HDR sources. However, it will be necessary to intervene on the contrast parameter in the user menu to obtain a good management of the EOTF Gamma. A value of +70 represents a good compromise.

Test Wemax Vogue Pro

Conclusion



The comparison between the Chinese Fengmi Vogue Pro and its international equivalent at Wemax does not allow us to differentiate them in terms of image quality, which remains excellent on both models and whose low contrast is also shared. However, there is a notable difference, and it is in the price: the Fengmi is less than 800€ and the Wemax is more than 1000€. By consenting to this financial effort, you will mainly benefit from a French interface but without any noticeable change in image quality.


I appreciated :

- French menus,
- The discretion of operation,
- The Bluetooth remote control,
- The precision of the image,
- The work on the colorimetry,
- The integrated sound system.



I regret :

- The lack of native Netflix support,
- The weakness of the contrast,
- The lack of image interpolation.




7 Commentaire(s)

  1. Éric dit :

    Merci Grégory pour ce nouveau test !

    1. Grégory dit :

      Bonjour Eric 🙂

      Au passage notez bien que le nouvel OS Fengmi adapté en français contient les réglages de l’échelle de gris qui étaient présents dans la version chinoise. J’espère et j’ai bon espoir que ce soit le cas pour la sortie de la version globale du Fengmi T1 dans 2 mois.

  2. gilotresor dit :

    Bonjour Grégory et encore merci pour ce test.
    Heureux possesseur d’un Fengmi vogue pro, pensez vous qu’il est possible de mettre le firmware de ce modèle Wemax dans le Fengmi vogue pro afin de bénéficier des menus en Français?

    1. Grégory dit :

      Bonjour,

      Aucune idée, ce n’est pas dans mes compétences.

  3. Loba dit :

    Les réponses uniquement en anglais sans traduction françaises sont modérées. Merci de penser à nos lecteurs non anglophones, c’est un blog francophone.

    Answers only in English without French translation are moderated. Thanks for thinking about our non-English speaking readers, this is a French speaking blog.

  4. Kawa dit :

    Bonjour Gregory et aux membres du forum!

    D’abord merci Gregory pour tous ces tests, je suis ce blog (et l’ancien) depuis maintenant une bonne année qui m’a convaincu de me lancer dans l’aventure de la projection. Ces bon conseils m’ont permis de faire l’acquisition d’un Fengmi Vogue pro (frère jumeau du Wemax). Cependant, l’enchantement de la première année terminée, le petit projecteur a commencé à faire des siennes et ne s’allumant plus, j’ai fini par me résoudre à le démonter pour découvrir une fiche d’alimentation cramé (et reliée à la carte mère donc l’étendu des dommages est inconnue). Me voilà donc bien embêté avec mon projecteur… J’aurais donc bien besoin de conseils car j’ai parcouru le forum sans trouver de personne qui a ce type de problèmes avec un projecteur en import Chinois. Devrais je aller voir un réparateur informatique? un spécialiste des projecteurs? Y a t-il un espoir de contacter Fengmi? Ou bien tenter la réparation moi-même? (j’ai déjà fait de la maintenance sur des ordinateurs portables mais jamais rien d’aussi avancé que de tester des composants qui ont éventuellement surchauffés). Voilà, je poste cela ici car peut-être que certains d’entre vous auront éventuellement des bons conseil pour remettre le petit Fengmi sur pied, et qui aidera peut-être d’autres par la suite 🙁

    Merci beaucoup!

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

  • Test Xiaomi Mijia 1S 4K : l’avis de Grégory
    Bonjour la communauté, J'ai une question concernant le paramétrage audio du video. Je cherche une configuration assez fine pour percevoir…
    le 2023-01-27 16:19:24 par Joe
  • JVC LX-NZ30 DLP laser 4K XPR
    Bonjour Gregory, Je vous lis depuis plusieurs années et suis stupéfait par vos tests très complets qui permettent aux personnes…
    le 2023-01-27 10:53:17 par willon
  • Test Xiaomi laser Cinéma 2 : l’avis de Grégory.
    Bonjour, il est en test ici : https://www.mondoprojos.fr/2022/05/08/test-xiaomi-full-color-laser-cinema/
    le 2023-01-26 11:09:52 par GregW
  • Test Xiaomi laser Cinéma 2 : l’avis de Grégory.
    Bonjour, Merci pour cet article et la Màj apporté ! Apparemment le modèle aurait évolué, le Cinema2 est difficilement trouvable…
    le 2023-01-26 11:07:02 par Nafoot
  • Test Fengmi S5
    Tout à fait.
    le 2023-01-25 13:16:03 par GregW
  • Test Fengmi S5
    C'est compliqué l'image... :). Du coup, quand on bascule d'un mode de puissance lumineuse à l'autre (sans toucher à quoique…
    le 2023-01-25 13:14:26 par pingaddict

Catégories

ActualitésNon classéTests vidéoprojecteurs & toiles