La compatibilité 4K HDR-10 du Formovie Cinéma 2 démontrée

En août 2021, j'ai attribué deux Gold Awards à l'excellent Formovie Cinéma 2, un projecteur DLP Laser 4K XPR à ultra courte focale dont la qualité visuelle m'avait convaincu. Précision, contraste, luminosité, fluidité, respect des couleurs, toutes les qualités recherchées en home cinéma étaient rassemblées dans un même boîtier. Hélas, par l'effet de deux trublions, ses capacités HDR ont été remises en doute et sa réputation en a été injustement et faussement ternie.

Profitant de l'arrivée d'un second modèle dans ma nouvelle salle de cinéma, j'en ai profité pour démontrer que le Cinéma 2 est tout à fait compatible HDR-10 et que tout comme 90% de la production de projecteurs actuels qui n'est pas pourvue d'une gestion dynamique des métadonnées HDR, il applique une coupure arbitrairement fixée à 1000 nits.

FORMOVIE CINEMA 2
FORMOVIE CINEMA 2

Avant d'entrer dans le cœur du sujet et la démonstration proprement dite, il convient de rappeler quelques notions sur la gestion des signaux HDR par les vidéoprojecteurs home cinéma (l'extrait qui suit est en provenance de mon article intitulé "Pédagogie de la vidéoprojection : Pourquoi mon image HDR est trop sombre ?")

La reproduction adaptée d’une image à haute dynamique par un vidéoprojecteur est rarement obtenue de manière "plug & play". Cela est généralement dû à plusieurs facteurs. Les téléviseurs et les projecteurs sont souvent limités dans leur puissance lumineuse, les fabricants ne stockent parfois pas les métadonnées ou les stockent de manière incorrecte, de sorte que les appareils de lecture ne reçoivent pas les valeurs adaptées pour afficher correctement une image à l'écran. Et le dernier point est très important pour les propriétaires de projecteurs : la norme HDR n'a jamais été développée pour les projecteurs de home cinéma, mais exclusivement pour les téléviseurs très lumineux !

Par conséquent, la luminosité du projecteur doit être prise en compte pour la plage dynamique à afficher. Avec un projecteur qui atteint 32ftL, ce point idéal est de 1000 nits, avec un projecteur qui n'atteint que 20ftl, ce serait environ 650 nits. Ce n'est que lorsque ce rapport est pris en compte que la luminosité moyenne de l'image HDR semble égale à celle de l'image SDR, mais avec l'avantage supplémentaire d'une image plus contrastée et plus précise des ombres et des hautes lumières plus éclatantes.

L'encodage de la source est également important, il faut déterminer quels niveaux de luminosité doivent être pris en charge par le projecteur et lesquels doivent être ignorés.

Si le projecteur n'est pas correctement limité dans la reproduction des niveaux à retranscrire comme ici où le modèle serait configurer de 0 à 10 000 nits sans être bridé, il réserverait sa luminosité aux "hautes lumières" HDR , qui n'apparaissent même pas dans 99 % des images. C'est pour cette raison que l'image apparaît trop sombre. Une mauvaise configuration des niveaux à reproduire.

Lors de la fabrication d'un projecteur, les fabricants doivent donc décider comment traduire la variation de luminosité dans les images HDR en une gradation appropriée des couleurs de l'image en fonction des capacités du projecteur. Cette opération est réalisée arbitrairement sur la plupart des projecteurs home cinéma actuels (dans le cas du Formovie Cinéma la limite a été fixée à 1000 nits)

C’est pour cette raison que lorsque les niveaux de contraste et de luminosité sont mal ajustés, qu’on se retrouve avec une image trop sombre, des noirs bouchés et qu’une image SDR apparaît plus belle.

CONDITIONS DU TEST

Le Formovie Cinéma 2 a été mis à jour avec son dernier firmware (2.0.0.2542).

Je l'ai ensuite relié à ma platine Panasonic DP-UB820 qui dispose d'options bien utiles pour la gestion des signaux à haute dynamique comme le "HDR Optimizer" (on parlera de son action un peu plus tard) et un menu d'informations qui permet de savoir quel type d'encodage est appliqué sur le programme diffusé.

Pour mettre le couple Panasonic/Formovie sur un pied d'égalité avec les autres sources (platines/lecteur médias, etc....), j'ai pris soin de désactiver la fonction "HDR Optimizer" ainsi que tout traitement appliqué par la platine.

Je me suis ensuite servi du disque de calibrage 4K Spears and Munsil qui contient plusieurs extraits vidéos des mêmes scènes (comme celle des chevaux ci-dessus) mais encodés de manières différentes (avec des métadonnées dynamiques Dolby Vision, HDR-10+ et statiques avec des encodages fixes HDR-10).

Comme le Formovie Cinéma 2 n'est pas compatible Dolby Vision et HDR-10+, je me suis servi de 3 extraits à 1000, 2000 et 4000 nits.

Sur la photo des chevaux, il est important de regarder l'arrière-plan de l'image qui contient des arbustes, arbres et collines. Avec l'extrait à 1000 nits (Optimizer HDR désactivé je le reprécise), la scène est reproduite correctement par le projecteur.

Le passage à 2000 nits devient problématique et les détails à l'arrière plan s'estompent pour disparaître totalement à 4000 nits.

Ce mapping forcé à 1000 nits est présent sur plus de 90% de la production de projecteurs home cinéma actuels. Il faut savoir que dans leur grande majorité, les disques Blu-ray 4K HDR sont encodés à 1000 nits. Ils existent toutefois des exceptions, comme Aquaman et sa fameuse scène test de la rosace qui monte jusqu'à 3000 nits ! Dans ces conditions (avec un master supérieur à 1000 nits), il faudra intervenir manuellement sur les réglages de contraste et de luminosité pour retrouver une restitution appropriée de la source. L'autre solution c'est d'activer l'option HDR Optimizer qui va tout gérer toute seule mais pour cela il faut une Platine UHD Panasonic.

4000 nits HDR Optimizer ON

Je devine les grognons habituels prétexter que cela ne marche qu'avec Panasonic, c'est bien évidemment faux et cela serait faire abstraction de la démonstration visuelle qui vient de s'achever mais comme ils ont également prétendu que le lecteur médias interne au projecteur n'était pas compatible HDR-10, voici la preuve visuelle du contraire (extraits de Lucy 4K HDR-10 et James Bond Spectre) avec diffusion directe par le Cinéma 2 et son lecteur médias.

J'ai rattrapé l'image trop sombre de Lucy en plaçant les curseurs de luminosité et de contraste sur +60 et + 70.

J'ai également connecté mon Firestick 4K Amazon pour répondre aux questions relatives à la gestion des sources 4K HDR en streaming.

Test 4K HDR Formovie Cinema 2
Firestick 4K Amazon et Formovie Cinema 2

Encore une fois les programmes 4K HDR sont correctement détectés par le projecteur et le petit logo HDR est bien présent sur les programmes diffusés par Amazon Prime et Netflix. Si ce n'était pas le cas (l'absence de support) les chaînes de streaming afficheraient uniquement le logo FHD (Full HD). Attention à bien vérifier que la prise HDMI est configurée en version 2.0.

Test 4K HDR Formovie Cinema 2
Configuration HDMI 2.0

Je me suis limité à une sélection de 3 programmes 4K HDR sur Amazon Prime Vidéo et Netflix et tous ont été diffusés correctement par le couple lecteur streaming/Formovie Cinéma 2. Sur Reacher (Prime Vidéo) il m'a fallu intervenir sur le niveau de contraste pour compenser une image un peu sombre mais rien d'insurmontable.

Conclusion

Au regard de ses grandes qualités, j'aurai aimé que le Formovie Cinéma 2 soit compatible Dolby Vision et/ou HDR-10+ mais à 1499€ (son prix actuel) il reste un des meilleurs représentants de la frange DLP Laser 4K à ultra courte focale et comme je viens de le démontrer, est tout à fait compatible 4K HDR-10 et pas uniquement avec une platine UHD Blu-ray Panasonic. Tout le monde ne peut pas s'offrir un Formovie Theater à 3000€ mais à la moitié de son prix le Cinéma 2 reste un des meilleurs de ce segment de la diffusion de grandes images à domicile.

FORMOVIE CINEMA 2
FORMOVIE CINEMA 2

Le Fengmi Cinema 2 est disponible depuis un entrepôt européen de notre partenaire nothingprojector au prix de 1499€. C'est ici que ça se passe (cliquez sur le lien).

Vous pouvez aussi le trouver un petit peu moins cher mais depuis Hong-Kong à 1330€ chez Banggood via le lien affilié suivant : https://www.banggood.com/custlink/K33pshGEdE (attention c'est une offre limitée à 6 jours jusqu'au 6 février 2023). Coupon de réduction : BGa293d8

Note de l'auteur : Pour les achats effectués sur nothingprojector et Banggood , je perçois une commission via les liens affiliés placés ci-dessus.


23 Commentaire(s)

  1. Appokalips dit :

    Bonsoir Greg, merci pour ces infos intéressantes. Petites questions, est ce que des lecteurs externes (comme la nvidia shield pro par exemple) sont capable d’ajuster automatiquement les valeurs dont tu parles ? En dehors des Blu-ray, il y a de plus en plus de plateforme streaming qui proposent des films en 4K, est ce que ce problème se pose pour ces films également ? Ou le streaming comprime trop les films rendant impossible d’atteindre une image de la qualité des blu-ray ? Je n’ai pas réussi à trouver l’info de l’HDR pour les vidéoprojecteurs sur le site Nvidia. Encore merci pour tout travail, j’ai commandé le cinema 2 via ton lien affilié en espérant que cela t’aide !

  2. luc dit :

    Super article ! Cependant, outre quelques personnes probablement de mauvaise foi que tu arrives à réfuter avec cet article, ce que certaines autres personnes (dont moi) reprochent à ce projecteur, c’est que le tone mapping ne soit pas réglable. Je préférerai que ça coupe à 500nits par exemple, et au passage monter la luminosité moyenne. Ça rendrait l’image plus lumineuse quitte à perdre des détails. Ma seule source HDR est une ps4 pro, le rendu n’est pas terrible en HDR car trop sombre.

    1. GregW dit :

      Bonjour, ça se corrige avec les réglages de luminosité et de contraste du projecteur. Comme je l’indique dans l’article le Cinéma 2 est loin d’être le seul à avoir ce type de gestion des sources HDR-10.

  3. luc dit :

    Bonjour et merci pour la réponse ! C’est vrai mais pas en mode jeu malheureusement.

  4. pingaddict dit :

    @ Appokalips
    Les lecteurs types Shield, ATV ou Fire TV ne permettent pas de changer la valeur max en nits du flux HDR envoyé au diffuseur (comme le permet le lecteur Pana de Grégory). La seule conversion qu’ils proposent, c’est un tonemapping HDR vers SDR, lorsque tu choisis d’afficher en SDR et que tu lis un fichier HDR. Lorsque la sortie vidéo est en mode SDR, tous les services de VOD streament une copie SDR (jusqu’en 4K) et non HDR.

  5. Appokalips dit :

    Bonjours, d’accord je comprends. Merci pour l’info !

    1. GregW dit :

      Appokalips et les autres 😉 j’ai rajouté une partie dédiée au streaming dans le test.

  6. pingaddict dit :

    @Greg
    “…les chaînes de streaming afficheraient uniquement le logo FHD (Full HD).” Logo UHD ou 4K en fait, sans HDR.

      1. GregW dit :

        Moi c’était soit 4K HDR soit FHD (pas d’intermédiaire 4K sans HDR).

        On peut également voir l’info en direct sur le player Amazon :

        https://zupimages.net/up/23/03/ug0i.jpeg

  7. pingaddict dit :

    OK, mais ta phrase laisse à croire que si, en streaming, on le lit pas la 4K avec HDR, on bascule d’office en 1080p SDR. Or on a bien de la 4K SDR pour Jack Ryan et tout autre contenu original Prime/Netflix/Disney et cie, lu par un Fire TV Stick 4K Max, ATV 4K, CC 4K, lorsque la sortie vidéo du lecteur impose le SDR.

    1. GregW dit :

      Ça n’aurait pas beaucoup aidé à ma démonstration ;). Au fait ça marche aussi bien avec ma box Xiaomi 4K. 😉

  8. pingaddict dit :

    Vi, c’est un point de détail :). Tant qu’on y est, tu vois des différences de qualité flagrante entre tes différents sticks ? Ils sont tous loin derrière le Pana ?

    1. GregW dit :

      Loin derrière peut être pas, mais le traitement vidéo est plus performant sur la Pana et bien sûr il y a cet avantage indéniable apporté par le HDR Optimizer.

  9. MarvinG dit :

    Si les AWOL 2500 et 3500 sont des projecteurs laser triples qui utilisent le 0,47″, cela signifie qu’ils utilisent tous les deux la puce DMD Texas Instruments DLP471TE, qui est la seule puce DMD capable d’accepter un signal “RGB” (triple laser) par rapport au Puce DLP470TE DMD dans la même famille de lumens TE Alors maintenant, la question devient la suivante, la luminosité de l’AWOL 2500 est-elle verrouillée par logiciel et AWOL facture aux clients + 1800 € pour qu’ils aient la luminosité déverrouillée sur le 3500 ?

  10. Appokalips dit :

    Merci beaucoup pour la précisions, quand j’ai relu la page je me suis dit m**** j’avais mal lu haha !

  11. Rudi dit :

    Bonjour Greg, ainsi qu’aux participants,

    Tout d’abord, merci pour ton site et tes articles très pros qui ont fait mon acculturation aux vidéoprojecteurs.
    Je n’en ai jamais possédé, et j’ai très envie de me lancer.
    En tant que novice, penses-tu que le Formovie Cinema 2 est suffisant ou faut-il aller vers le Theater que tes tests semblent considérer comme le meilleur vidéoprojecteur ust ?
    La promotion de Nothingprojector paraît hyper intéressante et donne le Cinema 2 à moitié prix par rapport au Theater.

    Merci pour ton avis et longue vie à mondoprojos.

    1. GregW dit :

      Ce sont deux modèles différents et si on recherche la plus belle image c’est vers le Theater qu’il faut se tourner.

  12. Rudi dit :

    Merci pour ta réponse.

    Je me demandais si un débutant comme moi serai déjà ebouriffé par le Cinema 2, sans avoir à monter sur le Theater. Ce dernier a en effet ma préférence au vu de tes tests, mais 1500 euros n’est pas un petit montant, d’où mon hésitation.
    Partant de rien, est-ce que je ressentirai des défauts sur le Cinéma 2, alors qu’un expert comme toi les remarque sans doute très vite…
    Réponse sans doute très personnelle…ah si on pouvait essayer avant d’acheter ^^

    1. GregW dit :

      Le Formovie Cinema 2 est un excellent projecteur UST mais pas du niveau du Theater.

  13. GregW dit :

    Le Formovie Cinéma 2 est en promotion pour une courte période mais depuis Hong-Kong à 1330€ chez Banggood via le lien affilié suivant : https://www.banggood.com/custlink/K33pshGEdE (attention c’est une offre limitée à 6 jours jusqu’au 6 février 2023). Coupon de réduction : BGa293d8

  14. Tettori dit :

    Super Greg je vais comparer ce weekend SDR vs HDR avec tes réglages!

    Pour répondre à pingaddict :
    janvier 22, 2023 à 15:32
    @Greg
    “…les chaînes de streaming afficheraient uniquement le logo FHD (Full HD).” Logo UHD ou 4K en fait, sans HDR.”
    Pour avoir la 4K en SDR tu as très certainement dû désactiver la HDR dans les réglages de ta Fire stick 4K Max @pingaddict, ce qui n’est pas possible depuis un chromcast ou une Fire stick 4K normale. Et dans ce cas je confirme que Netflix et Prime ne propose que du FHD SDR.
    D’ailleurs vérifie mais je pense que si tu branches la Fire 4K Max au projo en désactivant le HDR tu n’as toujours pas l’UHD sur Disney+ 😉

  15. pingaddict dit :

    J’ai effectivement précisé qu’en interdisant le HDR, on obtenait de la 4K SDR depuis Netflix et cie. Cela peut se faire au niveau des paramètres d’affichage de la source (CC 4K avec Google TV, Fire TV Stick 4K Max, ATV…) ou au niveau du VP d’ailleurs. En forçant le mode HDMI 1.4, on ne permet qu’aux flux SDR de passer et Netflix et cie balancent alors de la 4K SDR, peu importe que le lecteur puisse ou non interdire le HDR en sortie.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires


Catégories

ActualitésNon classéTests vidéoprojecteurs & toiles