TEST DLP LASER UST XIAOMI MI – L’avis de Greg

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

 Face au succès populaire du Xiaomi MI DLP Laser, il m'est apparu difficile de ne pas vous proposer un banc d'essai de ce nouveau venu dans la vidéoprojection home cinéma. Il s'agissait cependant d'attraper l'oiseau rare et après des fausses promesses de prêt, j'ai décidé tout bonnement d'acquérir ce modèle pour pouvoir vous proposer un tour d'horizon complet de ses forces et faiblesses. Rattraper devrai-je dire ! Car ce Xiaomi est en train de devenir un champion des ventes alors même que ses menus sont en chinois.

Mais sans plus tarder, place aux tests objectifs et subjectifs pour déterminer si ce vidéoprojecteur chinois Xiaomi Mi mérite bien tout le bruit qu'on fait autour de lui.

La version internationale de ce projecteur est maintenant disponible avec le support de plusieurs langues et l'intégration directe de Netflix et Amazon Prime, tout ceci pour 1098€ pendant 3 jours, ça ce passe ici (cliquez sur le lien). Attention il n'y a pas de 3D sur ce modèle.

PRÉSENTATION

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

DLP LASER UST XIAOMI MI

Je ne m'attarderai pas trop sur la présentation du modèle car de nombreux tests et revues parsèment le net. Le Xiaomi laser UST est un vidéoprojecteur DLP à source lumineuse laser (roue phosphore) de résolution native 1080p (Full HD). S'il supporte les signaux 4K HDR, il le fait en mettant à l'échelle les sources 4K ou UHD qu'on lui donne à diffuser (ce qui s'appelle un downscaling ou mise à l'échelle inversée).

Sa focale ultra courte lui permet de projeter une image de grande taille avec très peu de recul. C'est idéal pour les petites pièces ou pour que l'appareil soit placé loin des spectateurs.

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

PLACEMENT DLP LASER UST XIAOMI MI

Précision notable, le Xiaomi Mi laser UST n'est pas commercialisé en Europe. Pour l'acheter il faut obligatoirement le commander sur des sites asiatiques.

Il convient de s'attarder un peu sur cette partie, car elle est d'importance. En effet, l'appareil est produit en Chine et est livré avec des menus en chinois. Il est possible grâce à l'installation d'un petit programme de traduire une partie des menus en anglais, mais il en restera toujours en chinois. Les différents modes usine de colorimétrie sont en mandarin. C'est un premier écueil qu'il faudra garder à l'esprit si vous souhaitez acquérir ce modèle. Pour l'alimentation aucun souci, il fonctionne aussi bien en 110V qu'en 220V, un adaptateur est d'ailleurs livré avec l'appareil pour pouvoir le brancher sur une prise française.

A mes yeux l'importation reste intéressante car pour trouver des modèles équivalents en France ou en Europe, il faudra aller chercher du côté d'Optoma avec ses UZ45UST ou un modèle équivalent chez Viewsonic, le LS820 mais qui sont tous placés à plus de 3000 € et surtout bien moins équipés que le Xiaomi Mi. Certains sites font état d'une future commercialisation de ce vidéoprojecteur en Europe en avril 2018 !!!.

Mais revenons à l'appareil. Le Xiaomi Mi est donc un diffuseur frontal équipé d'une puce DMD de Texas Instrument 1080p 0.47. Il s'agit de la même puce qui équipe les mini-projecteurs DLP à LED de LG (PF1000, LARGO) et autres Vivitek Qumi Q8. Il s'agit donc bien d'une résolution 1920x1080 native et aucun dispositif de simulation 4K (comme sur les BenQ W1700 ou Optoma UHD40) ne viendra rehausser le signal. Le Xiaomi Mi UST est toutefois compatible 4K et HDR ! Il est donc paré pour l'avenir. Un futur prolongé puisque la durée de vie de la source lumineuse est donnée pour 25000 heures.

Sa puissance lumineuse est annoncée par l'honorable constructeur à 5000 lumens. Vous verrez dans mes mesures qu'ils n'y sont pas. En revanche, les annonces sur le contraste paraissent pour une fois réalistes et, kumquat sur le gâteau, telles que vérifiées par mes soins ! (2500: 1 - 3500: 1).

Ce type de vidéoprojecteur est conçu pour être placé dans une pièce à vivre et pour projeter sur un mur blanc ou un écran technique dédié. La solution du mur est bien pratique car vous ne serez pas limité par le cadre rigide d'un écran (les modèles ultra courte focale sont plus difficiles à placer que les appareils avec une optique plus classique), mais Xiaomi a bien fait les choses et aux pieds rétractables finement ajustables à l'aide de molettes, vient s'ajouter une correction de trapèzes bien efficace pour obtenir une image sans déformation géométrique.

Signalons également que le Xiaomi Mi laser UST est une véritable station multimédias indépendante. Il suffit de lui connecter une disque dur ou une clé USB avec du contenu dématérialisé et le système sonore intégré ainsi que le lecteur médias permettront de s'affranchir d'une platine externe et d'un système home cinéma.

Il est également possible de le relier à des appareils Bluetooth ainsi qu'à à réseau sans fil grâce à son support wifi intégré. Enfin, n'oublions pas que le projecteur laser Xiaomi Mi est compatible 3D (DLP-Link).

TOUR PHYSIQUE

Après avoir déballé le projecteur, je me suis retrouvé face à un boîtier rectangulaire blanc d'un poids de près de 9 kg (8,9 pour être précis). Relativement compact et bas (41,00 x 29,10 x 8,80 cm), son assemblage respire la qualité.

Première déconvenue, impossible de trouver de piles pour la télécommande dans l'emballage et la seconde est arrivée très vite : le câble d'alimentation livré avec l'appareil ne fait que 50cm (rallonge obligatoire).

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

Taille du câble d'alimentation

Comme le projecteur laser Xiaomi Mi est un modèle à focale ultra courte, il faudra le placer au plus près de l'écran. Pour obtenir une image de 3m32 de base (soit 150 pouces de diagonale) il vous faudra un recul de seulement 50 cm. Cet appareil ne disposant pas de zoom, c'est son positionnement qui déterminera la taille de votre image. Une fois que vous l'avez placé à bonne distance, il restera à corriger les éventuels défauts de géométrie grâce à la correction de trapèze électronique et à ajuster la netteté à l'aide du focus électrique et d'une mire adaptée.

Le projecteur laser Xiaomi Mi Laser est pourvu d'un processeur ARM Amlogic T998 (quad-core Cortex A53 1.8GHz / 64bit + GPU Mali T830) avec 2 Go de RAM et une capacité de stockage de 16 Go, le tout sous MIUI TV (une version d'Android 6 c).

Le panneau de connectique comprend : 3 prises HDMI 2.0 dont une compatible ARC, 1 port Ethernet, 1 entrée audio numérique optique, 1 entrée analogique audio/vidéo, 1 sortie audio analogique compatible numérique, 1 prise USB 3.0 et 1 USB 2.0, ainsi que les Wi-fi b/g/n/ac et Bluetooth 4.0. Pour pouvoir accéder à la télévision, il faudra utiliser un module externe, cet appareil ne dispose d'aucun tuner.

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

Panneau de connectique

La télécommande présente des similitudes dans son fonctionnement et son design avec celle du Xgimi X1 récemment testé. Elle ne dispose d'aucun éclairage (gênant pour du home cinéma) et fonctionne avec des piles (non livrées).

test DLP LASER UST XIAOMI MI

Télécommande Xiaomi mi laser

Pour la 3D, il faudra acquérir des lunettes DLP-Link à 144hz. La 3D fonctionne, tous les formats sont acceptés.

MENUS

Pour ceux qui connaissent les projecteurs LED LG, l'interface du Xiaomi Mi ressemble à ceux des PF1000, 1500 et Largo (Monsieur, monsieur ! Xiaomi il fait rien qu'à copier sur moi!). À l'allumage du projecteur s'affichent 2 mires successives, le trapèze et la netteté. Une fois ces deux paramètres réglés, on arrive au menu principal du Xiaomi avec un ensemble de vignettes et de textes en chinois. Compliqué pour moi ! Suis-je dorénavant has been car adepte des langues désuètes de Molière, Shakespeare et Goethe !

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

Menu image Xiaomi MI

Donc en urgence, j'ai du passer les menus en anglais grâce à l'installation sur clé USB d'un petit logiciel APK. Une fois cette opération réalisée, il suffit de cliquer sur la nouvelle icône « Dev Settings » pour avoir accès aux paramètres Androïd et surtout à une petite ligne dans le sous-menu « Personnal » pour pouvoir passer du chinois à l'anglais. Attention, cette opération ne prend en charge qu'une partie de la traduction, il restera toujours des éléments en mandarin.

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

Menu applications Xiaomi Mi laser ust

Ainsi les différentes configurations usine de colorimétrie ne sont pas traduites ce qui va m'empêcher de vous proposer le tableau habituel de contraste et de luminosité en fonction des modes.

Passé cet écueil (de dragon) le principe de fonctionnement est aisé, les menus sont simples. Il n'existe pas de traitement vidéo élaboré ni d'aide à la fluidité. En matière de colorimétrie, aucun CMS sur les 3 dimensions du Gamut n'est proposé, tout comme il n'y a pas d'éditeur de gamma. Pour régler les couleurs il faudra utiliser un réglage des niveaux RVB mais qui mélange Gain et Bias (nous verrons tout à l'heure que malgré tout il est efficace). Pour le gamma, il faudra jouer du contraste et de la luminosité.

L'appareil est compatible 4K HDR mais pas par défaut pour rendre ses prises HDMI 2.0, il faudra placer la ligne supérieure sur « ON » (voir l'image ci-dessous).

La partie multimédias est particulièrement développée. Attardons nous un instant sur la gestion du système sonore de 30 watts, que l'on peut comparer à une excellente barre de son comprenant 4 enceintes. Sa compatibilité Dolby Audio et DTS-HD est pilotable à l'aide d'un menu audio dédié et plusieurs environnements préréglés en usine vous sont proposés. Le rendu sonore nous a bluffé tant la finesse et la puissance sont au rendez-vous. Oubliez les Screeneo de Philips, le Xiaomi Mi laser est bien meilleur dans ce domaine. Enfin, la puissance lumineuse est ajustable dans 3 niveaux : « normal, cinéma ou lumineux ».

Le lecteur médias intégré prend en charge la plupart des formats les plus usités en vidéo, photo et audio et si cela ne suffisait pas, il est possible de télécharger Kodi ou Vlc dans le magasin d'applications Androïd.

VERDICT TECHNIQUE

Bruit de fonctionnement

Malgré les chiffres annoncés par le constructeur, le Xiaomi Mi laser n'est pas un projecteur discret. À 50 cm j'ai mesuré plus de 49dB mais heureusement pour les spectateurs l'appareil sera placé loin d'eux. Plus étonnant, ce projecteur à laser censé se couper et s'allumer immédiatement continue à être ventilé quelques minutes après son extinction. Il semble que cela soit lié à la mise à jour du firmware, le programme original (à la sortie du carton) ne produit pas cette effet.

Piqué netteté

L'image délivrée par ce diffuseur frontal est singulièrement détaillée grâce à un traitement interne de netteté particulièrement performant. Il est possible de comprendre les niveaux de son action avec l'image comparative qui suit. À gauche la netteté est à zéro et à droite à +50. Si l'effet est spectaculaire, il entraîne également des retombées indésirables comme des doubles contours.

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

Comparaison de netteté DLP LASER UST XIAOMI MI

Sur mes mires de netteté Burosch, les lignes dédoublées autour des croix démontrent que la netteté trop poussée est responsable de ces artefacts. Pour arriver à un compromis entre netteté et absence d'effets indésirables il faudra se limiter à une netteté de +20.

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

Netteté DLP LASER XIAOMI MI UST

Fluidité

L'absence d'aide à la fluidité est perceptible dans les lignes brisées qui entourent le pendulaire Burosch, toutefois si cette mire met certes en évidence le phénomène, il est moins perceptible pendant le visionnage d'un film.

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

Mire de fluidité XIAOMI MI LASER

Input lag

N'espérez pas faire des parties multi-joueurs en position de force avec le Xiaomi Mi laser UST. Mes mesures démontrent que le retard à l'affichage (en fonction du mode sélectionné) démarre à 126,6 ms pour culminer à 159,9 ms. C'est beaucoup trop pour les Gamers.

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

Mesure d'input lag Xiaomi mi laser UST

Overscan

Avec ma mire d'overscan, je vérifie que le projecteur n'applique pas avec son traitement vidéo interne un rognage des bords de l'image. Ce n'est pas le cas du Xiaomi qui retranscrit bien l'ensemble des symboles qui doivent être présents sur l'image de test. Par contre, les stries au milieu à droite démontrent que malgré la fourniture d'un signal 1080p natif, il n'est pas possible d'obtenir un mapping 1:1 parfait entre la source et le projecteur.

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

Mire d'overscan Xiaomi mi laser

Bruit vidéo/artefacts/uniformité

En poussant trop les réglages de netteté du bruit vidéo apparaît sur les fonds clairs, prenant alors la forme d'un grésillement. Pour l'éviter il convient de rester raisonnable sur l'augmentation des détails. Concernant l'uniformité de l'image, elle n'est pas parfaite mais elle est liée à la conception de l'appareil. Le Xiaomi Mi est un vidéoprojecteur à très courte focale et il va donc être placé très près de l'écran. Cette position va concentrer une partie de la lumière en bas au centre de l'écran, au plus près de la sortie de l'objectif en fait. Ce point, j'ai pu le constater sur 3 écrans différents, 2 écrans techniques et un écran blanc. Ce « hot-spot » ou point chaud de lumière est surtout visible sur des fonds de couleurs unis et est amplifié par notre appareil photo. Je n'ai cependant pas été gêné pendant la projection d'un film.

Contraste et luminosité

Je n'ai pas réussi à nommer les différents modes usine mesurés (car ils restent en chinois). Donc, contrairement à l'habitude, vous ne trouverez pas de tableau récapitulatif par sélections des valeurs de contraste et de luminosité. Le constructeur n'a pas menti et le contraste natif de l'appareil est compris entre 2500:1 et 3000/1. Après calibrage j'obtiens un honorable 2300/1.

La luminosité calibrée varie en fonction de la puissance de laser sélectionnée. Elle est de 1457 lumens pour la sélection « lumineuse », 1342 lumens pour le mode « movie » et 1271 lumens pour « standard ». Ainsi, à pleine puissance le projecteur laser Xiaomi Mi est capable d'éclairer des bases d'écran de 3m90 en conservant 16 fL. C'est pas mal et cela se ressent dans la dynamique de l'image.

Colorimétrie

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

CMS après calibrage Xiaomi mi laser ust

Je n'irai pas par quatre chemins, la colorimétrie en sortie de boîte est bien loin des références HDTV avec principalement un bleu beaucoup trop dominant, ce point est encore plus marqué avec mes deux écrans techniques.

Heureusement, les réglages des niveaux de gris sont particulièrement précis et permettent de rattraper tout ceci. En SDR, je vous recommande la configuration suivante :

Réglages RVB contraste et luminosité (SDR) :

Luminosité : 50

Contraste : 54

Teinte et saturation : inchangées

Colors : Customs

Rouge : 1069

Vert : 888

Bleu : 720 (abaissée à 700 si vous utilisez un écran blanc)

Choix de luminosité laser : movie

netteté : + 20

咖啡:请带一个牛角面包

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

RVB GAMMA post calibrage après calibrage Xiaomi mi laser ust

Pour les signaux HDR, il faut descendre le gamma en le positionnant à 1.8, seule solution pour déboucher les noirs.

Réglages RVB contraste et luminosité (HDR 4K)

Luminosité : 45

Contraste : 74

Saturation : 47

Netteté : + 20

Teinte : 41

Colors : Customs

Rouge : 832

Vert : 713

Bleu : 565

Choix de luminosité laser : lumineux

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

RVB HDR recommandés Xiaomi Mi laser

AVIS SUBJECTIF SUR LE RENDU D'IMAGE

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

En SDR, que ce soit avec des extraits dématérialisés (Mkv et autres) ou avec des Blu-ray, le Xiaomi Mi laser UST délivre une superbe image avec beaucoup de dynamique et un excellent contraste. La fluidité reste de bon aloi et à aucun moment je n'ai regretté l'absence d'interpolation d'images.

Mais ce qui frappe le plus et attire l’œil de ce nouveau modèle c'est la précision et la netteté.

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

Globalement je ne lui ai pas trouvé de défauts majeurs dans la restitution d'un film.

Je suis plus réservé quant à l’intérêt de donner du 4K HDR à ce modèle. En effet, le HDR a tendance à assombrir l'image et même après calibrage je préfère le rendu SDR des mêmes scènes d'Alien Covenant aux extraits 4K HDR mais je dois dire que c'est le cas avec beaucoup de projecteurs.

Les photos qui suivent sont tirées de l'image projetée par mon vidéoprojecteur Xiaomi laser UST sur un écran technique Lusoscreen.

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

CONCLUSION

Ce vidéoprojecteur est parfait pour une utilisation de contenus dématérialisés (Netflix, Mkv, etc...) grâce à son lecteur médias intégrés. Il n'en délaisse pas pour autant les supports physiques comme les Blu-ray ou UHD Blu-Ray. Mais tout comme le Xgimi H1 ou le JmGO V8, je pense que ces appareils constituent le véritable avenir et surtout le renouveau de la vidéoprojection. En effet, ils conjuguent énormément de qualités : la longévité de leur source lumineuse, l'utilisation de puces DLP éprouvées gage de fiabilité dans le temps, l'ouverture sur le multimédias avec des lecteurs universels et surtout des équipements sonores intégrés de qualité haut de gamme et tout ceci avec des tarifs accessibles. Les grands noms du secteur devraient s'en inspirer. Il ne reste plus qu'à espérer que tous ces appareils soient commercialisés officiellement en Europe pour pouvoir s'affranchir d'une importation en provenance de Chine et des difficultés éventuelles de retour en cas de besoin du SAV.

Mais ce qui est certain c'est qu'il n'existe aucun équivalent sur le marché européen à ce tarif, les DLP UST laser à ultra courte focale sont positionnés aux alentours des 3000 € et sont bien moins performants que ce Xiaomi.

TEST DLP LASER UST XIAOMI MI

DLP LASER UST XIAOMI MI

J'ai apprécié :

Le prix,

Le support 4K HDR,

La qualité de fabrication,

Enfin un modèle UST « simple » à positionner,

Le contraste,

La luminosité et la dynamique d'image,

La précision d'images,

Un ensemble sonore intégré incroyable,

Le lecteur médias.

Je regrette  :

Le bruit de fonctionnement,

Le câble d'alimentation trop petit,

C'est du laser alors pourquoi autant de temps à allumer et refroidir l'appareil ?

Un Gamut trop réduit malgré la source lumineuse laser,

L'absence d'interpolation d'images,

Une colorimétrie à corriger en sortie de boîte

Les menus seulement en chinois.


115 Commentaire(s)

  1. Grégory dit :

    Merci au camarade cattod pour son travail de correction.

  2. Khordo dit :

    Ce type d’appareil avec un écran Technique dans une pièce non dédiée me paraît un très bon combo pour remplacer une télé…Manque plus qu’une simulation 4K…Et la…ce serait le top. Un UST Laser 4K….rahhhhh

    1. Grégory dit :

      Ce sera pour le prochain modèle ;). Une version a 3000$ avec simulation 4K arrive chez Hisense.

      1. Khordo dit :

        Mais qui passe à 10K pour du 100 pouces….(Si on parle du même modèle). Après si il rajoutent en plus un écran ALR…alors la !

  3. gloup38 dit :

    Toujours aussi bon tes tests Greg , merci

  4. nicopaco dit :

    Quoi ?
    Une puce 0.47 qui atteint 2300 : 1 de rapport de contraste natif !
    Comme quoi c’est possible, espérons un niveau de contraste équivalent sur le Xgimi H2 et les futurs 0.47 4K XPR.

    1. Grégory dit :

      Dynamique pas natif. 😉

  5. nicopaco dit :

    Ah d’accord, je me disais aussi…

    1. Grégory dit :

      Ha non je me suis trompé, je pensais qu’on était sur le sujet de l’optoma UHD51.
      Donc pour le Xiaomi tu as raison c’est bien du contraste natif.

  6. Aitor dit :

    Good Morning Gregory,

    I have a question, with 1600 euros buy the xiaomi laser or the optoma uhd 51, for 4k football which would be better? And for 1080 movies?? Which of the two has better colors and blacks??

    It´s a plesure to read your reviews !!

    Thanks.

    1. Grégory dit :

      Aitor, I will recommand the Xiaomi laser instead the Optoma UHD51 (better contrast, no Light Frame Issue, better colors).

  7. Seb dit :

    Cool bonne nouvelle.
    J’espère que Xiaomi sortira un firmware international et que nos projecteur chez Gearbest seront upgradable !

    1. Grégory dit :

      Je croise les doigts mais j’ai quelques doutes.

  8. Aitor dit :

    Very nice Greg !!
    For football in 4k will not be more spectacular the optoma??
    And for 4k movies with hdr?? Optoma or Xiaomi.
    I thought a 4k projector was more spectacular than this xiaomi with 1080p.

    Thanks again !

  9. Rémi dit :

    Et si il y avait un choix à faire entre le Xiaomi et l’Epson EH-TW7300, en prenant en compte uniquement la qualité d’image? et concernant les films en 4k HDR, lequel s’en sort le mieux? Merci d’avance et bravo pour le travail réalisé.

    1. Grégory dit :

      Bonsoir Rémy, l’Epson EH-TW7300.

  10. Mike dit :

    Good moorning Gregory,

    One cuestion, this proyector has better image quality than epson Tw6700 or Benq w2000.
    I don´t know which of the three to buy

    1. Grégory dit :

      Good morning Mike. If you don’t need UST, thé TW6700 is thé better choice.

  11. Kevin dit :

    Slt Greg bel article ! Et merci pour tout ce travail de conseils pour le reste du site !
    Je souhaite investir pour les soldes sur un courte ou ultra courte focale tel que ce vp car j’ai une chambre de 3m20 Max de recul et un écran de 2m40 minimum disons pour une bonne immersion.
    Je souhaite projeter sur un mur, sans me prendre la tête.
    Ce xiaomi est un bon choix ou existe t il un autre choix sur ce budget ? Juste vp.
    Merci et bonne continuation !
    Kevin

    1. Grégory dit :

      Bonjour Kévin, le Xiaomi dispose d’un rapport qualité/prix inégalé pour le moment avec un inconvénient principal quand même, les menus en chinois. Sinon en UST de qualité tu as le Viewsonic PX800HD.

      1. Kevin dit :

        Merci de la réponse Greg. Pour le menu chinois c’est pas un problème, une fois les réglages faits et le film lancé c’est la qualité qui compte ! L’inconvénient serait plutôt le sav
        Mais ce qui me fais hésiter pour le viewsonic c’est la durée de vie de la lampe ! Va t’elle perdre en qualité après la moitié de son utilisation ? Je compte l’utiliser 2h Max par jour. Et le garder quelques années !
        Et ton avis sur l’utilisation ust sur un mur ?
        Aurais tu un blog pour mieux discuter avec une communauté ?

        1. Grégory dit :

          Bonjour Kevin,

          Les lampes UHP ont bien progressé, il n’est pas rare de voir des lampes annoncées avec une durée de vie de 10 000 heures (même si je n’ai jamais gardé un projecteur assez longtemps pour le vérifier ;)).
          L’utilisation sur un mur c’est le plus facile avec un projecteur UST car on ne galère pas à placer l’image dans le cadre d’un écran.
          Pour la communauté, elle est ici maintenant (il n’y a qu’à voir le nombre de commentaires ;)).

  12. Boris dit :

    Bonjour Greg,
    Merci pour votre post très détaillé. Est-il possible d’avoir une image plus grande que 150 pouces en reculant le VP ? Si oui l’image reste t-elle de bonne qualité et pour quelle recul maximum ?
    Peut-on le fixer au plafond ?

    Merci pour votre aide.

    1. Grégory dit :

      Ce n’est pas en recul maximum qu’il fait raisonner mais en puissance lumineuse, cf : la partie luminosité/contraste de mon test.

      1. Boris dit :

        Merci Gregory pour votre réponse.
        En fait je souhaite projeter sur un mur de 4m ou de 6m de large avec le Xiaomi et je me pose la question du rendu sachant que la pièce sera sombre (la plus obscure possible). Pensez-vous que c’est possible ? Je souhaiterai savoir avant de passer commande, si possible. Merci de votre aide.

        1. Grégory dit :

          Non désolé je pense que c’est trop grand.

  13. Marc-Antoine dit :

    Salut tout le monde,
    Je suis allé voir le projecteur hier dans la boutique Xiaomi à Paris, ça semble de qualité mais le film qu’ils passent n’est pas vraiment adapté à une démonstration.. Simplement pour vous faire part de la réponse du vendeur quant à la disponibilité en magasin : pas de date connue chez eux, il évoque Noël… Donc il faudra encore attendre pour ceux qui craignent d’acheter via gearbest
    Merci pour le test en tout cas !

    1. Marc-Antoine dit :

      Ah d’accord, donc dans ce cas on peut s’attendre à ne jamais avoir de mise à jour pour une interface complètement en anglais?

      1. Grégory dit :

        Ça par contre si.

  14. Tom dit :

    Bj greg, merci pour l article. Je me demandais les 50 cm de recul sont calculés à partir du laser ou de l extrémité de l appareil. Merci

    1. Grégory dit :

      A partir la sortie de l’optique.

  15. OLIVIER CLEMENT dit :

    Bonjour Greg. J’ai une question concernant le xiaomi et l’acer vl7860. Ce sont 2 pj laser et j’aimerai savoir si la différence de prix se retrouve vraiment à l’écran ?
    Merci

    1. Grégory dit :

      En faveur de l’Acer oui sans aucun doute.

  16. remi dit :

    Bonjour Gregory,

    Merci pour ce test très complet.
    Je réfléchis à ce modèle mais me demande si mon mur est suffisamment grand, il fait 1m40 de large pour environ la même hauteur, il sera integré dans un meuble donc eventuellement possibilité d’agrandir legerement la surface de projection.
    Penses tu d’une part qu’on peut plaquer le videoprojecteur pour reduite sa distance au mur et donc reduire l’image et deuxièmement est ce que la qualité de l’image reste aussi bonne? ( en effet j’ai cru comprendre que seul le recul fait la taille de l’image et qu’il est impossible de la régler autrement. )

    Concernant une utilisation en journée dans une pièce lumineuse, est ce que l’appareil peut faire l’affaire ?

    Merci pour tes précieux conseils !

    1. Grégory dit :

      Bonjour rémi, effectivement le rapprocher du mur permet de réduire la taille d’image et cela n’aura pas d’incidence sur sa qualité. Pour l’utilisation en journée dans une pièce lumineuse, il faut impérativement une toile grise (écran technique) mais franchement les projecteurs ne sont pas conçus pour ces conditions.

  17. nicodevil95 dit :

    Salut Greg,

    Merci pour tes tests.
    As tu prévu d’essayer le nouveau projecteur de Xiaomi le Wemax ?
    Penses tu qu’il y aura de vrai amélioration ?
    les Xiaomi sont au top mais Xgimi est en embuscade.Il y a de grande différence de qualité entre ces deux marques ?

    1. Grégory dit :

      Bonjour Nico, pour le Wemax non il n’est pas prévu que je le teste pour le moment, d’autant que comme tu l’évoques je pense qu’il y a vraiment peu de différence par rapport à la version blanche.

      Xgimi a ma préférence, les couleurs sont mieux ajustées en sortie de boîte et surtout tous les menus sont traduits, ce qui n’est pas du tout le cas pour tous les Xiaomi que j’ai testé (LED et laser).

      1. Aury dit :

        Bonjour, sachant que maintenant le site de Xiaomi fr vend l’appareil à 1900€

        Je suppose qu’il est avec des menus français !

        https://www.mi.com/fr/mi-laser-projector-150/

        1. Grégory dit :

          Tout à fait et même à 1699€ pour les 100 premiers exemplaires achetés directement dans la boutique Xiaomi de Paris à partir du 12 septembre. Et oui avec les menus en français.

  18. Grégory dit :

    Bonjour Carlos, vous avez déjà fait la manipulation pour mettre les menus en anglais ou pas ?

  19. Grégory dit :

    Pour mettre les menus en anglais voici un tutoriel vidéo :

    https://m.youtube.com/watch?v=SfTUCCXRw8I&feature=youtu.be

  20. CARLOS COELHO dit :

    oui mes menus sont déjà en Anglais.Je voudrais simplement enregistrée les Réglages RVB contraste et luminosité (HDR 4K)sru et les Réglages RVB contraste et luminosité (SDR) :
    sur le VP pour les utiliser après en fonction de ma projection.
    Merci.

  21. Pascal dit :

    Bjr ,

    Et si c’est ça l’avenir de la TV mais aussi de la videoprojection à domicile sans les inconvénients ? En tout cas un beau pied de nez à tout ceux qui critiquent les produits Chinois ! BiiiM dans les dents ! Loool !

    Maintenant la question est de savoir si le Hisense H80LSA est meilleur que ce LASER UST XIAOMI MI ? D’autre part , je me demande si l’ecran livré avec les Hisense 80 ou 100 est réellement de bonne qualité et est ce que ces Hisense peut être acheté seul , sans écran ?

  22. CARLOS COELHO dit :

    bonjour Gregory, Pourrez vous m’aider a la question posé ci dessus.Comment enregistrée les Réglages RVB contraste et luminosité (HDR 4K)sru et les Réglages RVB contraste et luminosité (SDR) :
    Merci!

    1. Grégory dit :

      Bonjour Carlos, regarde dans les parties “menu” et “piqué, netteté”, tu as les menus correspondants.

      1. Richard dit :

        Bonjour, un mur blanc mais peint avec de la peinture spéciale écran, est il un plus pour le Xiaomi ?
        Merci

        1. Grégory dit :

          Oui, ce sera toujours mieux que le mur blanc.

  23. Richard dit :

    Bonsoir, j’hésite encore entre le Xiaomi et le viewsonic px800hd.
    Lequel préférez vous ?
    Encore merci pour la qualité de vos test.

    1. Grégory dit :

      Bonsoir Richard : le Viewsonic.

      1. Richard dit :

        Bonjour, avez vous eu des retours en ce qui concerne la fiabilité des deux vidéoprojecteurs ?
        Merci.

      2. Bub dit :

        Bonjour Grégory,
        C’est étrange, dans plusieurs autres interventions vous avez toujours placé le Xiaomi au dessus du Viewsonic, tout en indiquant que ce dernier avait déjà une bonne qualité d’image.
        Perso j’ai acheté le Viewsonic PX800HD avant de voir que le Xiaomi arrivait en France, je l’ai renvoyé au bout d’une semaine ! Si on met de côté l’input lag le Xiaomi est meilleur dans tous les domaines…
        Le Viewsonic est certes moins cher, mais il est bruyant, moins lumineux, imposant et très très moche (installé à demeure dans un salon c’est affreux). Et ses enceintes sont merdiques, j’ai été obligé de lui coller aux fesses une enceinte nomade pour ne pas avoir besoin d’allumer le home-cinema dès que je voulais regarder la TV.
        Après, pour la fiabilité on verra bien…

        1. Grégory dit :

          Justement c’est la fiabilité du Xiaomi importé qui m’a conduit a réviser mon jugement avec des possesseurs qui se plaignent des micro-miroirs bloqués. Rajoutons une version officielle française amputée de ces options de réglages, je lui préfère donc maintenant le Viewsonic qui certes à une partie sonore moins performante, mais sa colorimétrie est bien ajustée en sortie de boîte, son piqué est excellent et l’input lag un des plus bas du moment. Il faiut rajouter que ses menus complets permettent un calibrage fin et ils sont en français. 😉

          1. Bub dit :

            Merci pour votre réponse !

            Si j’ai bien compris le souci de micro-miroirs bloqués est inhérent à la technologie DLP, donc il ne reste plus qu’à croiser les doigts !

            Pour les réglages d’image il faut utiliser le mode Utilisateur (mais le 2ème, pas le 1er) et on a accès à quelques options. Ca serait intéressant d’avoir un test complet de la version française, les commentaires de 01net sont opposés aux vôtres (couleurs fidèles mais absence de piqué)… En même temps ils n’évoquent même pas le menu de réglages, on se demande s’ils l’ont trouvé.

            L’image du PX800HD est très agréable, mais en remplacement d’une TV il n’est pas assez lumineux. Dès qu’on a un éclairage standard on ne voit plus rien dans les zones sombres. Avec le Xiaomi ce n’est pas encore parfait mais c’est beaucoup mieux !

  24. CARLOS COELHO dit :

    Bonjour Grégory,
    Peut on enregistrer les paramétrés vidéo personnel sur le Xiaomi?Si oui pourriez vous m’aider.Merci de votre réponse.
    Cordialement

    1. Grégory dit :

      J’ai déjà répondu plus haut.

  25. CARLOS COELHO dit :

    Bonjour Grégory,
    je suis désolé insister mais jais pas icône Dev Settings il y a t’il un autre moyen.
    Merci

  26. Richard dit :

    Bonjour, est-ce que il y aura un successeur viewsonic px800hd prochainement ?
    Merci.

    1. Grégory dit :

      Bonjour Richard, chez Viewsonic pas pour le moment mais il y a plein de modèle UST qui arrivent chez Optoma (laser et lampe).

      1. Richard dit :

        Bonjour, pour les projos optoma , connaissez vous leurs dates de sortie et les fourchettes de prix ?
        Merci

        1. Grégory dit :

          Richard, quels projos Optoma ?

      2. Totriet dit :

        Peut être le TX-100FP1 de chez Panasonic? 😉

  27. Gwenael dit :

    Bonjour merci pour ce super test ! J’ai une question .
    Je voulais acheter ce vidéo projecteur, actuellement je suis processeur d’un BenQ 1070+ avec apparemment une luminosité de 2200 lumens , le Xiaomi est annoncé pour 5000 lumens or vous vous annoncer 2100 au max … Est ce que ce vidéo projecteur Xiaomi a t’il une meilleure luminosité que le BenQ 1070+ (au quel cas les 2200 lumens annoncé par BenQ sont également exagéré ??)

    Merci de votre aide

    1. Diamond dit :

      Bonjour, vous avez pas d’information a me donné par rapport a ma question

    2. Grégory dit :

      Aucune des 2 luminosités annoncées (BenQ ou Xiaomi) n’est atteinte avec des couleurs justes. Cela fait trop longtemps que j’ai testé le BenQ je n’ai plus mes mesures précises et le site où je les avais publié est fermé.

  28. grepillez dit :

    Bonjour à tous, est-il possible de positionner ce videoprojecteur au plafond et donc d’inverser l’image ??
    merci beaucoup 🙂

  29. Diamond dit :

    Diamond = Gwenael , dsl

  30. Arnaud dit :

    Bonjour Grégory, et merci beaucoup pour ce bel article.
    Une question : sur un DLP (celui-ci par exemple) on se retrouve avec une conso électrique de quel ordre ? Ca reste bien meilleur qu’une TV, à luminosité et diagonale comparables ?

  31. Arnaud dit :

    Mon humble avis sur la ventilation : la partie audio aussi est à refroidir…

  32. Rémi dit :

    Bonjour,
    Avez vous tester ou entendu parler du Xgimi Lune ?
    Par rapport au Wemax one pro ou meme le Xiaomi mi 5000. lequel conseillerez vous ?
    J’ai un screeneo 1590TV et voudrais evoluer.
    Merci d’avance

    1. Grégory dit :

      Bonsoir Rémi, oui bien sûr mais il ne sera pas commercialisé en France et ne l’ayant pas testé, je me garderai bien de tout conseil. Je ne me positionne que sur les appareils que j’ai pu évaluer chez moi.

      1. Rémi dit :

        Merci pour votre retour.
        N’ayant pas vu grand chose non plus sur le Xgimi, meme si sur le papier il a l’air plutôt pas mal, mon choix se porterait plus sur le wemanx one pro. Malgre que les prix soient quasi identique sur Lightinthebox.
        Est ce un choix judicieux ? Sachant que je regarde quotidiennement la tele sur mon screeneo.
        Merci d’avance

  33. miel dit :

    bonjour, je voudrais savoir si on peut le fixer au plafond (et donc inverser l’image ou s’il y a un mode spécial avec un support). Merci.

    1. Grégory dit :

      Non uniquement en position table.

      1. NICOLAS LOUIS dit :

        Bonjour,

        tout d’abord bravo pour ce test!
        je m’orienterai plutot vers le TX-100FP1E de panasonic au niveau image et son? que me conseillerez vous? android ne m’interesse pas car sur mes box…
        durée de vie de la lampe aussi, je prefere la qualité, qu’un laser moyen.
        Alors panasonic ou xiaomi je suis perdu!!!

        Cordialmeent

  34. Laurent dit :

    Mais où est passée la 3D ?!!!
    Bonjour Greg,
    J’ai remplacé en décembre mon screeneo par un Xiaomi Mi Laser acheté chez Darty en version « européanisée » et… impossible de regarder mes blu-Rays 3 D, alors que tous les tests signalent une compatibilité 3D totale…il est vrai qu’ils s’agissaient de projecteurs d’importation(choix 3D bien visible dans le sous menu display anglais/chinois), mais quand même quel intérêt de supprimer cette compatibilité ?
    Ou bien alors je ne sais pas la trouver dans les menus et pourtant j’ai cherché.
    Je précise que le lecteur BD est un Sony BDP-S6700 avec toutes les’donctions 3D. Quelqu’un a t il une solution via une manipulation pour restaurer la fonction ? Un patch android ? Greg ?
    Merci pour le retour d’information.

    1. Grégory dit :

      Bonjour Laurent, je l’ai mentionné dans mon test de la version française, le meilleur choix reste la version chinoise avec les menus en anglais. Le modèle officiel français a été amputé de trop d’options.

      1. Laurent dit :

        Bonjour Greg et merci pour ce retour rapide .
        Je n’ai donc pas de solution pour repasser sur l’interface d’origine, pas de « patch » ou d’appli possible me permettant de retrouver la 3D ? J’ai réinitialisé le projecteur mais évidemment cela n’a pas fonctionné. Peut-être en choisissant une option de langage chinois ?
        Enfin connaîtrais tu un mail ou bien un téléphone de service client Xiaomi ?
        Si je n’ai vraiement pas de solution je pense me faire rembourser et acheter une version d’importation. Curieuse politique commerciale de vendre plus cher une version dégradée que le modèle d’origine importé.
        Encore merci pour l’attention portée et les tests matériels qui sont tops.

        1. Grégory dit :

          Désolé Laurent, non il n’y a pas de solution à ma connaissance.

  35. DHB dit :

    Hello Gregory
    Avant tout merci pour tous ces tests

    Je t’explique brièvement ma situation : gros consommateur de films séries (NETFLIX BLU-RAY etc) mais aussi de jeux vidéos avec ma x box one j’avais un screeneo le premier modele. Il vient de tomber en panne du coup avec ma garantie et vu qu’aucunes pièces de rechange n’est dispos, Boulanger me permet de prendre le vidéoprojecteur de mon choix, j’allais partir sur le Panasonic mais après avoir vu ton test j’hésite totalement avec le Xiaomi laser UST et il est dispo chez Boulanger.
    Mais tu as dit que le modèle “Français” était moins performant, pourrais tu m’en dire plus stp et est ce que le modèle français est il toujours plus performant que le Panasonic

    En te remerciant et en m’excusant pour la longueur de mon test.

    1. Grégory dit :

      Bonjour jaouad, le Xiaomi dans sa version française a pour avantage d’avoir une source lumineuse laser contrairement au Panasonic (lampe), mais le Panasonic dispose de plus d’options de réglages dans ses menus. Pour la partie “Smart projectors” c’est encore le Xiaomi qui est avantagé.

  36. carl dit :

    Bonjour Greg,Peut tu me de donner conseil pour l’achat d’un écran fixe black contraste pour mon vidéoprojecteur Xiaomi .Merci par avance

    1. Grégory dit :

      Oui le Pet Crystal de XYscreen.

  37. thomas dit :

    Bonjour,

    Je voudrais avoir un renseignement.

    j’ai dans l’objectif d’acheter le xiaomi wemax one pro.

    est-il meilleur que le benq1700ust ? car j’hésite entre les deux ou y a t’il meilleur dans cette gamme de prix sachant que je trouve le wemax one pro à 1600 euros ?

    Merci à vous.

    Cordialement,

    Thomas

    1. Grégory dit :

      Bonjour, impossible de vous répondre, je n’ai pas testé le Wemax One.

  38. thomas dit :

    benq1600 ust pardon
    et je cherche que en ultra courte focale 🙂

    merci.

  39. Ivo dit :

    Hi,

    What was the % of Rec. 709 after calibration?

  40. angy dit :

    Bonjour Gregory, entre ce Xiaomi et le Screeneo 3 de prochaine sortie, lequel est mieux d`apres vous a parite de prix?

    1. Grégory dit :

      Le Xiaomi en version française est à 1599€ actuellement.

  41. jc dit :

    Salut Gregory, j’ai craqué pour le Xiaomi MIJIA projecteur Laser UST 4K version chinoise (version noire)que j’utilise sur un écran Elite screen gain 1 que j’utilisais avec mon UHD51. Mais je remarque avec le Xiaomi un effet grille que je n’ai pas avec mon UHD51, c’est à dire je vois le quadrillage de la toile. Je pense que cela vient du fait que l’angle de projection est très incliné et fait apparaître l’ombre du grammage de la toile, alors qu’avec l’UHD51, la projection se fait de face, donc pas d’ombre crée. J’ai commandé un écran spécial projecteur ultra courte focale en espérant que cela corrige le problème. As-tu eu un phénomène équivalent lors de ton test avec Xiaomi MIJIA ? Merci.

    1. Grégory dit :

      Bonjour jc, non je n’ai pas remarqué ce phénomène avec les 3 Xiaomi laser que j’ai testés.

  42. carlos dit :

    Bonjour Grégory,
    je souhaiterais installer un écran tensionné acoustique, suite aux manque de place des enceintes avant.Ce type d’écran peut t’il avoir une compatibilité avec un vidéoprojecteur a Focale Ultra Courte.Voici le Lien de la toile que je veut installer.https://www.hivilux.de/Tuch-Sortiment/HiViGrey-Cinema-5D/16-9-Tension-Motor-Leinwand-HiViGrey-Cinema-5D-HDR-MP-Akustik-oxid.htm.
    Merci de votre réponse.
    Cordialement

  43. OUDOT dit :

    Bonjour savez vous si il peut etre fixé au plafond au moyn d’un support et si il y a la fonction pour retourner l’image ?
    Merci de votre retour .

  44. Sylvain dit :

    Bonjour Greg,
    Habitant en Chine je viens de commander le projecteur UST Xiaomi mi. Pour changer le menu en Anglais, je recherche le lien & tutorial pour charger le mini programme qui permet de faire la manipulation. Vous en parler ci-dessus mais je n’ai trouvé nulle part le lien per qui permet de faire la manip. Je vous remercie d’avance pour votre aide. Cordialement

    1. Grégory dit :

      Bonjour Sylvain, un exemple en vidéo ici :

      https://m.youtube.com/watch?v=ZOCvot9gCZ4

  45. Reno dit :

    Bonjour Grégory et merci de toutes tes contributions. J’ai acquis en mars 2018 la version chinoise 1080p du Xiaomi Laser, j’étais persuadé de l’avoir fait après lecture de ton test mais la date de publication semble me donner tort. Après un peu moins de 3 ans d’utilisation presque quotidienne mais pas intensive (et fixé au plafond donc jamais déplacé), j’ai un pixel mort et la ventilation qui s’existe plus souvent. Je voulais savoir si d’autres utilisateurs partageaient ce retour d’expérience et s’il existait une solution? D’avance merci, bien à toi.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires


Catégories

ActualitésNon classéTests vidéoprojecteurs & toiles