Test BenQ TH690ST DLP LED 1080P

Sous la torpeur estivale de cette mi-août 2022, je n’attendais pas grand-chose de la nouvelle vague de projecteurs BenQ tout juste réceptionnés, à savoir deux modèles LED, un 1080p à courte focale (TH690ST) et un second 4K XPR à focale classique (X3000i). Ce peu d’enthousiasme était lié à l’orientation gaming qui accompagnait leur sortie, un clairon reléguant au second plan le cœur de métier d’un projecteur, à savoir la diffusion de films, de séries et de beaux documentaires sur grand écran, bien avant celle de jeux vidéos.

BenQ X3000i et TH690ST
BenQ X3000i et TH690ST

Le X3000i étant déjà disponible depuis un petit moment, j’ai décidé de d’abord m’occuper du petit nouveau, le TH690ST, histoire de me vite m'en débarrasser, d'autant qu'après la crème glacée l'heure de l'apéro n'était pas loin et que du transat au parasol il me faudrait encore de l'énergie pour ramper de l'un à l'autre. Sauf que... cette petite boîte rectangulaire blanche avec sa résolution 1080p et sa source lumineuse allait m'extirper de ma léthargie estivale! C’est ce coup de fouet voire même cette agréable cinglée de cravache que je vais tenter de vous décrire dans ce nouveau banc d’essai exclusif Mondoprojos.fr.

De quoi s’agit-il ?

Pour comprendre pourquoi un bon plouf dans la bleue et fraîche piscine me tentait davantage qu'un tour dans le four de la salle de test, il convient d'ouvrir le livre d'histoire. BenQ, qui s'était fait le champion de nos chers climatiseurs à images avec des best-sellers tels les W1070 ou W2000, s'est engagé depuis plusieurs années maintenant dans le secteur du jeu vidéo en développant des écrans plats et des vidéoprojecteurs destinés aux gamers. Si ce loisir est tout à fait louable et intéressant pour nos lecteurs (une partie dédiée aux mesures d’input lag accompagne chacun des tests), à Mondoprojos et par vocation on considère qu’il ne doit pas prendre l’ascendant sur une utilisation home cinéma. Or, c’est pourtant ce qu’il s’est passé avec toute une série d’appareils dont l’image a été « négligée » au profit de la mise en avant d’un temps de latence réduit.

En d'autres termes, il y a eu cascade de canons à lumens sans fidélité colorimétrique et avec les niveaux de contraste d'une robe usée par 100 passages au lave-linge conjugués à un bombardement solaire digne de l'été en cours, le tout nous ramenant des années en arrière au début de la vidéoprojection (vers la Grande Sécheresse de 1976 environ). Bref, ce qu'il faut appeler une régression et non une progression !

C’est dans ce contexte jusqu'ici perdurant et donc à reculons que j’ai déballé le nouveau BenQ TH690ST dont le carton est affublé de l’honni «Entertainment Gaming Projector ». Ça commençait moyen !

Mais penchons nous sur l’appareil et sa conception après avoir précisé qu'il devrait tout juste être disponible dans vos boutiques home cinéma au tarif de 1290€ TTC (et avec garantie puis SAV).

Il s’agit d’un DLP équipé de la nouvelle puce DMD full HD sans traitement XPR. Sa taille supérieure à la version 0,47 doit théoriquement contribuer à améliorer son contraste natif. Malgré sa résolution 1080p il accepte les signaux 4K HDR-10 et HLG avec une mise à l’échelle descendante. Le TH690ST est 3D Ready avec des lunettes DLP-Link (non fournies).

Sa source lumineuse est basée sur 4 diodes LED (comme dans les X1300i et X3000i) avec deux bleues, une rouge et une verte devant lui permettre d’atteindre une luminosité maximum de 2300 lumens avec une bonne longévité (20 000 heures avec puissance normale et 30 000 heures en économique).

Jusqu’à présent, la mise en œuvre de LED dans des projecteurs home cinéma était synonyme de noirs c'est gris, n'en déplaise à Johnny, et d'un contraste au ras des pâquerettes (voir les derniers tests des modèles Xgimi, Fengmi, ViewSonic ou encore Xiaomi pour s’en convaincre) donc là encore c’est à reculons que j’entamais l’examen de ce nouveau modèle.

Pour bien enfoncer le clou de la partie gaming, il faut signaler que les ingénieurs de BenQ ont développé des modes spécifiques pour la restitution des jeux vidéos en combinaison avec un input lag réduit à 8,2 ms en 1080p 120hz qui viendra séduire les hard core gamers. En revanche, point de VRR, ALLM, HDMI 2.1 pour les nouvelles consoles. Pour trouver ces options il vaudra aller regarder du côté du Formovie Theater, de l’Acer GD711 ou du dernier LG HU710PW.

Tour physique

Ce nouveau projecteur DLP se présente dans une livrée rectangulaire bi-tons : coque blanche et façade noire. Relativement compact (366 × 244 × 118) il n’affiche qu’un petit 3,6 kg sur la balance.

BenQ TH690ST
BenQ TH690ST

Le bloc optique est de type focale courte avec un rapport de projection de 0.69 ~ 0.83 et un zoom optique 1.2×.

Les gestions du focus et du zoom sont mécaniques et manuels. Aucun décalage du bloc optique (Lens-shift) n’est disponible. Dans le cas où on ne pourrait placer l’engin pile-poil en face de l’écran, le trapèze créé par la déviation de l’angle de projection peut être compensé électroniquement à la fois verticalement et horizontalement grâce à la correction trapézoïdale 2D dans le menu.

Pour 100 pouces de diagonale soit 2m20 de base, il faudra un recul minimum de 1m51 et maximum de 1m83.

Test BenQ TH690ST
Connectique TH690ST

L’appareil contient deux haut-parleurs Trevolo d’une puissance de 2×5W. Pour la connectique vous disposez de deux prises HDMI 2.0b/, d’une prise USB 2.0 Type A-1 et d’une RS232.

Test BenQ TH690ST
Télécommande BenQ TH690ST

La télécommande infra rouge, de couleur blanche, permet de piloter le projecteur avec deux modes de fonctionnement, l'un réduit et l'autre avancé (menus plus étoffés).

Menus

Le TH690ST n’est pas équipé en propre de fonctions smartTV. Il faudra lui adjoindre un dongle externe pour avoir accès à des programmes de streaming ou un lecteur de médias. Le format classique de vignettes propres à BenQ est reconduit dans ce modèle sans fioritures.

Test BenQ TH690ST
Menu image BenQ

Les modes de colorimétrie ajustés en usine sont dénommés dans l’ordre suivant « Bright, Living Room, Game, Sport et cinéma ». Un mode utilisateur doit vous permettre de sauver vos réglages mais tous les modes sont éditables ce qui vous donne 7 mémoires de sauvegardes. D’autres modes images n’apparaissent que lorsqu’une source compatible est détectée « 3D, HDR Game, HDR-10 et HLG ». Un réglage de luminosité HDR (Gamma EOTF) devient alors accessible.

Test BenQ TH690ST
Menu gestion luminosité HDR BenQ TH690ST

Les outils de gestion des couleurs comprennent un CMS sur les 3 dimensions du Gamut, un réglage Gain et Bias de l’échelle de gris adossé à plusieurs sélections de température de couleurs, puis des valeurs prédéfinies de Gamma.

Les LED fonctionnent sur trois niveaux de puissance « normal, économique et smart-éco ». Cette dernière option agit comme un contraste dynamique.

Pour bénéficier de l’input lag le plus réduit il faut se positionner dans le mode Game et veiller à bien désactiver la correction de trapèze. Deux modes de restitution des jeux sont proposés « environnement sombre » ou « lumineux », avec une option «détails ».

Au rayon des regrets, signalons l’absence d’un mode d’interpolation d’images de réduction du judder.

Verdict technique

Bruit de fonctionnement et qualité du système sonore intégré :

Je le dis tout de suite, le niveau de fonctionnement de la ventilation dans le mode de fonctionnement « normal » des LED est insupportable et c’est également le cas du mode « smart éco » ; vous passerez rapidement en mode « économique »,. Les deux modes les plus bruyants affichent en effet un très élevé 45,5 dB sur l’écran de mon sonomètre placé à 50 centimètres du diffuseur.

Test BenQ TH690ST
Bruit de fonctionnement mode économique

Avec 38,7 dB, seul le mode « économique » sera intéressant pour une utilisation home cinéma, et ça tombe bien car c’est également le mieux ajusté en termes de colorimétrie.

Heureusement, les haut-parleurs Trevolo sont capables grâce à leur précision et à leur dynamique de palier de belle manière à l’absence d’amplificateur externe. Leur rendu est une belle surprise et vient concurrencer de manière sérieuse nombre de projecteurs tout-en-un chinois équipés de solutions audio Harman Kardon.

Consommation électrique :

Malgré ses 2300 lumens annoncés, le TH690ST ne viendra pas alourdir votre facture d’électricité. En modes « normal et smart.éco » il ne réclamera que 126,8W pour fonctionner et 90,8W après avoir sélectionné l’option économique.

Test BenQ TH690ST
Consommation électrique BenQ TH690ST

Piqué et netteté :

En projetant des mires de précisions 1080p Burosh on se rend compte que l’optique du nouveau BenQ ne génère aucun double contours et ne présente pas de faiblesses même dans les coins de l’image. C’est net et précis, même avec des niveaux de netteté élevés. De très bons résultats pour les amoureux de la précision du DLP.

Fluidité :

C’est assez contradictoire à mes yeux de mettre en avant les talents de réactivité du projecteur dans le domaine du jeu mais de négliger la fluidité globale de l’image en home cinéma. Le TH690ST n’est pas pourvu d’un mode d’interpolation d’images qui serait pourtant si utile pour lutter contre le judder dont il souffre légèrement.

Input lag :

Hors du mode Game, l’input lag est mesuré à 49,8 ms. En passant dans la sélection appropriée et après avoir désactivée la correction de trapèze et positionné le format d’image sur « auto », cette valeur s’abaisse à 16,4 ms en 1080p 60hz ce qui en extrapolant donne 8,2 ms de retard avec une source 1080p 120hz. Un très bon résultat, donc conforme aux annonces du constructeur en la matière.

Test BenQ TH690ST
Input lag Game

Overscan et recherche de cadre gris :

Par défaut, le réglage de cropping est désactivé, ce qui signifie que toutes les parties de l’image seront bien projetées par le diffuseur sans que son traitement vidéo n’applique de rognage.

Test BenQ TH690ST
Overscan BenQ TH690ST (en bas à gauche ce n'est que l'ombre du canapé)

La mise en œuvre d’une puce DMD 0,65 offre le bonheur ineffable d’être débarrassé du désagréable cadre lumineux gris des micro-miroirs inactifs du modèle 0,47.

Colorimétrie et Gamma :

BenQ attache une importance particulière à la fidélité colorimétrique de ses appareils pour permettre à ses utilisateurs d’avoir une image bien ajustée dès la sortie de boîte. Je dois reconnaître que c’est bien le cas avec le TH690ST. Le mode « image » cinéma colle de très près au Gamut de référence HDTV (rec.709) avec une température de couleurs de 6006K et un écart deltaE de 4,92. Le Gamma est bien linéaire. On peut très bien se contenter de ce niveau de précision afin de profiter de ses films et séries dans d’excellentes conditions.

Signalons au passage que le Gamut non calibré de ce modèle atteint 91,2 % des références du DCI-P3.

Test BenQ TH690ST
Gamut usine mode utilisateur

Celui qui veut pousser la justesse plus loin le fera aisément grâce à la précision des options de réglages disponibles dans les menus du projecteur. Après calibrage j’obtiens une température de couleurs de 6577K avec un écart deltaE réduit en-dessous de la limite de perception de l’œil humain de 3 (1,42).

Pour les signaux à haute dynamique, une détection automatique du niveau de Gamma EOTF est présente et permet de positionner la luminosité et le contraste au bon niveau d’encodage du film. Ce n’est pas un Dynamic Tone Mapping mais ça fonctionne plutôt pas mal avec un rappel du niveau de nits dans le menu informations du TH690ST.

Test BenQ TH690ST
Menu informations et niveau encodage HDR

Valeurs post calibrage :

Mode cinéma

Mode source lumière éco

Gamma 2.2

Gain R 94

Gain V 100

Gain B 101

Décalage R 258

Décalage V 256

Décalage B 256

Nul besoin d’intervenir sur le CMS

Contraste et luminosité :

Test BenQ TH690ST
Contraste natif cinéma sortie de boîte

Seconde matière d’excellence du nouveau BenQ et grosse surprise (surtout lorsqu’on compare le contraste du X1300i équipé de la même puce, les valeurs de contraste natif. Le TH690ST arrive à dépasser les 1800:1 dans la plupart de ses configurations usine, c’est 6 fois mieux que l’Acer GD711 et 4 fois mieux que le Xgimi Horizon (2 autres projecteurs LED récents). Ce nouveau projecteur me réconcilie avec les sources lumineuses LED et démontre de belle manière leurs capacités d’évolution.

Test BenQ TH690ST

Le mode smart éco pousse les valeurs de contraste dynamique encore plus loin, au-dessus de 3000:1.

Pour la luminosité, si le mode Bright approche bien les 2300 lumens promis par le constructeur, avec des couleurs justes nous sommes plutôt cantonnés à 1000 lumens. Ce projecteur à courte focale est ainsi apte à illuminer une toile de 3m29 avec une luminance de 16 fL en 1080p SDR et un écran de 2m58 de base avec 26 fL en 4K HDR. Ces chiffres ne tiennent pas compte de l’effet HK (Helmholtz-Kohlraush) propre aux projecteurs LED qui disposent de couleurs plus saturées et donnent donc la sensation avantageuse d’être plus lumineux.

Verdict subjectif

Dire que j’ai apprécié le TH690ST tiendrait de l’euphémisme après une longue série de tests pour lesquels j’ai du batailler pour obtenir une colorimétrie correcte. Les résultats en sortie de boîte de ce modèle permettent à l’utilisateur final de profiter d’une image équilibrée et fidèle à l’œuvre du réalisateur dès la sortie de boîte. BenQ est toujours Benq alors !

Ce point est valable aussi bien en SDR qu’en HDR, avec plusieurs encodages différents (1000 à 3000 nits). Le nouveau DLP LED s’est à chaque fois positionné dans la bonne configuration de luminosité et de contraste sans avoir à souffrir d’une image trop sombre.

Mais la grosse surprise aura été de découvrir la profondeur le niveau de contraste atteint par ce diffuseur. Entendons nous bien, nous n’atteignons pas ici le niveau des meilleurs DLA ou SXRD dans ce domaine, mais après avoir vécu avec des flopées (pour être poli) de modèles à LED qui ne dépassaient pas les 500:1, je peux vous assurer que la découverte des scènes nocturnes sur le TH690ST relève du miracle tant la concurrence est mauvaise. Tiens! J'en vais mettre la tête dans le réfrigérateur histoire de bien récupérer!

Test BenQ TH690ST
Comparaison laser Xiaomi 1080p 1S BenQ TH690ST

SDR, HDR, scènes de jour, scènes de nuit, le TH690ST ne craint aucune situation et saura reproduire la photographie de vos œuvres favorites avec tout le respect du à la volonté du réalisateur.

Parce qu’il me faut tempérer mon enthousiasme sous peine d’être taxé de parti pris, je regrette simplement l’absence d’une aide à la fluidité et un bruit de fonctionnement bien trop perceptible qui m’auront empêchés de porter le nouveau BenQ au panthéon de la projection de Mondoprojos.fr.

Conclusion

Un appareil Gaming certes, mais avant tout un projecteur home cinéma, c’est ce qu’il faut retenir de ce tour d’horizon du nouveau TH690ST.

Il vient redonner de l’espoir à ceux qui veulent acquérir un projecteur avec source lumineuse à LED.
Après toute une série d’images fadasses, sans profondeur et avec des noirs plus proches du gris, le BenQ TH690ST signe la fin de la période de disette. De par ses performances visuelles, il vient marquer de son empreinte la liste des projecteurs BenQ ayant réussi à déclencher mon enthousiasme. C’est pour cette raison que je lui délivre un Gold Award Mondoprojos tout en tenant à féliciter les ingénieurs du constructeur pour avoir réussi à élever les capacités des LED en matière de contraste. Voilà redoré le blason home cinéma de la marque taïwanaise tout en me redonnant confiance dans la capacité des LED à produire une image avec un contraste convaincant. Bravo et merci ! En définitive, pour l'utilisateur pouvant faire l'impasse sur les deux points lacunaires indiqués, le BenQ TH690ST est un excellent diffuseur.

Gold Award mondoprojos.fr
Gold Award mondoprojos.fr

J’ai aimé :

- La justesse des couleurs,

- Le contraste,

- Le piqué,

- Le système sonore Trevolo,

- La gestion HDR,

- L’input lag réduit.

Je regrette :

- Le bruit de fonctionnement trop élevé en mode normal ainsi qu'en mode smart-éco,

- L’absence d’interpolation d’images.

ENGLISH VERSION

TEST BENQ TH690ST

In the summer torpor of mid-August 2022, I wasn't expecting much from the new wave of BenQ projectors just received, namely two LED models, a short-throw 1080p (TH690ST) and a second 4K XPR with a classic focal length (X3000i). This lack of enthusiasm was linked to the gaming orientation that accompanied their release, a clarion call that relegated the core business of a projector to the background, namely the broadcasting of movies, series and beautiful documentaries on the big screen, well before that of video games.

BenQ X3000i et TH690ST
BenQ X3000i et TH690ST

The X3000i being already available for a while, I decided to first take care of the new one, the TH690ST, in order to get rid of it quickly, especially since after the ice cream, the aperitif time was not far and I would still need energy to crawl from the deckchair to the parasol. Except that... this little white rectangular box with its 1080p resolution and its light source was going to wake me up from my summer lethargy!It's this whiplash and even this pleasant whip that I will try to describe to you in this new exclusive test bench Mondoprojos.fr.

What is it about?

To understand why a good splash in the cool blue pool was more tempting than a trip to the test room oven, it is worth opening the history book. BenQ, which had championed our beloved picture air conditioners with best-sellers such as the W1070 or W2000, has been involved for several years now in the video game sector by developing flat screens and video projectors for g amers. If this hobby is quite commendable and interesting for our readers (a part dedicated to input lag measurements accompanies each of the tests), at Mondoprojos and by vocation we consider that it should not take precedence over a home cinema use. However, this is what happened with a whole series of devices whose image was "neglected" in favor of a reduced latency time.

In other words, there was a cascade of lumen guns without colorimetric fidelity and with the contrast levels of a dress worn out by 100 passages in the washing machine combined with a solar bombardment worthy of the current summer, the whole ramen us years back to the beginning of the videoprojection (towards the Great Drought of 1976 approximately) In short, what we must call a regression and not a progression!

It is in this context, which has been going on until now, that I unpacked the new BenQ TH690ST, whose box is marked with the shameful "Entertainment Gaming Projector". It started average!

But let's have a look at the device and its conception after having specified that it should just be available in your home cinema stores at the price of 1290€ TTC (and with guarantee then SAV).

It is a DLP equipped with the new chip DMD full HD without XPR processing. Its larger size than the 0.47 version should theoretically help improve its native contrast. Despite its 1080p resolution it accepts 4K HDR-10 and HLG signals with downscaling. The TH690ST is 3D Ready with DLP-Link glasses (not included).

Its light source is based on 4 LEDs (as in X1300i and X3000i) with two blue, one red and one green which should allow it to reach a maximum brightness of 2300 lumens with a good longevity (20,000 hours with normal power and 30,000 hours in economic) .

Until now, the use of LEDs in home theater projectors was synonymous with black is gray, despite Johnny's displeasure, and a contrast at the level of the daisies (see the latest tests of the Xgimi, Fengmi, ViewSonic or Xiaomi models to be convinced) so there again it is backwards that I started the review of this new model.

To emphasize the gaming part, it should be noted that BenQ engineers have developed specific modes for the reproduction of video games in combination with an input lag reduced to 8.2 ms in 1080p 120hz that will seduce hard core gamers. On the other hand, no VRR, ALLM, HDMI 2.1 for the new consoles. To find these options it will be worth looking at the Formovie Theater, the Acer GD711 or the latest LG HU710PW.

Physical tour

This new DLP projector comes in a rectangular two-tone design: white shell and black front. Relatively compact (366 × 244 × 118), it weighs only 3.6 kg.

BenQ TH690ST
BenQ TH690ST

The optical unit is short focal length with a throw ratio of 0.69 ~ 0.83 and a 1. 2× optical zoom.

The focus and zoom controls are mechanical and manual. No lens-shift is available. In case the machine cannot be placed exactly in front of the screen, the keystone created by the deviation of the projection angle can be electronically compensated both vertically and horizontally with the 2D keystone correction in the menu.

For 100 inches of diagonal or 2m20 of base, it will require a minimum distance of 1m51 and maximum of 1m83.

Test BenQ TH690ST
Connectique TH690ST

The device contains two Trevolo speakers with a power of 2×5W. For the connectivity you have two HDMI 2.0b/, one USB 2.0 Type A-1 and one RS232.

Test BenQ TH690ST
Télécommande BenQ TH690ST

The white infrared remote control allows you to control the projector with two operating modes, one reduced and the other advanced (more extensive menus).

Menus

The TH690ST is not equipped with smartTV functions on its own. I l will need an external dongle to access streaming programs or a media player. The classic BenQ thumbnail format is carried over into this no-frills model.

Test BenQ TH690ST
Menu image BenQ

The factory adjusted color modes are named in the following order: Bright, Living Room, Game, Sport and Cinema. A user mode should allow you to save your settings, but all modes are editable, which gives you 7 memories for saving. Other image modes appear only when a compatible source is detected " 3D, HDR Game, HDR-10 and HLG ". An HDR brightness setting (Gamma EOTF) then becomes available.

Test BenQ TH690ST
Menu gestion luminosité HDR BenQ TH690ST

The tools of color management include a CMS on the 3 dimensions of the Gamut, a Gain and Bias adjustment of the gray scale leaned with several selections of color temperature, then predefined values of Gamma.

The LEDs operate at three power levels "normal, economy and smart- eco". This last option acts as a dynamic contrast.

To benefit from the lowest input lag, you must be in Game mode and make sure to deactivate the keystone correction. Two game modes are available: "dark" or "bright", with a "details" option.

Among the regrets is the absence of an image interpolation mode for judder reduction.

Technical verdict

Operating noise and quality of the integrated sound system :

I'll say it right away, the level of operation of the fan in the "normal" mode of operation of the LEDs is unbearable and this is also the case of the "smart eco" mode; you'll quickly switch to "economic" mode, . The two noisiest modes show a very high 45.5 dB on the screen of my sound level meter placed 50 centimeters from the diffuser.

Test BenQ TH690ST
Bruit de fonctionnement mode économique

With 38,7 dB, only the mo of "economic" will be interesting for a home cinema use, and that is good because it is also the best adjusted in terms of colorimetry.

Fortunately, the Trevolo speakers are able to compensate for the absence of an external amplifier thanks to their precision and dynamics . Their rendering is a nice surprise and competes seriously with many Chinese all-in-one projectors equipped with Harman Kardon audio solutions.

Power consumption :

Test BenQ TH690ST
Consommation électrique BenQ TH690ST

Despite its claimed 2300 lumens, the TH690ST will not add to your electricity bill. In "normal and smart.eco" modes it will only require 126.8W to operate and 90.8W after selecting the economic option.

Sharpness :

Projecting 1080p Burosh precision test patterns we realize that the optics of the new BenQ generate no double edges and do not show weakness even in the corners of the image. It's crisp and sharp, even at high sharpness levels. Very good results for lovers of DLP precision.

Fluidity :

It's quite contradictory in my eyes to highlight the projector's responsiveness in gaming but to neglect the overall smoothness of the image in home theater. The TH690ST is not equipped with an image interpolation mode which would be so useful to fight against the judder it suffers from slightly.

Input lag :

Test BenQ TH690ST
Input lag Game

Out of Game mode, the input lag is measured at 49.8 ms. Switching to the appropriate selection and after having deactivated the keystone correction and set the aspect ratio to "auto", this value drops to 16.4 ms in 1080p 60hz, which extrapolates to 8.2 ms of delay with a 1080p 120hz source. A very good result, thus in conformity with the manufacturer's announcements on the subject.

Overscan and grey frame search:

By default, the cropping setting is disabled, which means that all parts of the image will be projected by the broadcaster without its video processing applying any cropping.

Test BenQ TH690ST
Overscan BenQ TH690ST (en bas à gauche ce n'est que l'ombre du canapé)

The implementation of a 0.65 DMD chip offers the ineffable joy of being rid of the unpleasant gray light frame of the inactive micro mirrors of the 0.47 model.

Colorimetry and Gamma :

BenQ attaches particular importance to the color fidelity of its devices to allow its users to have a well adjusted image right out of the box. I must admit that this is the case with the TH690ST. The cinema picture mode sticks very closely to the HDTV reference gamut (rec.709) with a color temperature of 6006K and a deltaE of 4.92. The Gamma is well linear. We can be satisfied with this level of accuracy to enjoy its films and series in excellent conditions.

It should be noted in passing that the uncalibrated gamut of this model reaches 91.2% of the DCI-P3 references.

Test BenQ TH690ST
Gamut usine mode utilisateur

Those who want to push the accuracy further will easily do so thanks to the precision of the adjustment options available in the projector menus. After calibration I get a color temperature of 6577K with a deltaE deviation below the limit of perception of the human eye of 3 (1.42).

For high dynamic range signals, an automatic detection of the EOTF Gamma level is present and allows to position the brightness and contrast at the right level for the film encoding. It is not a Dynamic Tone Mapping but it works pretty well with a reminder of the nits level in the information menu of the TH690ST.

Test BenQ TH690ST
Menu informations et niveau encodage HDR

Post-calibration values :

Movie mode

Gamma 2.2

Eco light source mode

Gain R 94

Gain V 100

Gain B 101

Offset R 258

Offset V 256

Offset B 256

No need to intervene on the CMS

Contrast and brightness :

Test BenQ TH690ST
Contraste natif cinéma sortie de boîte

Second area of excellence of the new BenQ and big surprise (especially when comparing the contrast of the X1300i equipped with the same chip, the native contrast values. The TH690ST manages to exceed 1800:1 in most of its factory configurations, that's 6 times better than the Acer GD711 and 4 times better than the Xgimi Horizon (2 other recent LED projectors). This new projector reconciles me with LED light sources and demonstrates in a nice way their evolutionary capabilities.

Test BenQ TH690ST

The smart eco mode pushes the dynamic contrast values even further, above 3000:1.

For the brightness, if the Bright mode approaches well the 2300 lumens promised by the manufacturer, with fair colors we are rather limited to 1000 lumens. This short-throw projector is thus able to illuminate a 3m29 canvas with a luminance of 16 fL in 1080p SDR and a 2m58 screen with 26 fL in 4K HDR. These figures do not take into account the HK (Helmholtz-Kohlraush) effect specific to LED projectors which have more saturated colors and therefore give the advantageous feeling of being brighter.

Subjective verdict

To say that I enjoyed the TH690ST would be an understatement after a long series of tests where I had to struggle to get the colorimetry right. The results out of the box of this model allow the end user to enjoy a balanced image that is faithful to the director's work right out of the box. BenQ is still Benq then!

This is true in both SDR and HDR, with several different encodings (1000 to 3000 nits). The new DLP LED was always positioned in the right brightness and contrast configuration without having to suffer from a too dark image.

But the big surprise was to discover the depth of contrast achieved by this diffuser. Let's be clear, we are not reaching the level of the best DLA or SXRD in this field, but after having lived with flop (to be polite) LED models that did not exceed 500:1, I can assure you that the discovery of night scenes on the TH690ST is a miracle because the competition is so bad. Here you go! I'm going to put my head in the refrigerator to recover!

Test BenQ TH690ST
Comparaison laser Xiaomi 1080p 1S BenQ TH690ST

SDR, HDR, day scenes, night scenes, the TH690ST fears no situation and sa ra reproduces the photography of your favorite works with all the respect of the director's will.

Because I have to temper my enthusiasm at the risk of being accused of bias, I simply regret the absence of a fluidity aid and a far too perceptible operating noise that prevented me from bringing the new BenQ to the pantheon of projection of Mondoprojos.fr.

Conclusion

A gaming device, but above all a home cinema projector, that's what you should remember from this overview of the new TH690ST.

It gives hope to those who want to buy a projector with LED light source. After a series of dull images, without depth and with blacks closer to gray , the BenQ TH690ST signs the end of the period of dearth. With its visual performance, the projector has made its mark on the list of BenQ projectors that have managed to trigger my enthusiasm. For this reason, I delivers him a Gold Award Mondoprojos while congratulating the engineers of the manufacturer for having succeeded in raising the capabilities of LEDs in terms of contrast. Here is restored the image of home cinema Taiwanese brand while restoring my confidence in the ability of LEDs to produce an image with a convincing contrast. Bravo and thank you! In short, for the user who can overlook the two shortcomings indicated, the BenQ TH690ST is an excellent diffuser.

Gold Award mondoprojos.fr
Gold Award mondoprojos.fr

I liked :

- The accuracy of the colors,

- The contrast,

- The piqué,

- The Trevolo sound system,

- HDR management,

- Reduced input lag.

I regret :

- The operating noise is too high in normal mode as well as in smart-eco mode,

- The absence of image interpolation.


46 Commentaire(s)

  1. GregW dit :

    Merci au camarade cattod pour son aide malgré ce jour férié.

  2. Psykose dit :

    Salut,

    une MAJ du firmware pourrait corriger le problème du bruit ?
    Ça c’est déjà vu?

    Merci

  3. Rob H dit :

    Bonjour Gregory, merci pour les excellents rapports sur ce nouveau modèle Benq. Lorsque je testais le X3000i, j’ai pu changer le hz en 24hz, 25hz, 50hz, 60hz et cela a pu aider avec n’importe quel sutter lors de l’utilisation de contenu de film 24fps. J’ai pu activer ces modes en utilisant un firestick 4k. Ces changements ont également changé la hauteur du gémissement XPR. Savez-vous si ce 690ST prend également en charge ces paramètres Hz personnalisés ? Merci encore et j’attends avec impatience votre avis sur le X3000i > 😉

  4. Luis dit :

    bonjour greg Pourriez-vous nous dire à quel point la mise au point est stable ? Merci

    1. GregW dit :

      Bonjour, aucun souci sur ce point je n’ai pas eu à revenir sur le réglage du focus pendant toute la durée de mes tests.

  5. henry dit :

    Bonjour,
    La notice de ce modèle annonce la prise en charge du 1080 en 24p.
    Votre critique concerne t’elle l’absence d’un compensateur de mouvement? Ou y a t’il un défaut dans la prise en charge de ce mode autre que les limites du 24p?

    1. GregW dit :

      Bonjour même s’il n’y a pas de conversion, la prise en charge 1080p24 n’est pas forcément synonyme d’absence de ralentissements. J’aurai aimé la mise à disposition d’une aide à la fluidité.

  6. Stefan dit :

    Merci Greg pour ce test très pertinent. BenQ semble être sur la bonne voie pour lancer enfin un PJ qui offre une très bonne expérience de home cinéma et ne se concentre pas uniquement sur le jeu.
    Il me manquerait maintenant : 100″/2,5m, un bruit de fonctionnement nettement plus faible, un petit lens shift vertical.

    1. GregW dit :

      Certes mais il faut prendre en compte son prix également, ce qui explique l’absence de certaines options. Il est en tout cas plus facile à positionner que le BenQ X3000i et son “gros” offset.

  7. d.kevin76 dit :

    Hate de lire celui du x3000i 🙂

    1. GregW dit :

      Il n’a pas le niveau de contraste du TH690ST et à d’autres points négatifs qui font qu’il n’aura pas de Gold Award.

  8. Arnaud dit :

    dommage ce bruit en fonctionnement

  9. evangelion77 dit :

    Merci beaucoup pour ce test Greg. J’espère que BenQ proposera d’autres modèles similaires à l’avenir, au niveau du contraste, mais en 4K XPR.

    1. GregW dit :

      Bonjour,

      I faut déjà regarder du côté de ViewSonic pour voir si les X1 et X2 partagent la même base.

  10. Yoh_anim dit :

    En parlant des X1 et X2, sont-ils en approche pour un test de qualité ? 😉

    1. GregW dit :

      Certainement pour un des 2 mais pas avant début octobre.

  11. Stefan dit :

    Bonjour Greg
    Merci encore pour tes superbes impressions. J’ai une question. Comment évalues-tu le TH690ST par rapport à l’Epson TW7100 ? En ce qui concerne la qualité d’image dans une pièce complètement sombre avec des murs blancs, sur 100 pouces.

    1. GregW dit :

      L’Epson en propose beaucoup plus (interpolatîon d’images, lens-shift, luminosité, simulation 4k, etc…).

  12. Patrick dit :

    Bonjour Greg.
    Merci pour ce test très complet qui donne envie. C’est bizarre, mais sur LDLC ce projecteur est donné comme un projecteur 4k (ultra HD). Qu’en penses-tu?
    La focale est vraiment courte pour une utilisation HC dans un salon. Le projecteur va se retrouver entre la table basse et l’écran, c’est un peu dommage je trouve.

    1. GregW dit :

      Bonjour,

      LDLC se trompe mais c’est une erreur qui était également présente sur le site de BenQ EU il y a encore quelques jours.

      La focale est adaptée aux personnes qui recherchent cette distance de projection avec des petites espaces comme une chambre par exemple.

  13. Fkl dit :

    “banale” puce darkchip 3 1080P il semblerait mais qui à l’avantage du contraste et niveau de noir face à la 0.47

  14. Fkl dit :

    avec ce niveau d’input lag ce serait étonnant

  15. rouliane dit :

    Bonjour,

    Dans votre test vous indiquez “20 000 heures avec puissance normale et 30 000 heures en économique” comme durée de vie des LED. Or sur le site de Benq ils indiquent des valeurs malheureusement beaucoup plus faibles :
    Normal 4,000 hours
    SmartEco 8,000 hours
    Eco 10,000 hours
    LampSave 15,000

    1. GregW dit :

      Bonjour,

      Ce sont les valeurs du test qui sont bonnes pas celles erronées que vous mentionnez et qui correspondent à un projecteur à lampe. Il n’y a pas de mode “LampSave” sur le TH690ST.

  16. Sam dit :

    Merci Greg pour tes tests.
    Je me fais une salle cinéma pour film et jeu vidéo dans ma cave. Tu me conseilles de partir sur ce TH690ST ou plutôt sur un W1800i? En sachant que j’ai autant de recul que je le souhaite.

  17. Benoît dit :

    Bonjour
    J’ai 4m de recul, cela fait trop au vue du focal court ?
    Merci

    1. GregW dit :

      Bonjour Benoît, regardez dans la partie de présentation physique de l’appareil (dans son test), vous y trouverez un exemple de rapport taille et distance de projection.

  18. Benoît dit :

    Merci de votre réponse.
    Je suis novice, j’ai vu pour 100pouces
    J’aimerais savoir, sur le site constructeur il est donné jusqu’à 300 pouces.
    300 pouces à une distance de 4m cela ne va pas être trop , la qualité et la luminosité sera t’elle dégradé ?
    Merci pour votre avis

    1. GregW dit :

      Dans le test vous trouverez dans la partie luminosité et contraste mes recommandations de tailles d’écran en fonction des sources (SDR et HDR) et de la luminosité réelle mesurée. On est bien loin des 300 pouces ;).

  19. KEVIN dit :

    Bonjour Greg,
    Peux tu me dire quand sortira le test du X3000I ?
    J’attrends juste le test pour valider ma commande 🙂

    merci d’avance

    1. GregW dit :

      Bonjour,

      Je suis en cours de rédaction donc bientôt, lundi au plus tard.

  20. rouliane dit :

    Bonjour,

    Je cherche à acheter ce projecteur, mais je ne trouve pas où le commander en France. Quelqu’un sait quand il sera dispo en France ? Il y a simplement LDLC qui le référence pour le moment, mais ils ne l’ont pas encore.

  21. ibaloo dit :

    Quel dommage ce bruit de fonctionnement. C’est d’autant plus surprenant qu’à luminosité égale les LED sont censées chauffer moins que les lampes UHP. C’est assez incompréhensible.
    Du coup je ne regrette pas de ne pas avoir attendu ce modèle et d’avoir acheté le W1720. Son mode “silence” fait merveille sur les Blu-Ray full HD.

  22. shanez120707 dit :

    Bonjour Gregory,
    Quand est-il en terme de comparaison par rapport au Viewsonic Px706hd ?

    1. GregW dit :

      Bonjour, le test du PX706HD est ici, il suffit de comparer les éléments mesurés des 2 :

      https://www.mondoprojos.fr/2018/12/28/test-viewsonic-px706hd-lavis-de-gregory/

      Ce que je peux ajouter c’est que le TH690ST à l’avantage de la source lumineuse longue durée et d’un meilleur système sonore.

  23. Rob dit :

    Bonjour Gregory, Des nouvelles de ce nouveau Benq W1130X asiatique ? Il ressemble au frère à plus longue portée du BenQ TH690ST. Portée de projection maximale de 1,5:1. Je ne sais pas si je viens dans d’autres régions, mais ce sera un signe de choses à venir, je suppose.

    Informations de base
    maquette
    W1130X
    Méthode d’installation
    Projection de l’avant du tableau ; Projection avant du plafond ; Projection arrière pour montage au plafond ; Projection arrière de la table
    Lecture 3D
    Prise en charge de la fonction 3D
    Source de lumière projetée
    LED
    Gamme de taille recommandée
    60 pouces ~ 200 pouces
    Modèle certifié
    W1130X
    contrôle de connexion
    Interface de type C
    rien
    interface USB
    USB TypeA (alimentation 5V/2.5A)
    entrée audio
    Entrée audio (mini-prise)
    Même écran sans fil
    Le sans fil n’est pas pris en charge
    Sortie audio
    Sortie audio (mini-prise) ; Sortie audio (S/PDIF)
    Interface réseau
    Pas de port réseau
    Spécifications environnementales
    Taille du produit
    Longueur 366 mm ; Largeur 244 mm ; Hauteur 118mm
    Bruit (dB)
    33/28dBA
    Poids du produit
    5,5 kg
    Consommation électrique des machines
    215W
    Paramètres d’affichage
    Luminosité ISO
    2300lm
    zoom optique
    Prend en charge le zoom optique
    rapport de projection
    1.15~1.5
    clé de voûte
    Étalonnage à quatre voies
    Zoom
    16:9 ; 16h10 ; 4:3
    Luminosité ANSI
    Pas de luminosité ANSI
    Contraste
    500000 : 1
    Méthode de mise au point
    manuel
    Matériau de la lentille
    tout en verre
    Résolution compatible maximale
    3840*2160dpi
    Spécifications sonores
    Puissance du haut-parleur
    10W
    Configuration du système
    annonce de démarrage
    Démarrez sans publicité
    Évitement d’obstacles intelligent
    Ne prend pas en charge l’évitement intelligent des obstacles
    système intelligent
    pas de système intelligent
    Adaptation au rideau
    L’adaptation à l’écran n’est pas prise en charge

  24. Doudou dit :

    Salut Greg
    L’information de Rob ci-dessus est très intéressante.
    En effet, pour moi le bruit et la focale courte du TH690ST sont rédhibitoires, même si tout le reste est excellent.
    Aurais-tu des infos concernant ce nouveau Benq W1130, STP ?

  25. Doudou dit :

    Petite erreur, c’est le W1130X qui va être l’équivalent du TH690ST en focale standard.
    Le W1130 a la puce 0.47, alors que le W1130X a la 0.65.
    Greg, aurais-tu des infos sur le Benq W1130X ?

    1. GregW dit :

      BenQ France n’a encore aucune info sur ce modèle (en déclinaison Européenne).

  26. Matisse dit :

    Bonjour Greg, tu as déjà répondu à un commentaire similaire plus haut mais je voulait savoir ton avis sur une comparaison entre le Epson TW 7000 (et non pas 7100) et ce BenQ TH690ST (de manière large mais juste avec une précision sur le contraste et les niveaux de noirs respectifs).
    Tout cela dans une salle complètement noir avec une image qui ne dépassera pas 2m50 de diagonale.
    En tout cas merci pour tes tests toujours aussi complets et soignés.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

  • Test Xiaomi Mijia 1S 4K : l’avis de Grégory
    Bonjour la communauté, J'ai une question concernant le paramétrage audio du video. Je cherche une configuration assez fine pour percevoir…
    le 2023-01-27 16:19:24 par Joe
  • JVC LX-NZ30 DLP laser 4K XPR
    Bonjour Gregory, Je vous lis depuis plusieurs années et suis stupéfait par vos tests très complets qui permettent aux personnes…
    le 2023-01-27 10:53:17 par willon
  • Test Xiaomi laser Cinéma 2 : l’avis de Grégory.
    Bonjour, il est en test ici : https://www.mondoprojos.fr/2022/05/08/test-xiaomi-full-color-laser-cinema/
    le 2023-01-26 11:09:52 par GregW
  • Test Xiaomi laser Cinéma 2 : l’avis de Grégory.
    Bonjour, Merci pour cet article et la Màj apporté ! Apparemment le modèle aurait évolué, le Cinema2 est difficilement trouvable…
    le 2023-01-26 11:07:02 par Nafoot
  • Test Fengmi S5
    Tout à fait.
    le 2023-01-25 13:16:03 par GregW
  • Test Fengmi S5
    C'est compliqué l'image... :). Du coup, quand on bascule d'un mode de puissance lumineuse à l'autre (sans toucher à quoique…
    le 2023-01-25 13:14:26 par pingaddict

Catégories

ActualitésNon classéTests vidéoprojecteurs & toiles