Fengmi S5 réception du projecteur laser compact pour un futur test

Alors que se profile les futurs déplacements à l'occasion des fêtes de Noël et de la Saint-Sylvestre, il peut être douloureux pour certains (dont votre serviteur) d'abandonner sa salle de cinéma dédiée. La tentation est donc grande de s'équiper d'un diffuseur nomade pour continuer à profiter de ses séries préférées en streaming et avec une grande image sur son lieu de villégiature !

Fengmi S5
Fengmi S5

C'est dans ce contexte que le Fengmi S5 vient de s'inviter à trouver une place dans ma valise ! Il s'agit d'un appareil intelligent avec des fonctions smartTV et source laser ALPD. Il n'offre qu'une résolution 1080p avec une puce DMP de Texas Instruments mais est compatible 4K HDR-10 par mise à l'échelle descendante. Son format compact ne lui empêche pas de délivrer une puissance lumineuse de 1100 lumens. Pour éviter toute trace de judder, son traitement vidéo interne offre une fonction MEMC (interpolation d'images).

Fengmi S5
Fengmi S5 sur tripod

Il faut voir le nouveau venu comme un concurrent direct du Xgimi Elfin qui propose des fonctions intelligentes de gestion de format de l'image, comme le focus automatique électrique, l'évitement d'obstacle ainsi que la correction de trapèze électronique.

Contrairement à son opposant, sa source lumineuse est un laser et non des LED, ce qui doit théoriquement lui donner un avantage dans le domaine du contraste (annoncé à 1500:1). Autre élément à ne pas négliger, la présence d'un système audio conçu par Denon ! Sa puce interne est une Amlogig T982 et sa connectique comprendra une prise USB 3.0 et une entrée HDMI 2.1. Le tout fonctionne sous une interface propriétaire FengOS.

Je vous propose donc de le découvrir prochainement en test sur ce blog !

Fengmi S5
Connectique Fengmi S5

Le S5 de Fengmi est commercialisé en version importée depuis un entrepôt européen de notre partenaire nothingprojector au tarif de 599€ TTC C'est ici que ça se passe (cliquez sur le lien affilié).


25 Commentaire(s)

  1. gloup38 dit :

    Salut Greg , j’ai hâte de voir ton test et de savoir si la puissance lumineuse de 1100 lumens sera tenue pour ce type de projecteur avec une puce TI 0.23 ” DMD .

    1. GregW dit :

      Va falloir patienter parce qu’entre les calibrages et le test du Casiris je ne chôme pas. 🙂

  2. DmitriiMD dit :

    Grand-mère Vanga suggère environ 650-700 lumens et un contraste de 450 : 1 ⚡🤣

  3. ibaloo dit :

    Un produit rare et intéressant.

    Dans la comparaison par rapport à l’Elfin il faudra bien préciser le volume sonore en dB car un projecteur nomade est en général sur la table de chevet d’un hôtel à 20 cm des oreilles. Le laser me semble d’ailleurs être un mauvais choix technique car il est plus bruyant que les LED.

    Le deuxième facteur ce sont les dimensions et le poids. Pour bénéficier du label nomade et pas simplement ‘transportable’ son poids doit être < 1 kg.

  4. GregW dit :

    Bon il y a du Gold Award qui se profile à l’horizon avec ce S5 ! La grosse surprise de cette fin d’année :),

  5. Dim dit :

    Bonsoir Greg, comment le trouves-tu comparé à un halo+ ?

  6. gloup38 dit :

    Salut Greg , moi qui voulait prendre le XIAOMI Mijia ALPD3.0 Iaser ( actuellement à 750€ sur Banggood avec le code Kimovil01 ) pour remplacer mon vieux XGIMI H1S , je vais attendre ton test .

  7. pingaddict dit :

    Bonjour Grégogy, excellente nouvelle. Enfin un petit projo peu onéreux valable en 2022. Je l’ai commandé il y a quelques jours sur la base de ses specs et d’après quelques vidéos asiatiques de review. Je me suis dit qu’avec le X1 au catalogue, si Fengmi sortait le S5 un peu moins specé, c’est qu’il était meilleur. Prise de risque donc, mais vu le prix, raisonnable. Impatient de lire ton test.

    Petite remarque à propos de tes mesures de bruit, tu indiques et c’est très bien les valeurs en dB. Ton sonomètre montre le pic de volume en dB, sans en préciser la fréquence. Or un projo qui fait 33 dB à 150 Hz est bien moins audible qu’un autre qui fait 33 dB à 1000 Hz. Si jamais tu as le temps de faire une mesure de réponse en fréquence avec un smartphone et une app, cela montrerait à quelle fréquence tu mesures ton dB max. Plus la fréquence est haute et plus ce sera perceptible.

    Bonne continuation pour tes tests.

  8. aes dit :

    Bonjour,

    Il est vraiment meilleur que le Halo+ ? Car j’hésite justement entre ces deux modèles et n’arrive pas à me décider 🙂

  9. pingaddict dit :

    Patience, Grégory doit probablement finaliser son test. Par expérience, les VP laser offrent une image bien plus dense, un meilleur contraste et une colorimétrie plus juste que les modèles LED. J’ai reçu mon S5 aujourd’hui, ce que je peux en dire c’est que c’est une excellente surprise. Il est très silencieux, lumineux et contrasté sur un écran blanc mat à gain 1.0.

  10. tg dit :

    Peut-être que vous pouvez poster des vidéos sur YouTube contre un autre projecteur si vous en avez.

  11. pingaddict dit :

    Je possède un Xiaomi Mi Smart PRO 2, qui a grosso modo les mêmes specs que le Halo+. Ce sont des VP à LED qui ont un contraste de 450:1 environ, d’après les mesures de Grégory. Les scènes sombres sont catastrophiques avec ce type de VP, tant le noir est gris et qu’en plus tout est bouché. En outre, les couleurs sont sursaturées et rien n’est naturel. Passé l’effet Whaouh du docu animalier sur Netflix, tout le reste est pénible à regarder dès que l’image s’assombrit. Si je suis passé au S5, c’est que j’ai par ailleurs des Fengmi R1 et R1 Nano, modèles UST laser tous les deux, avec un excellent contraste, mais handicapés dès qu’ils ne sont pas associés à un écran CLR. Car sur mur ou écran blanc, les UST perdent en luminosité et en contraste, à cause d’angle d’attaque de la lumière. Je voulais la même techno ALPD mais avec un VP à focale classique, pour éliminer justement ces phénomènes. Et je ne suis pas déçu ! Le S5 est sur mur blanc plus contrasté que les UST précités. Un excellent point selon moi avec le S5, c’est la qualité des filtres de décodage vidéo intégrés à l’OS : la réduction de bruit est quasi inexistante, aucun lissage forcé donc et ça fourmille de partout sur certains vieux films (n&b notamment). Le hic avec Feng OS, c’est qu’on ne peut pas installer Netflix, Prime, etc. faute de certification. Donc il faut un lecteur externe pour cela. J’ai comparé différents sticks (Google, Amazon) et c’est clairement l’Apple TV 4K (2022) qui sort la plus belle image depuis Netflix, Prime, etc.

    Attendez les mesures et réglages de Grégory, mais à 600 €, sans besoin d’un onéreux écran technique additionnel, c’est une excellente affaire pour profiter d’une image laser, précise et contrastée (avec un noir quasi noir et au moins des zones sombres non bouchées).

    Quant aux vidéos comparatives, désolé mais je n’ai pas trop de temps devant moi.

  12. pingaddict dit :

    Je partage ici quelques remarques : il y a une dominante verte pas facile à supprimer (je n’ai pas de matériel de calibration). Pour une raison qui m’échappe, les entrées HDMI sont “lentes” : l’interface à 60 Hz d’une Apple TV ou d’un Amazon Fire TV Stick 4K Max semblent s’afficher à 30 Hz, pas avec la fluidité attendue donc.

  13. aes dit :

    Merci pour toutes les infos pingaddict.
    Je me suis orienté vers le Xgimi au final, juste car j’ai pu faire une bonne affaire et honnêtement pour ce que je souhaite en faire, pour le moment il semble largement suffisant 🙂

    Même si le fengmi a vraiment l’air top ^^

  14. Jerome dit :

    Bonjour pingaddict, as tu vérifier dans le menu du projecteur si le HDMI est activé en 2.0 ou 2.1?

  15. Jerome dit :

    Alors ,peut être un problème de câble hdmi

  16. pingaddict dit :

    Pas un souci de câble, j’ai essayé plusieurs Stick HDMI directement insérés dans la prise HDMI et mon Apple TV avec deux câbles. En mode 1.4 comme en 2.1, c’est pareil, la fluidité des interfaces correspond à du 30 ips à vue de nez, pas à du 60. Avec l’Apple TV, j’ai essayé tout un tas de mode à 60 Hz, 1080p SDR, 4K SDR, 4K HDR10+… rien n’y fait. Ce n’est pas bien gênant, sans conséquence pour visionner des films, mais pour jouer… On verra si Grégory observe le phénomène avec son exemplaire.

    1. GregW dit :

      J’en ai 2 chez moi des S5, le test ne va be pas tarder à être publié j’attends le retour de cattod.

      1. GregW dit :

        Et je ne confirme pas les remarques de Tristan désolé

  17. pingaddict dit :

    Sur la fluidité ? Tant mieux :).

    1. GregW dit :

      Il prend le 60hz et l’aide à la fluidité aide â supprimer le judder.

  18. pingaddict dit :

    Je me suis mal exprimé. Qu’il prenne le 60 Hz en entrée, aucun doute, par contre il n’y a pas 60 images /sec, ça non. C’est frappant avec l’Apple TV, dont l’interface s’affiche à 60 ips sur tous les appareils que j’ai sous le coude, mais qui ralentit avec le S5 (à 30 ips à vue de nez). Même chose avec un stick Amazon 4K Max : l’interface rame. J’ai fait la mise à jour vers le firmware en 2.1.2.2313 dès la mise sous tension, donc j’ignore si le phénomène se produisait avec le firmware précédent. En revanche, l’interface FengOS est ultra fluide (bien plus que celle des sticks que j’ai testés en HDMI). D’où mon incompréhension.

    1. GregW dit :

      Là encore je ne suis pas d’accord. Il prend le 60hz 1080p et 4K en 60hz (je l’ai mesuré). Tu devrais désactiver la correction de trapèze pour tes soucis de fluidité.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires


Catégories

ActualitésNon classéTests vidéoprojecteurs & toiles