Optoma GT3500HDR : Présentation du projecteur laser 1080p à ultra courte focale

Je vais revenir à mon domaine de prédilection, celui de la projection laser à ultra courte focale, avec la présentation du nouvel Optoma GT3500HDR. Toutefois, à la lecture des caractéristiques, l'enthousiasme pourrait rapidement retomber. En effet, la marque a dévoilé un projecteur mono laser Duracore (roue phosphore et laser bleu) avec une résolution native 1080p, sans émulation 4K XPR (puce DMD 0,65). Ce modèle supporte les signaux 4K HDR10 et HLG mais après une mise à l'échelle descendante.

Optoma GT3500HDR
Optoma GT3500HDR

Son rapport de projection de 0,253:1 est classique pour ce type d'appareil. Le constructeur annonce une luminosité maximale de 3800 lumens et un contraste de 500 000:1, une valeur qui semble exagérée. Il est difficile de croire qu'un projecteur laser DLP puisse atteindre un tel niveau de contraste pendant une séance de projection. Le seul moyen d'atteindre cette valeur serait d'afficher une image totalement noire et de couper le laser, ce qui est possible avec une gestion dynamique de ce type de source lumineuse. Cependant, cela reviendrait à éteindre le projecteur, et une image totalement noire dans une série ou un film n'a pas vraiment d'intérêt. Bref, c'était mon petit coup de gueule du matin !

Optoma GT3500HDR
Optoma GT3500HDR

Revenons à la présentation du GT3500HDR. Il est équipé de deux prises HDMI 2.0 et supporte les signaux 1080p à 120Hz pour un input lag réduit à 8,6 ms. Il est également compatible 3D avec des lunettes DLP-Link. Sa coque blanche le prédestine à un usage dans une pièce à vivre, et il est équipé d'un haut-parleur de 15W pour pouvoir fonctionner sans installation sonore externe.

Optoma GT3500HDR
Connectique Optoma GT3500HDR

Ce nouveau modèle est déjà disponible chez les principaux revendeurs français au tarif de 1799€. À mon avis, c'est un peu cher pour du mono laser 1080p. Vous trouverez toutes les caractéristiques de ce modèle sur la page française de la marque ici.


10 Commentaire(s)

  1. Jyde314 dit :

    Mouaip, pas emballé non plus par les spec. A noter l’extrême compacité et son design de scanner (32x32x10cm au prix d’une alim deportee) et la promesse de silence 27-34dB max ! J’ai l’impression qu’ils essayent de suivre la même tendance que les mini cubes de projection type mi smart ou C1, facile à déplacer, tu poses en face d’un mur blanc et tu projettes. Je doute de la pertinence en UST…

  2. furet dit :

    Bonjour,
    Il n’a pas l’air si mal cet Optoma si on se contente de full HD par choix ou que l’on est un peu trop loin de l’écran pour profiter pleinement de la 4K.
    Pas de 4K ça veut dire pas de XPR avec à la clé du 24Hz fluide (en principe) et pas de perte de contraste du au temps de commutation entre les 4 positions de l’actuateur et aussi aux reflets indésirables de sa bruyante ”vitre” mobile.
    De plus sa puce est une 0,65” , un avantage pour la précision de l’image et la encore le contraste.
    A suivre donc…

  3. Jyde314 dit :

    D’accord avec toi qu’il vaut mieux un bon FHD qu’un mauvais UHD. Perso je suis encore en FHD (pas de très grande surface pour projeter et pas la fibre pour un bon flux 4K). Pour cet Optoma les tests de Greg diront si les specs sont tenues et pas au détriment du bruit et des couleurs. Bonne nouvelle si c’est une puce 0,65´´ ce n’est pourtant pas mis en avant dans les spécifications, es-tu sur de ce point ?

  4. furet dit :

    Oui, d’après son rapport de projection et sa longueur focale, après calcul, la puce est une 0,65” : -)
    A part ça, le reproche que je lui ferais est qu’il ne semble pas disponible en noir, plus discret en projection.

    1. GregW dit :

      ??? L’Hisense PL1 a le même rapport de projection est il est équipé d’une DMD 0,47.

  5. furet dit :

    Oui mais pour une 0.47” sa longueur focale est plus faible (2,65mm au lieu de 3,70mm).

  6. Jyde314 dit :

    Je ne mets pas en cause ton analyse mais j’aimerai juste comprendre. Peux tu élaborer comment tu extrapoles quelles données pour en déduire la taille de la puce ? A noter que Optoma détaille par le menu ses efforts d’eco conception mais oublie allègrement de préciser ce « détail » qui est pourtant le cœur du VP.

  7. furet dit :

    Comme beaucoup ont eu à le calculer, la largeur de projection est obtenue en divisant la distance Ecran-Projecteur par le rapport de projection. C’est pareil à l’intérieur du projecteur, si ce n’est que la distance Ecran-projecteur devient la longueur focale et que l’écran est ici l’imageur (en l’occurrence une puce DMD).

    Optoma pour son GT3500HDT communique un rapport de projection de 0,253 et une longueur focale de 3,70mm. Suite à ce que j’ai écris plus haut, la largeur du DMD utilisé par Optoma est donc de: 3,70 / 0,253 = 14,6mm

    La puce 0,47” possède un pitch de 5,4-µm (Datasheet Texas instrument). La base utile de cet imageur est de 1920 pixels. La largeur de la puce est donc de: 1920 x 5,4 / 1000 = 10,37mm.

    La puce 0,65” possède un pitch de 7,6-µm. La base utile est aussi de 1920 pixels. La largeur de la puce est de: 1920 x 7,6 / 1000 = 14,60mm.

    On est donc sur un DMD 0,65” : -)

  8. Jyde314 dit :

    Intéressant, merci. Je pensais que le rapport de projection était uniquement lié aux lentilles / construction du bloc optique, pas réalisé que ct le ratio longueur focale / largeur puce. Étonnant que Optoma ne mette pas en avant cette puce 0,65. Hâte de voir le test de Grégory et les résultats de leur intégration…

  9. Vinkine dit :

    S’il permet d’obtenir un 24ips fluide, ce vidéoproj’ m’intéresse grandement ! Avez-vous prévu de le tester ??

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires


Catégories

ActualitésGuide d'achatNon classéTests vidéoprojecteurs & toiles