Test Acer M550 : l’avis de Grégory

L’ACER M550 est actuellement commercialisé au prix de 1399€ (prix de lancement 1999€). A ce tarif il propose plusieurs caractéristiques intéressantes qui vont faire le bonheur des amateurs de vidéoprojection DLP 4K soucieux de préserver leur budget . En effet, il offre toutes les options d’un Optoma UHD65 positionné à son lancement à 3499€ ! C’est donc pour déterminer si ce projecteur entre dans notre catégorie des « petites perles dénichées par PHC.FR » que nous entamons le tour du propriétaire et des performances.

Précision d'importance il s'agit d'un DLP à simulation 4K x2, donc équipé d'une puce DMD de 0,67", ce qui signifie que vous ne serez pas touché par le défaut de cadre lumineux présent sur des modèles à simulation 4K x4, comme les BenQ W1700, Optoma UHD51 et autres.

PRÉSENTATION

A l’image d’Optoma, ACER propose donc un trio de vidéoprojecteurs DLP 4K  : le V7850, sommet de la gamme à 1999€, le H7850 à 1499€ et le petit dernier mais non moins intéressant M550.

Contrairement aux modèles DLP concurrents d’Optoma à puce 4K 0.67" ou seul le UHD65 est équipé d’un traitement vidéo avec interpolation d’images (UHD60 1999€ et UHD550X 1499€ sont sans aide à la fluidité) les 3 Acer intègrent d’origine cette option dénommée Accumotion et qui peut être activée sur les programmes 1080P et 4K ! Elle est bien pratique pour lutter contre le judder et les ralentissements dans les travellings.

Les autres différences entre les 3 appareils Acer consistent en la présence d’une roue chromatique 5 segments RGBCY sur le H7850 contre RGBRGB pour le V7850 et d’une luminosité supérieure pour les H7850/M550 face au V7850 (3000 et 2900 lumens versus 2200 lumens).

Le V7850 et le M550 disposent en supplément d’une certification ISFccc absente du H7850.

Au rayon des caractéristiques partagées, le constructeur  met en avant une compatibilité Rec.2020 et HDR10 ainsi qu'un lens-shift vertical d’une amplitude de 15%.

TOUR PHYSIQUE

TEST ACER M550
ACER M550

Le M550 partage la même coque blanche que les H7850 et V7850. Une sacoche noire fournie le protégeant pendant les transports. Pour le placer correctement et aligner son image dans le plan de l’écran, vous pouvez utiliser les pieds dévissables ou bien l’option de déplacement mécanique du bloc optique (lens-shift). Celui-ci est limité à l’axe vertical et est d’une amplitude de + ou – 15%. Pour avoir accès à ce mécanisme, il faut appuyer sur une molette escamotable dissimulée sur la coque. Sur ce point Acer propose une finition de meilleure qualité que l’Optoma avec son panneau à la conception bon marché et peu solide.

En parlant de l’optique, signalons qu’elle est plutôt de type longue ; il faudra placer l’appareil loin de l’écran. Si vous souhaitez une base de 2m50 d’écran, le recul devra être compris entre 3m50 et 5m55. Il s’agit donc d’un appareil plutôt typé « fond de salle » (rapport de projection 1,39-2,22:1).

Signalons également la présence de deux haut-parleurs intégrés qui offrent la possibilité de projeter un film et de bénéficier de sa bande sonore sans être lié à un système sonore externe. Pour commander l’appareil en supplément du panneau de commandes manuelles, le constructeur nous propose une télécommande avec un éclairage intégré.

En matière de possibilités de liaison, le choix est vaste. Ainsi à l’arrière du vidéoprojecteur on trouve:

1 x sortie VGA – HD D-Sub (HD-15) 15 broches,

1 x vidéo composante/entrée RVB – HD D-Sub (HD-15) 15 broches,

2 x USB – USB de type A 4 broches (gestion),

1 x HDMI – HDMI de 19 broches de type A,

1 x entrée ligne audio – mini-phone 3,5 mm,

1 x réseau – RJ-45,

1 x série RS-232 – D-Sub (DB-9) 9 broches,

1 x Mobile High-Definition Link (MHL) / HDMI

TEST ACER M550
CONNECTIQUE ACER M550

1 x sortie ligne audio

Point de prise 3D-RF ou de support DLP-Link ; comme beaucoup d’appareils à venir, l’ACER M550 est uniquement 2D.

MENUS

Comme pour le H7850, la navigation dans les menus a été améliorée. La validation est maintenant calquée sur les autres marques et elle s’obtient en appuyant sur la touche « Enter » [nous avons pesté pendant de nombreuses années sur le système de validation par flèches qu’Acer était seul à utiliser ; c'en est donc fini].

Le menu image propose les sélections suivantes : Lumineux, Standard, film, cinéma sombre, jeux, sport, silence et utilisateur, ainsi que 2 menus ISF dissimulés.

Afin de corriger la colorimétrie vous disposez d’un CMS à trois dimensions et d’un ajustement séparé des niveaux RVB (Gain et Bias). Pour régler le gamma il faudra passer par des sélections définies en usine (sans possibilité d’édition).

En matière de traitement vidéo le M550 intègre un mode super résolution prévu pour « booster » la netteté de l’image ainsi qu’une aide à la fluidité de type interpolation d’images. Le contraste peut être accru de manière électronique grâce à un dispositif adaptatif de gestion de la luminosité en fonction du contenu d’image projeté mais aucun dispositif mécanique de type iris fixe n’est disponible.

Ce vidéoprojecteur 4K est également compatible HDR : 4 modes HDR correspondant à 4 valeurs de gamma HDR-10 sont proposés dans le menu avancé.

VERDICT TECHNIQUE

Bruit de fonctionnement :

Il rejoint les vidéoprojecteurs les plus silencieux du moment et contrairement au BenQ W11000 ce constat n’est pas entravé par le bruit d’un iris mécanique. L’ACER M550 arrive dans son mode « silence » au niveau de la résiduelle de bruit présent dans notre appartement soit 29db ! (mesurés à 50 cm). Donc on ne l’entend pas. Avec le passage en mode économique nous mesurons 31,5db et 37 db avec la lampe à pleine puissance.

Netteté/piqué/définition/bruit vidéo :

DLP et 4K, c’est le couple gagnant en termes de précision d’image, de netteté et de définition. La puce DLP de 0.67 qui est intégrée dans les entrailles du M550 est d’une résolution native de 2716x1528 (donc bien davantage qu’une simple résolution Full HD 1920x1080), toutefois nous ne sommes pas dans ce qu’on peut appeler une résolution UHD (3860x2160) ou 4K (4096x2160). Le traitement XPR va porter ce nombre à 8 millions pour atteindre une résolution UHD, chaque pixel étant dédoublé. XPR est l’appellation TI (Texas Instruments) pour ce procédé. Cette solution technique est plus élaborée que la simple wobulation.

Nous l’avons déjà constaté à plusieurs reprises cette solution technique arrive à égaler voire dépasser en terme d’impression de précision et de netteté les vidéoprojecteurs 4K na tifs (principalement chez Sony).

La vitesse de commutation rapide de la puce (plus de 9.000 fois par seconde) permet à chaque miroir de reproduire deux pixels distincts et uniques par trame, de sorte qu’elle peut théoriquement afficher chaque pixel d’une source UHD.

Dans son mode Silence (cette dénomination est opportune car le M550 devient quasiment inaudible) le traitement XPR est désactivé et la puce DLP travaille dans sa résolution native de 2716×1528 alors qu’avec l’XPR elle affiche une résolution UHD de 3840×2160. L’iris dynamique est alors désactivé par défaut et la lampe passe en mode économique.

Pour revenir à notre examen de la précision d’image, l’ACER M550 présente des traces d’aberrations chromatiques limitées sur les bords extérieurs de notre image de test. Toutefois, elles n’entachent pas l’impression globale de grande netteté laissée par ce nouveau vidéoprojecteur 4k.

Bruit vidéo et artefacts :

Nous avons déjà soulevé cette présence de bruit vidéo à l’occasion des tests du H7850 et de l’Optoma UHD65. Ces parasites sont directement liés à l’activation du mode Brilliant Color (4 niveaux sont disponibles) ; pour l’éviter il convient de désactiver complètement cette option (qui vient en prime dérégler vos couleurs) ou de se cantonner strictement au niveau 1.

TEST ACER M550
Super résolution niveau 6 Acer m550

Seconde option ayant un impact directe sur la présence d’artefacts indésirables à l’écran : la super résolution. Certes, elle va venir accroître la netteté de l’image et ses détails mais en y ajoutant des éléments qui n’ont rien à y faire. Là encore pour ne pas être gêné, abstenez-vous de l’utiliser ou sélectionnez le niveau le moins agressif à savoir le « 2 ».

TEST ACER M550
Super résolution off ACER M550

Fluidité :

A l’image de l’Optoma UHD65, l'ACER M550 ne gère pas bien les signaux 50hz mais son dispositif d’aide à la fluidité va venir contrebalancer les ralentissements et problèmes de fluidité dans les travellings. La meilleure option est d’activer l’Accumotion sur son niveau 1. Si vous le laissez désactivé le judder sera très présent et si vous montez dans les niveaux vous obtiendrez des déchirements dans le bas de l’image. Le meilleur des 2 mondes est donc réservé au premier niveau d’Accumotion.

Input lag :

TEST ACER M550
INPUT LAG interpolation d'images activée ACER M550

Avec le M550 nous restons dans les niveaux du H7850 et de l’Optoma UHD65 avec 78 ms de retard Accumotion désactivé et 142 ms avec l’interpolation d’images active. Ces valeurs ne plairont pas aux joueurs en réseaux qui recherchent le retard le plus faible possible.

TEST ACER M550
Input lag interpolation d'images désactivée Acer M550

Uniformité :

Mesurée à 83% elle est dans le bon niveau des vidéoprojecteurs DLP et supérieure à celle d’un vidéoprojecteur LCD transmissif. Aucun défaut d’éclairement de type coin lumineux n’est perceptible et la reproduction d’une mire de gris n’est accompagnée d’aucune dérive colorée.

Colorimétrie :

TEST ACER M550
CIE Standard ACER M550

L’espace colorimétrique du M550 présente les mêmes lacunes que les Optoma UHD550X/UHD60/UHD65 et ACER H7850/V7850. Il est cantonné au rec709, alors qu’il devrait au moins se rapprocher des 100% du Gamut DCI-P3. Encore une fois, nous ne comprenons pas pourquoi un projecteur est dit compatible Rec. 2020 alors qu’il ne couvre que 98% du Gamut HDTV !? Espérons que cette singularité disparaîtra avec le VL7860 et sa source lumineuse laser qui doit permettre d’afficher un espace couleurs beaucoup plus large que le Rec.709.

TEST ACER M550
CMS avancé mode standard Acer M550

Dans son mode standard, le M550 ne nécessite pas de retouches. Dans cette configuration, la température de couleurs et le gamma approchent suffisamment les valeurs de références (une température de couleurs de 6500k et un gamma linéaire à 2.2).

TEST ACER M550
RVB gamma standard ACER M550

C’est donc le mode standard que nous vous recommandons d’utiliser dès la sortie de boîte.

En HDR vous n’arriverez pas à compenser l’espace couleurs restreint mais la gestion du gamma HDR EOTF ST2084 est optimum sur le M550 ; vous n’arrivez pas à l’éditer mais nous avons obtenu les meilleurs résultats avec le mode « 4 ».

Contraste et luminosité :

Ce vidéoprojecteur 4K à petit prix en a sous le pied et c’est le champion de la dynamique d’image. De tous les nouveaux DLP UHD que nous avons testés c’est le plus lumineux et le plus contrasté. Il arrive même à être plus contrasté que l’Optoma UHD65.

TEST ACER M550
Contraste et luminosité ACER M550

Avec des couleurs naturelles et dans son mode économique il est capable d’éclairer une image de 4 mètres de base tout en conservant 15 fL. En passant la lampe en puissance normale, la luminosité s’élève à 1980 lumens et dans ces conditions il est capable de conserver le même niveau d’éclairement sur 4m70. Cette caractéristique est à souligner car elle va permettre au M550 d’offrir une image 4K HDR de grande taille (3m50) sans avoir l’air anémique ; rares sont pour l'heure les projecteurs 4K à pouvoir le faire sur d’aussi grandes bases d’écran.

En matière de contraste, toujours avec des couleurs correspondant aux références, le contraste natif est de 1333 :1. C’est mieux que les UHD550X/ACER H7850 et UHD65 sans toutefois arriver au niveau d’un excellent DLP 1080P comme le BenQ W2000+. Cependant, il est possible d’améliorer la situation de deux manières. La première est en activant le contraste dynamique qui ne déclenche pas de conséquences visuelles négatives, mais la plus adaptée avec le M550 reste la combinaison en salle non dédiée avec un écran technique gris. Notre commentaire est valable pour les programmes SDR ou 4K non-HDR ; dès que vous donnez un galette Blu-ray UHD HDR au M550 l’image est transformée et le contraste fait un bond en avant. Ce projecteur est un champion du HDR et il nous appartient de le souligner. 

N’oublions pas que cette dynamique est censée avoir une grande longévité puisque la lampe est prévue pour durer jusqu’à 15 000 heures en mode super économique.

VERDICT SUBJECTIF

TEST ACER M550
Alien Covenant Acer M550

Sur sources SDR non-HDR, en respectant les consignes de réglages suivants (mode standard, Accumotion 1, mode lampe économique et contraste dynamique enclenché sans brilliant Color), nous avons obtenu une image exempte de défauts, avec une précision qui dépasse tous les DLP 1080p actuels et une fluidité exempte de reproches.

Pour ce faire nous avons utilisé des extraits d’Alien Covenant et de la saison 7 de Game of Thrones (la meilleure à ce jour mais cela n’a rien à voir avec notre test !).

TEST ACER M550
Alien Covenant ACER M550

Ces passages permettent de constater que la mise à l’échelle de ces programmes 1080p est particulièrement performante et vous allez redécouvrir vos galettes Blu-ray classiques si vous choisissez le M550. Si les noirs sont moyens avec une toile blanche, le passage à notre écran technique Lusoscreen a permis de faire disparaître cette faiblesse.

TEST ACER M550
Alien Covenant Acer M550

Mais au-delà des programmes 1080p, la qualité de l’image 4K HDR délivrée par ce projecteur à moins de 2000€ va déclencher chez vous une frénésie d’achat de films 4K Blu-ray HDR car dans ce domaine le petit M550 est un surdoué.

TEST ACER M550
Xmen Révolution 4K HDR ACER M550

Nous regretterons simplement de ne pas pouvoir bénéficier d’un Gamut étendu. Toutes les photos illustrant cette partie ont été prises à partir de l’image projetée par l’Acer M550 sur un écran blanc et sur une toile technique Lusoscreen Dark Star (Extraits d’X-men Apocalypse et de SICARIO).

TEST ACER M550
Sicario 4K HDR ACER M550

CONCLUSION

L’Acer M550 n’est pas le projecteur parfait mais il permet avec son tarif de 1399€ d’offrir un accès à la vidéoprojection UHD et 4K à petit prix sans rogner sur les options et les performances. C’est l’appareil le mieux équipé, le plus performant et le moins onéreux actuellement sur le marché. Le M550 vous réserve de grandes heures de plaisirs cinématographiques à domicile. Après tout ça, l'hiver peut bien venir !

J'ai aimé :

  • Le prix
  • - Le projecteur DLP 4K de la nouvelle génération, le mieux équipé, le plus performant et le moins cher.
  • Le rendu HDR
  • La dynamique d’image
  • L’interpolation d’images
  • Une colorimétrie bien ajustée en sortie de boîte
  • Le niveau de détails et de précision

Je regrette :

  • Le Gamut restreint
  • Le bug 50hz
  • Des aberrations chromatiques
  • Contraste natif moyen

46 Commentaire(s)

  1. cyrille dit :

    Bonsoir, justement cette réédition du test M550 arrive à point nommé.
    Ce qui me freine c’est qu’il n’y a pas la correction des trapèzes. Du coup il faut absolument centrer le VP? Non?

    Tout mes vœux Grégory

    1. Richard dit :

      Exact c’est domage car c’est un appareil fabuleux
      j’en suis à mon 3 e vidéo projecteur en 20 ans et je suis passé par un Sony à près de 2500 € qui lui arrivait pas à la cheville

  2. Auric dit :

    Bonjour,
    Que faudrait ce “petit” M550 face à un Epson 7400 ?
    Merci

    1. Grégory dit :

      Bonjour au bénéfice de l’Acer :

      – luminosité,
      – Netteté ,
      – Fluidité,

      Au bénéfice de l’Epson :

      – Bloc optique motorisé,
      – Plus facile à placer

      Pour le contraste, si l’epson a un meilleur contraste séquentiel, l’Ansi du M550 est meilleur.

      1. Richard dit :

        Merci pour tes précieux conseils c’est un projecteur fabuleux
        par contre n’oublie pas de préciser qu’il n’y a pas de rattrapage de trapèze et ça m’a fait un peu flipper .
        Sincères salutations
        Richard

  3. Auric dit :

    Merci grégory.
    avec grosso modo 600 euros d’écart entre les deux appareils, le M550 semble être un bon choix…

  4. Guillaume dit :

    Hello,
    Dans ton test, tu fais référence à l’Optoma UHD65 (je lorgne dessus depuis quelques mois), un test bientôt ?
    Parce que je suis a 2 doigts de l’acheter, mais y a tellement de références, que je sais pas si ses 3000€ sont valable, face à de la concurrence a 2000€… un conseil de pro ? MErci et j’adore tes test =)

    1. Grégory dit :

      J’ai déjà fait le test de l’Optoma UHD65, si j’ai un peu de temps je le remettrai en ligne.

  5. Ping : Anonyme
  6. RAULT dit :

    Bonjour et bonne année à vous tous.

    Merci pour ce test. Bien dommage pour ma part, pas de comptabilité 3D signifie pas d’achat possible pour moi. Je ne suis pas prêt à abandonner la 3D que je trouve immersive au possible. Les programmes proposés sont certes moins nombreux, mais la qualité et parfois vraiment là ! J’espère que certains fabricants continueront à proposer des vidéoprojecteurs 4K avec comptabilité 3D.

  7. Cherif dit :

    Bonjour
    Greg vous que vous aviez teste beaucoup de projecteur 4k native et 4k simule est ce qu’il y a une vrai difference dans la qualite de l image surtout que moi je veux achete l’epson eth 9300 et merci pour votre reponse

    1. Grégory dit :

      Oui la simulation 4K DLP va plus loin en terme netteté que celle du TW9300.

      1. Cherif dit :

        Rebonjour
        Greg j’hesite entre le benq w1700 et l’epson eth 9300 et concernant le prix j’ai trouve l’epson a 1800 euro et le benq a 1100 euro donc lequel est meilleur de tout point de vue merci

  8. Jean-Luc BISET dit :

    Bonjour Grégory
    Le premier test de cet appareil, si je me souviens bien, avait été complétè par une critique rédhibitoire, les nombreux bugs affectant ce projecteur le rendant inutilisable.Il était donc conseillé de fuir ce M550.
    Les mises à jour ont elles résolu les problèmes ?

    1. Grégory dit :

      Bonjour Jean-Luc, vous devez vous tromper de « testeur ». Mon test initial n’a été modifié que sur la mise à jour du tarif. J’apprécie et est souligné les qualités de ce modèle depuis sa sortie.

  9. Jean-Luc BISET dit :

    Autant pour moi

    Il s’agissait d’un autre test. Un ajout du 21/06/2018 stipulait, je cite :”L’Acer M550 est un projecteur que je ne recommande plus pour un usage home cinéma, car il souffre de trop de bogues et de faiblesses. Certes, lorsqu’on le découvre on est frappé par le piqué, mais très rapidement, lassé par les défauts d’image, on déchante. Actuellement, quand on veut s’initier à la 4K, il vaut mieux se tourner vers les DLP 4K à puce 0.47″, moins chers et mieux aboutis.”
    C’est cet avis qui m’avais convaincu de ne pas céder à l’achat de ce projo, dont le rapport qualité/prix me semblait exceptionnel.
    Merci encore, je suis très fan de ton blog.
    Meilleurs voeux!

    1. Grégory dit :

      C’est bien ce que je disais et l’auteur de cet article (je n’ose écrire test tellement c’est orienté) la fâcheuse habitude d’écrire pour Avantager ce qu’il vend (le M550 ne fait pas partie de son catalogue).

    2. Grégory dit :

      Meilleurs vœux à toi également Jean-Luc.

      Pour compléter ta citation quand je lis que ce monsieur recommande en lieu et place les modèles 4& avec puce 0.47 et leur puce buguée par le cadre lumineux, on est vraiment pas du tout sur la même longueur d’ondes au titre de l’honnêteté intellectuel. Pour ma part je le répète depuis là début ces modèles à puce 4k 0.47 non modifiée sont à éviter.

  10. Jean-Luc BISET dit :

    Merci Grégory,

    Au prix actuel de 1390 euros, le M550 est clairement une belle opportunité.

    Merci encore

  11. Aurélien dit :

    Bonjour Grégory,

    Avec la sortie prochaine du BenQ w2700 et qui devrait être dans une gamme de prix assez proche, est-ce une bonne idée d’acheter maintenant ce modèle ?

    Merci pour ton avis !

    1. Grégory dit :

      Aurélien je ne pourrai répondre qu’après avoir testé le W2700.

  12. Korin dit :

    Bonjour Greg,
    Bonne année avant tout et surtout bravo pour la précision de tes test !
    Je souhaite faire une acquisition d’un VP.
    J’hésite entre l’ACER M550 et l’epson TW-6700.
    Qu’en penses tu ?
    Je regarde essentiellement des films et séries, j’ai un grand salon de 4m – 4,50 en gros de prondeur.
    Dans l’attente de te lire.
    Merci à toi

    1. Grégory dit :

      Bonjour Korin et très bonne année à toi. Les 2 sont très bons. Si tu veux une image 4K ou full hd précise, fluide c’est vers l’Acer qu’il faut te tourner.
      Si tu n’as que faire de la 4K et tu as besoin de 3D, c’est l’epson qu’il faut choisir.

  13. Korin dit :

    Merci Greg !
    C’est juste parfait, concis et précis… et rapide ! Le dimanche, le travail est payé double 😉
    Je vais continuer de te suivre. Merci bcp !

  14. Jean-Baptiste dit :

    Bonjour Gregory,
    Merci pour ce test comme d’habitude de qualité.
    J’ai pour ma part acheté récemment un Benq W1210ST
    Je projette pour l’instant sur un mur blanc mat neuf qui vient d’être repeint.
    Je projette dans ma chambre qui est entièrement blanche donc je perds pas mal en contraste mais bon pas le choix…
    J’hésite à me fabriquer moi même un écran de projection avec une toile sur mesure oray blanche pvc.
    Va t’il avoir une différence par rapport au mur ou pas ?
    Sinon me conseilles tu une solution ?
    Merci pour ton expertise

  15. david feranlop dit :

    bonjour
    coté environnement
    il est mieux d avoir un plafond noir et les murs sombre également ?
    merci de ta réponse

    1. Grégory dit :

      Pour une salle dédiée oui.

  16. pieral dit :

    Bonjour, merci pour ce test, j’aimerais remplacer mon Optoma HD20 qui me déplaît car je vois souvent des AEC. Je cherche un projecteur 4k, avez-vous constaté des AEC sur cet Acer ? A-t-il des caractéristiques qui peuvent limiter ce problème ?
    Merci !

    1. Grégory dit :

      Désolé je ne suis pas sensible aux AEC.

  17. VERRIN dit :

    Bonjour, merci beaucoup pour ce test très complet.
    J’utilise l’apple Tv 4K et souhaiterais passer à un vidéo projecteur comme celui ci.
    J’hesite Entre le M550, le viewsonic px727 et le BenQ w1700.
    Qu’en pensez vous?

    1. Grégory dit :

      Evitez à tout prix le BenQ et le ViewSonic à cause du défaut de cadre lumineux et attendez les nouveautés que je dévoilerai la semaine prochaine.

  18. Vince dit :

    Je pose la question concernant le gamut limité. Quel est l’impact à l’image en 4k hdr. Est-ce que l’image ne paraît pas fade par rapport à un projecteur couvrant le DCI-P3 ?
    Je pense par exemple au Tw7300 ou 7400 ?
    Merci

  19. Romuald dit :

    Un grand merci pour ce test hyper détaillé… Un travail de pro !
    Pour ma part j’étais quasiment décidé pour le OPTOMA UHD60 (ou le UHD40 si pb budget) qui a l’air d’avoir les mêmes caractéristiques générales que l’ACER, mais en bien plus cher.
    Pourrais tu me donner les points essentiels que je perdrai ou je gagnerai à choisir l’ACER meilleur marché.
    Un grand merci par avance pour ta réponse… Sachant que je dois me décider très vite, comme d’hab 😉

  20. Romuald dit :

    …Suite à mon msg…
    Sachant que le UHD60 est à 1760€ en ce moment dans une grande enseigne.
    Merci pour tes conseils…

  21. G C dit :

    En attendant autre chose, pour remplacer mon BENQ W 6500, cet ACER M550 semble la panacée, non ????
    Puce de 0,67 sans cadre, grosse luminosité pour salon non dédié, silencieux,
    reste le problème de positionnement ..
    Existe t-il des peintures applicables sur écran enrouleur blanc pour qu’il devienne gris ??
    Merci de tes réponses
    Cordialement
    Gilles

    1. Grégory dit :

      Si tu n’es pas intéressé par la 3D l’Acer M550 est effectivement une alternative. Une peinture grise ?? Non pas à ma connaissance.

      1. Romuald dit :

        Grégory, Aurais tu la gentillesse de répondre à ma question du 18 février M550 VS OPTOMA UHD60.
        J’attendais ton avis éclairé pour trancher.
        Un grand merci par avance.
        Romuald

        1. Grégory dit :

          Je n’ai pas testé l’UHD60 Romuald donc je ne suis pas en mesure de te répondre. Simplement le M550 a une interpolation d’images absente de l’optoma.

          1. Romuald dit :

            Merci je vais me décider pour le M550 je crois choix très raisonnable.
            J’ai acheté un écran motorisé de H112 L200.
            A quelle distance dois-je placer le vidéoprojecteur au mieux, sachant que mon mur en face est à 5m40, est-ce trop loin?
            Encore merci pour tes réponses !!!

  22. Jordan dit :

    Bonjour Grégory , tout d’abord merci pour ce test , j’avais envie de partir vers ce video projecteur la , mais avec la sortie du benq w2700 j’hésite pense tu qu’il puisse concurrencé seriousement ce Acer ( de ce que tu as pu voir du benq )

    cordialement

    1. Grégory dit :

      Le W2700 risque d’être plus intéressant grâce à une meilleure gestion de la colorimetrie (réponse complète en mars 2019;)).

Les derniers commentaires

  • Test Xiaomi laser Cinéma 2 : l’avis de Grégory.
    Bonjour, il est en test ici : https://www.mondoprojos.fr/2022/05/08/test-xiaomi-full-color-laser-cinema/
    le 2023-01-26 11:09:52 par GregW
  • Test Xiaomi laser Cinéma 2 : l’avis de Grégory.
    Bonjour, Merci pour cet article et la Màj apporté ! Apparemment le modèle aurait évolué, le Cinema2 est difficilement trouvable…
    le 2023-01-26 11:07:02 par Nafoot
  • Test Fengmi S5
    Tout à fait.
    le 2023-01-25 13:16:03 par GregW
  • Test Fengmi S5
    C'est compliqué l'image... :). Du coup, quand on bascule d'un mode de puissance lumineuse à l'autre (sans toucher à quoique…
    le 2023-01-25 13:14:26 par pingaddict
  • Test Fengmi S5
    Aux deux mon colonel ;)
    le 2023-01-25 11:19:46 par GregW
  • Test Fengmi S5
    Grégory, j'observe que tu indiques dans tes tableaux une seule valeur de contraste, alors qu'il y a souvent deux colonnes…
    le 2023-01-25 11:18:23 par pingaddict

Catégories

ActualitésNon classéTests vidéoprojecteurs & toiles