Test Xiaomi full color laser cinéma.

Nouveau blog, nouveau forum et bien sûr n’oublions pas le moteur de notre passion, l'enchaînement de tests de projecteurs. Pour rester dans l’air du temps et la mode de la projection à ultra courte focale, je vous propose pour essuyer les plâtres de la plateforme Mondoprojos.fr de découvrir en exclusivité le banc d’essai du premier projecteur triple laser LCoS au monde : le Xiaomi Full color laser cinéma.

Après presque une dizaine de projecteurs DLP 4K triple laser, le constructeur chinois lance cette version à panneaux LCD réflectifs compatible 4K HDR mais ceci seulement par mise à l’échelle descendante car l'engin est uniquement de résolution native 1080p sans dispositif de simulation 4K.

Est-ce que ce choix a été pertinent ? Cet appareil va t-il défriser Mondoprojos.fr et lui faire déverrouiller le flambant neuf coffret à Awards pour son test fondateur? C’est ce que nous allons examiner ensemble.

De quoi s’agit-il ?

C’est quoi le LCoS?


LCoS fait généralement référence aux cristaux liquides sur silicium. Le nom complet en anglais est Liquid Crystal On Silicon, un type relativement récent de technologie de projection à micro-cristaux liquides réfléchissants utilisant une très petite matrice de cristaux liquides comme dispositif d'affichage. Une puce de circuit intégré CMOS recouverte de silicium à cristaux liquides fait office de substrat à l'écran LCD réfléchissant.

Le cinéma laser couleur de Xiaomi recourt à une source lumineuse laser tricolore, respectivement rouge, verte et bleue. Ce projecteur adoptant la technologie LCoS prétend à une luminosité de 1400 lumens ANSI.
Les faisceaux lumineux de trois couleurs sont en contact avec le micro dispositif LCoS. La lumière est réfléchie par le dernier et passe à travers le prisme pour être combinée. Une fois la combinaison terminée, elle est projetée dans l'objectif de projection, et celui-ci agrandit l'image.

Test Xiaomi full color laser cinéma
LCoS

La technologie de projection LCoS est très similaire à celle du LCD, mais le LCoS adopte une projection réfléchissante, avec une efficacité d'utilisation de la lumière de plus de 40%.
Les puces LCoS de Huixinchen ont une haute densité de minuscules pixels. La taille d'un seul pixel est de 4,25×4,25 micromètres [µm].

Présentation du projecteur


Le Xiaomi Full Color Laser Cinema est équipé du système MIUI TV, avec compensation de mouvement MEMC. Projecteur tout en un, il intègre un système audio avec certification DTS et Dolby.

Test Xiaomi full color laser cinéma
XIAOMI full color laser cinema face

Cet engin triple laser a pour principal avantage de permettre d’atteindre un espace couleurs collant aux références rec.2020, accès impossible pour les autres types de sources lumineuses (Lampe, Led, mono ou double laser).

Disposant d’une luminosité de 1400 lumens et d’une résolution native 1080p, il est compatible 4K HDR-10 par mise à l’échelle descendante avec Gamut rec.2020.

Le tarif TTC importé chez nous depuis la Chine (HK) est de 1302€ avec le coupon de réduction BG68d395 chez notre partenaire Banggood ici : (cliquez sur le lien).*

Tour physique

Le format classique des projecteurs UST Xiaomi est aisément reconnaissable dans ce boîtier rectangulaire blanc aux bords arrondis et lisses. Le système sonore avant est enveloppé d'un tissu gris.

XIAOMI FULL COLOR LASER
Dimensions Xiaomi laser full color cinéma

La taille du Xiaomi Full Color Laser Cinema est de 402 × 268,5 × 85 mm et son poids net est de 5,8 kg.

Sous le projecteur on trouve des pieds-vis pour ajuster la position de l’image et éviter les problèmes de géométrie. L'objectif motorisé est composé de verre et de résine. Son rapport de projection est de 0,25:1. Le Full color laser cinéma offre une gestion électrique du focus et une correction de trapèze sur 4 axes.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Pieds de réglages et prise USB latérale

Le panneau de connectique est composé de trois prises HDMI, 1 USB3.0, 1 sortie audio, 1 S/PDIF, 1 interface LAN et 1 prise d'alimentation, et il y a également une prise USB2 sur le côté gauche de la coque.

Test Xiaomi full color laser cinema
Xiaomi full color laser cinéma

Les liaisons sans fil intègrent le wifi et le Bluetooth. La mise à jour de l’appareil s’effectue à distance par internet.

La télécommande Bluetooth n’est pas éclairée. Blanche, elle ressemble à toutes les télécommandes des projecteurs intelligents Xiaomi déjà testés, en l'occurrence un design minimaliste avec un rond central de navigation et trois touches principales placées en position inférieure.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Télécommande Bluetooth XIAOMI full color laser cinema

Menus

Destiné au marché chinois, le Xiaomi laser full color cinéma n’est disponible qu’en importation depuis la Chine ou Hong-Kong et donc sans service après vente sur le continent européen. Ses menus sont restreints au mandarin et à l'anglais.

On va déjà passer aux conseils pratiques en vous indiquant comment mettre les menus du mandarin à l’anglais à la réception de l’appareil.

Première étape, appuyez sur la touche aux 3 barres horizontales de la télécommande. Cela vous permettra d’afficher la ligne de commande présente en haut de votre écran. Vous vous dirigerez ensuite vers la roue crantée située à l’avant dernière place et validerez.

Le second panneau est composé de deux lignes avec 8 icônes en tout. Cliquez sur le seconde icône de la ligne supérieure en partant de la gauche.

Test Xiaomi full color laser cinéma
configuration menus en anglais 1

Le menu chinois de l’ensemble « général setting » apparaît. La sélection de la langue se fait à partir de la première ligne. 2 choix sont disponibles, sélectionnez « english » et validez en cliquant sur le rectangle de gauche... et le tour est joué.

L’interface graphique avec la partie « smartTV » est majoritairement inintéressante pour nous autres européens, tout simplement et une fois n'est pas coutume car elle est adaptée au marché local chinois. Reste le lecteur médias qui gère tous vos fichiers audio et vidéo mais avec un inconvénient pour les films, à savoir la présence de deux barres bleues au lieu des classiques versions noires. J’avais déjà constaté un défaut similaire sur le projecteur Vava 4K mais il avait été résolu par une mise à jour firmware. Espérons que ce sera également le cas pour ce Xiaomi. En revanche, il n'y a aucun souci de comptabilité audio ou vidéo, le projo digère les signaux SDR et 4K HDR sans trembler.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Lecteur médias interne au projecteur avec défaut des barres

La meilleure solution afin de bénéficier des programmes de streaming adaptés au marché français est sans doute de lui connecter une box ou un stick externe sur une de ses prises HDMI.

Passons à l’examen du traitement de l’image. Les configurations usine sont chiches et limitées à « standard ou movie » avec un complément « user » à configurer par l’utilisateur. Petite nouveauté sympathique et dont on espère qu'elle sera reprise sur de futurs modèles, ces configurations sont toutes éditables alors qu’auparavant chaque modification d’un paramètre de l’image faisait basculer l’appareil dans la sélection « user ».

Pour gérer la colorimétrie, hum, c’est compliqué. Si les réglages luminosité, contraste, saturation sont présents, pour la température de couleurs il faudra se contenter de « standard, cold ou warm ». La gestion de l’échelle de gris a totalement disparu. A la place, le réglage de saturation est plus étoffé avec une décomposition par couleurs primaires et secondaires similaire à celle d’un CMS.

Le projecteur est compatible 4K HDR-10 mais ne dispose pas de Gamma EOTF spécifique.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Mode de puissance laser

La gestion de la source lumineuse est décomposée en 3 niveaux « Highlight, standard et movie ». Une option de sélection de Gamut est présente avec 2 choix : « BT709 et BT2020 ». Il n’existe aucun dispositif de contraste dynamique.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Choix du Gamut

Il est intéressant d’avoir une gestion de l’interpolation d’images de disponible... mais le choix de son emplacement est incohérent. Vous ne pouvez pas régler son niveau de fonctionnement pendant la projection d’un film. Il faut retourner au menu global de gestion des paramètres du projecteur pour le configurer sur les niveaux « low, medium, enhance ou off ». C'est bête.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Interpolation image

Verdict technique

Bruit de fonctionnement et qualité du système sonore intégré :

Les 3 modes de marche des lasers ne connaissent pas de grandes disparités dans leur bruit de fonctionnement. Celui-ci varie de 36,8 dB pour le plus bas (movie) à 37,1 dB pour le plus haut (highlight). Ces mesures sont prises à 50 cm du projecteur et s’agissant d’un appareil à ultra courte focale qui sera éloigné des spectateurs, le bruit perceptible sera heureusement réduit par la distance en utilisation normale.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Mesures de bruit

Les haut-parleurs internes proposent une restitution fine et précise de la scène sonore avec un choix de configurations adaptées à la source (film ou musique). Vu la puissance relative, il faudra se restreindre à des environnements inférieurs à 30 m². En tout cas, c’est bien mieux que tout ce que l’on peut trouver chez nos constructeurs classiques avec leurs haut-parleurs gadgets !

Consommation électrique :

L’analyse des besoins en électricité permet de bien dissocier les trois modes de puissance. Le plus gourmand « highlight » reste extrêmement raisonnable avec 116W, suivi des 86W du mode « standard » et enfin 63W pour le mode « movie ». Avec des niveaux si frugaux, le Xiaomi laser cinéma égale les meilleurs LED.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Consommation movie

Piqué et netteté:

Les résultats dans ce domaine d’évaluation dénotent par rapport à ceux généralement constatés avec ce type de projecteurs. La précision globale de l’image est relative car gênée par la conjonction de plusieurs facteurs. Le premier est la résolution full hd montrant ses limites ; en proposant une meilleure acuité, les puces DLP 1080p sont plus à l’aise dans ce domaine qu’avec la présente solution LCoS.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Comparaison Xiaomi et original Burosch

Le choix de netteté par défaut (+50) est bien trop important et entraîne des effets de doubles contours particulièrement visibles et gênants. Vous pouvez les apercevoir sur cette photo d’une croix de précision sur mire 1080p Burosch. Enfin, le bloc optique hybride résine / verre, solution certes moins onéreuse que du tout verre mais que l'on sait moins cristalline, ne doit pas aider à améliorer le tableau d’une image globalement très douce et bien en-deçà de la précision offerte par un modèle équipé d’une puce DMD.

Fluidité :

S'il y a un domaine dans lequel le choix du LCoS s’avère pertinent c’est bien celui de la fluidité. Oubliez donc toute trace de saccades même sans activation de l’interpolation d’images. Le nouveau Xiaomi n’effectue pas de conversion pour les signaux entrants, donc pas de mauvais 3:2 pulldown, et ainsi il n'y a pas de judder. Il ainsi possible de laisser l’interpolation d’images inactive. D’ailleurs, le cas échéant ses 3 niveaux de fonctionnement restent discrets dans leur action.

Input lag :

Le full color laser cinéma ne propose aucun mode «Game » et ne dispose d’aucune option de réduction du lag. En conséquence et pour un gamer, le retard à l’affichage est extrêmement mauvais avec 150,7 ms d’écart relevé avec des signaux UHD à 60hz. C’est excessif et totalement rédhibitoire pour celui qui envisagerait de s’adonner à une partie en réseau avec ce diffuseur à ultra courte focale. Il y a de quoi se voir embarquer dans le train reliant Pékin à Shanghai alors qu'il est déjà arrivé à destination!

Test Xiaomi full color laser cinéma
Input lag Xiaomi full color laser cinéma

Overscan et recherche d’une bordure grise extérieure :

Le traitement vidéo interne de l’appareil n’effectue aucun rognage de l’image. Il est aisé de s’en rendre compte en affichant une mire de résolution 1920 × 1080 (la taille de sa matrice). Elle est restituée dans son ensemble. Aux oubliettes le cadre gris des puces DMD, la matrice LCoS n’est pas touchée par ce défaut visuel.

Test Xiaomi full color laser cinéma

Effet arc en ciel et speckle laser :

Ceux qui ont l’habitude de me lire savent que je ne suis pas sensible aux effets arc-en-ciel dont certaines personnes souffrent avec les projecteurs mono DLP. C’est également le cas pour toute ma famille, laquelle évalue avec moi chaque nouvel arrivant à tester. Hélas, le premier projecteur triple laser LCoS vient de me faire découvrir douloureusement ce que ressentent les personnes sensibles. La technologie employée fait réellement vivre la décomposition visuelle des couleurs tant et si bien qu'il est même facile de la mettre en évidence en photo comme vous pouvez le découvrir ci-dessous.

En revanche, aucun trace de specke laser n’est décelable, mais les éclairs de couleurs sont déjà assez pénibles à eux seuls, et donc le pompon aurait été que se rajoutent à ça des scintillements parasites à l’image. Le soir au souper familial, c'est tout juste si par persistance rétinienne on ne voyait la purée aux couleurs de l'Azerbaïdjan!

Colorimétrie et Gamma :

Le Xiaomi full color laser cinéma offre deux espaces couleurs différents. Le premier, nommé BT709, devrait correspondre aux références rec709 mais il en est bien loin avec un Gamut qui couvre 84 % des références HDVT, une contre performance bien en-dessous de ce que pourrait proposer un modèle à lampe.

Avec le BT2020, le seul réellement utilisable pour obtenir une image digne de ce nom, l’espace couleurs du Xiaomi s’élargit pour atteindre 84,5 % des références rec2020. C’est bien mais en-dessous de ce que j’ai déjà mesuré sur des projecteurs DLP triple laser.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Gamut maximum xiaomi laser cinema Mode movie et puissance lumineuse normal mode

La température de couleurs est soit trop froide (mode standard), soit trop chaude (mode movie). Le Gamma est bien trop bas dans les deux cas.

Les outils fournis ne permettant pas d’effectuer un calibrage digne de ce nom. On peut juste essayer de limiter les dérives et rehausser le Gamma avec les valeurs suivantes :

Valeurs correctives

Mode utilisateur

Luminosité : 43

Contraste : 50

Color Gamut BT2002

Température de couleurs standard

Puissance lumineuse : Normal Mode

Test Xiaomi full color laser cinéma
Meilleurs résultats RVB Gamma

Le pseudo CMS évoqué dans le réglage de saturation n’a quasiment aucun effet. J’ai en vain lancé toute une série de mesures en temps réel sans variation dans les valeurs surveillées.

La gestion HDR est fixe, sans gestion dynamique des métadonnées.

Contraste et luminosité :

Les 1400 lumens annoncés sont quasiment atteints avec 1390 lumens dans le mode utilisateur. Avec les réglages recommandés ci-dessus il reste 960 lumens soit un Xiaomi triple laser LCoS capable de diffuser une image SDR sur un maximum de 3m14 de base en conservant une luminance de 16 fL et pour le 4K HDR une base de 2m46 maintenant 26 fL.

Test Xiaomi full color laser cinéma

Avec près de 1200:1 de contraste séquentiel, le Xiaomi laser full color est loin d’atteindre les sommets de contraste disponibles sur d’autres modèles LCoS home cinéma de chez Jvc ou Sony. D'ailleurs, même les DLP ALPD font 3 fois mieux (plus de 3000:1 de contraste).

Test Xiaomi full color laser cinéma
Contraste natif mode movie

Verdict subjectif

En conjonction avec mon écran CLR Vividstorm de 110" (gain moyen 0.5) l’image du Xiaomi ne m’est jamais apparue insuffisamment lumineuse, bien au contraire. Faut-il y voir un effet HK semblable à celui d’un projecteur LED ?

Test Xiaomi full color laser cinéma
Dune 4K HDR

Le contraste visuel est plutôt de bon niveau avec des noirs ayant de la consistance et des détails sans toutefois arriver à égaler les champions ALPD sur ce terrain (Xiaomi ou Fengmi laser DLP).

Test Xiaomi full color laser cinéma
Aquaman 4K HDR

Dans le domaine des couleurs, le passage en mode BT2020 entraîne bien une plus forte saturation et donc une impression de couleurs davantage fortes et vivantes que sur un projecteur à lampe, mais il n’arrive pas à rendre un effet aussi spectaculaire que celui obtenu avec le Fengmi T1, également triple laser mais avec plus de 2000 lumens et une puce DMD.

La fluidité de l’image est par contre un point fort de ce nouveau modèle car, comme déjà dit, il ne souffre pas des conversions 60hz lié au mode de fonctionnement des dernières puces DMD.

Ces bons résultats visuels sont ternis par deux faiblesses majeures du Xiaomi. La première est une image trop douce ayant tendance à faire disparaître les détails de l’image et dans le même temps à en inventer qui n’existent pas avec ce réglage de netteté trop poussé. Mais le défaut rédhibitoire est la présence notable de flashs de couleurs qui seront visibles par tout le monde et non pas seulement par quelques personnes sensibles comme c’est le cas pour les projecteurs DLP. Avec le LCoS à la sauce triple laser de Xiaomi, pas de jaloux, tout le monde a le droit à ses effets arc-en-ciel! Et même Alain Afflelou et Atoll réunis ne peuvent rien y faire. Tchin-tchin!

Conclusion

Les défauts relevés tout au long de ce test ne permettent pas de délivrer un Gold Award à ce modèle, loin s'en faut. Votre serviteur était même bien chaud pour lui attribuer un carton rouge mais je me suis ravisé car il présente quand même quelques atouts mineurs mais singuliers. Ses petits avantages sont la consommation électrique très modeste, sa fluidité d'image et son espace couleurs élargi, tout ceci à un prix inférieur à 1500€. Globalement, disons qu’on ne peut pas gagner à tous les coups et cette première incursion dans le monde du LCoS doit être vue comme un galop d’essai. Elle est bien entendu insuffisamment aboutie pour bénéficier d’une recommandation d’achat. Pour le moment, les modèles DLP 4K UST offrent une qualité d’image bien plus accomplie et éprouvée que celle de ce précurseur LCoS . On attend donc la suite dans l'espoir d'une future version 4K déjà débarrassée de ces damnés éclairs de couleurs.

J’ai apprécié :

- Un format compact passe-partout,

- Une luminosité au rendez-vous malgré les chiffres annoncés,

- Une image fluide sans judder,

- Une consommation électrique du niveau des LED les plus économiques.

Je regrette :

- L'énorme problème que sont les effets Arc-en-ciel,

- L’input lag élevé,

- La précision d’image relative.

- Des options de réglages bien trop succinctes.

Xiaomi laser full color cinéma
Xiaomi laser full color cinéma

*Note de l’auteur : Si vous passez commande par les liens d’affiliation vous permettez à l’auteur de l’article de pouvoir bénéficier en exclusivité des nouveaux modèles UST et d’être le seul en mesure de vous proposer cette gamme de tests unique de projecteurs à ultra courte focale d’importation. Ce partenariat ne change en rien mes évaluations bonnes ou mauvaises de ces modèles. Elles sont établies suivant un protocole rigoureux de mesures que vous retrouvez dans chacun de mes banc d’essai.

ENGLISH VERSION

TEST XIAOMI FULL COLOR LASER CINEMA

New blog, new forum and of course let's not forget the engine of our passion, the sequence of projectors tests. To stay in the air of time and the fashion of the ultra-short projection, I propose you to wipe the plaster of the platform Mondoprojos.fr to discover in exclusivity the test bench of the first triple laser projector LCoS in the world: the Xiaomi Full color laser cinema.

After almost a dozen DLP 4K triple laser projectors, the Chinese manufacturer launches this version with reflective LCD panels compatible with 4K HDR but this only by downscaling because the device is only native 1080p resolution without 4K simulation device.

Was this choice relevant? Will this device get Mondoprojos.fr straightened out and unlock the brand new Awards box for its founding test? That's what we're going to examine together.

What is it about?

What is the LCoS?


LCoS generally refers to liquid crystal on silicon. The full name in English is Liquid Crystal On Silicon, a relatively new type of reflective micro liquid crystal projection technology using a very small liquid crystal array as the display device. A CMOS integrated circuit chip coated with liquid crystal silicon acts as the substrate to the reflective LCD.

Xiaomi's color laser cinema uses a tri-color laser light source, red, green and blue respectively. This projector adopting LCoS technology claims a brightness of 1400 ANSI lumens.
The light beams of three colors are in contact with the micro device LCoS. The light is reflected by the latter and passes through the prism to be combined. Once the combination is complete, it is projected into the projection lens, and this magnifies the image .

Test Xiaomi full color laser cinéma
LCoS

The LCoS projection technology is very similar to that of LCD, but the LCoS adopts reflective projection, with a light utilization efficiency of over 40%. Huixinchen's LCoS chips have a high density of tiny pixels. The size of a single pixel is 4.25 ×4.25 micrometers [µ m].

Presentation of the projector


The Xiaomi Full Color Laser Cinema is equipped with MIUI TV system, with MEMC motion compensation. All-in-one projector, it integrates an audio system with DTS and Dolby certification.

XIAOMI full color laser
XIAOMI full color laser

This machine triple laser has for main advantage to allow to reach a color space sticking to the references rec.2020, impossible access for the other types of light sources (Lamp, Led, mono or double laser).

Featuring 1400 lumens of brightness and native 1080p resolution, i l is 4K HDR-10 downscaling compatible with rec.2020 Gamut.

The price including VAT imported to us from China (HK) is 1302€ with the coupon BG68d395 from our partner Banggood here : (click on the link).*

Physical tour

The classic Xiaomi UST projector format is easily recognizable in this white rectangular housing with smooth rounded edges. The front sound system is wrapped in a gray fabric.

The size of Xiaomi Full Color Laser Cinema is 402 × 268.5 × 85 mm and its net weight is 5.8 kg.

XIAOMI FULL COLOR LASER
Dimensions Xiaomi laser full color cinéma

Under the projector there are screw feet to adjust the position of the image and avoid geometry problems. The motorized lens is made of glass and resin. The projection ratio is 0.25:1. The Full color laser cinema offers an electric focus management and a keystone correction on 4 axes.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Pieds de réglages et prise USB latérale

The connectivity panel consists of three HDMI jacks, 1 USB3.0, 1 audio output, 1 S/PDIF, 1 LAN interface and 1 power jack, and there is also a USB2 jack on the left side of the shell.

Test Xiaomi full color laser cinema
Xiaomi full color laser cinéma

The wireless links integrate wifi and Bluetooth. The update of the device is done remotely by internet.

The Bluetooth remote control is not illuminated. White, it looks like all the Xiaomi smart projector remotes already tested, in this case a minimalist design with a central navigation circle and three main keys placed in lower position.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Télécommande Bluetooth XIAOMI full color laser cinema

Menus

Intended for the Chinese market, the Xiaomi laser full color cinema is only available as an import from China or Hong Kong and therefore without after sales service on the European continent. Its menus are restricted to mandarin and to English.

Let's get down to the nitty-gritty and tell you how to change the menus from Mandarin to English when you receive the device.

First step, press the button with the 3 horizontal bars on the remote control. This will display the command line at the top of your screen. You will then go to the cogwheel located at the second last place and validate .

The second panel is composed of two lines with 8 icons in total. Click on the second icon in the top row from the left.

Test Xiaomi full color laser cinéma
configuration menus en anglais 1

The Chinese menu of the "general setting" set appears. The selection of the language is done from the first line. 2 choices are available, select " english " and validate by clicking on the left rectangle... and that's it.

The graphical interface with the "smartTV" part is mostly uninteresting for us Europeans, simply and for once it is adapted to the local Chinese market. There is still the media player that manages all your audio and video files but with a drawback for movies, namely the presence of two blue bars instead of the classic black versions. I had already noticed a similar defect on the Vava 4K projector but it was solved by a firmware update. Let's hope it will be the case for this Xiaomi as well. On the other hand, there is no concern about audio or video accounting , the projo digests SDR and 4K HDR signals without shaking.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Lecteur médias interne au projecteur avec défaut des barres

The best solution in order to benefit from streaming programs adapted to the French market is undoubtedly to connect a box or an external stick on one of its HDMI sockets.

Let's move on to the image processing. The factory configurations are very few and limited to " standard or movie " with a " user " complement to be configured by the user. A nice little novelty, which we hope will be used on future models, is that these configurations are all editable, whereas before, each modification of an image parameter caused the camera to switch to the "user" selection.

To manage the colorimetry, um, it's complicated. If the settings for luminosity, contrast, saturation are present, for the color temperature you have to be satisfied with "standard, cold or warm". The management of the gray scale has completely disappeared. Instead, the saturation setting is more extensive with a breakdown by primary and secondary colors similar to that of a CMS.

The projector is 4K HDR-10 compatible but does not have a specific EOTF Gamma.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Mode de puissance laser

The management of the light source is broken down into 3 levels " Highlight, standard and movie ". A Gamut selection option is present with 2 choices: "BT709 and BT2020". There is no dynamic contrast device.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Choix du Gamut

It is interesting to have a frame interpolation management available... but the choice of its location is inconsistent. You can't adjust its level of operation while a movie is playing. You have to go back to the global projector settings menu to set it to "low, medium, enhance or off" levels. This is silly.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Interpolation image

Technical verdict

Operating noise and quality of the integrated sound system :

The 3 modes of operation of the lasers do not have great disparities in their operating noise. It varies from 36.8 dB for the lowest (movie) to 37.1 dB for the highest (highlight). These measurements are taken at 50 cm from the projector and as this is an ultra short-throw device that will be far from the spectators, the perceptible noise will fortunately be reduced by the distance in normal use.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Mesures de bruit

The internal speakers offer a fine and precise restitution of the sound scene with a choice of configurations adapted to the source (film or music). Considering the relative power, it will be necessary to restrict itself to environments lower than 30 m². In any case, it's much better than anything you can find from our classic manufacturers with their gadget speakers!

Power consumption :

The analysis of the electricity needs allows to dissociate the three power modes. The most demanding "highlight" mode remains extremely reasonable with 116W, followed by 86W for the "standard" mode and finally 63W for the "movie" mode. With such frugal levels , the Xiaomi movie laser equals the best LEDs.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Consommation movie

Sharpness and sharpness :

The results in this field of evaluation are different from those generally observed with this type of projector. The overall accuracy of the image is relative because it is hampered by the combination of several factors. The first is the full hd resolution showing its limits; offering better sharpness, 1080p DLP chips are more comfortable in this area than with the present LCoS solution.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Comparaison Xiaomi et original Burosch

The default sharpness setting (+50) is far too high and leads to particularly visible and annoying double edge effects. You can see them on this picture of a precision cross on Burosch 1080p test pattern. Finally, the hybrid optical block resin / glass, solution certainly less expensive than all-glass but that we know less crystalline, should not help to improve the picture of an image overall very soft and well below the precision offered by a model equipped with a DMD chip.

Fluidity :

If there is one area in which the choice of LCoS proves to be relevant, it is that of fluidity. Forget any trace of jerks even without activating the image interpolation. The new Xiaomi does not perform any conversion for the incoming signals, so no bad 3:2 pulldown, and so there is no judder. Thus it is possible to leave the image interpolation inactive. By the way, if necessary, the 3 levels of operation remain unobtrusive in their action.

Input lag:

The full color laser cinema does not offer any "Game" mode and does not have any lag reduction option. As a result and for a gamer, the display delay is extremely bad with 150,7 ms of difference noted with UHD signals at 60hz. This is excessive and totally prohibitive for anyone who would consider playing a network game with this ultra-short throw diffuser. It's enough to see you boarding the train from Beijing to Shanghai when it has already arrived at its destination!

Test Xiaomi full color laser cinéma
Input lag Xiaomi full color laser cinéma

Overscan and search for an outer gray border:

The camera's internal video processing does not crop the image. This can be seen at by displaying a test pattern with a resolution of 1920 × 1080 (the size of its matrix). It is restored in its entirety. Forget the gray frame of the DMD chips, the LCoS matrix is not affected by this visual defect.

Test Xiaomi full color laser cinéma

Rainbow effect and laser speckle:

Those of you who are used to reading me know that I am not sensitive to the rainbow effects that some people suffer with DLP mono projectors. This is also the case for my whole family, which evaluates with me each new arrival nt to test. Alas, the first triple laser projector LCoS has just made me painfully aware of how sensitive people feel. The technology used really brings to life the visual decomposition of colors so much so that it is even easy to highlight it in photos as you can see below.

On the other hand, no trace of laser specke is detectable, but the flashes of color are already painful enough on their own, and so the best thing would have been to add to that parasitic flickers to the image. In the evening, at the family dinner, it's just if by retinal persistence we didn't see the mashed potatoes with the colors of Azerbaijan!

Colorimetry and Gamma :

The Xiaomi full color laser cinema offers two different color spaces. The first one, named BT709, should correspond to the rec709 references but it is far from it with a Gamut that covers 84% of the HDTV references, a counter performance well below what could be offered by a lamp model.

Test Xiaomi full color laser cinéma
Gamut maximum xiaomi laser cinema Mode movie et puissance lumineuse normal mode

With the BT2020, the only one that can really be used to get a decent image, the Xiaomi's color space expands to 84.5% of the rec2020 references. It 's good but below what I've already measured on triple laser DLP projectors.

The color temperature is either too cold (standard mode) or too warm (movie mode). The Gamma is far too low in both cases.

The tools provided do not allow you to perform a proper calibration. You can just try to limit the drifts and raise the Gamma with the following values:

Corrective values

User mode

Brightness : 43

Contrast: 50

Color Gamut BT2002

Standard color temperature

Light power: Normal Mode

Test Xiaomi full color laser cinéma
Meilleurs résultats RVB Gamma

The pseudo CMS mentioned in the saturation setting has almost no effect. I have in vain launched a whole series of measurements in real time without variation in the monitored values.

HDR management is fixed, without dynamic metadata management.

Contrast and brightness :

The 1400 lumens announced are almost reached with 1390 lumens in the user mode. With the settings recommended above it remains 960 lumens or a Xiaomi triple laser LCoS capable of broadcasting an SDR image on a maximum of 3m14 base while maintaining a luminance of 16 fL and for 4K HDR a base of 2m46 now 26 fL.

Test Xiaomi full color laser cinéma

With nearly 1200:1 sequential contrast, the Xiaomi laser full color is far from reaching the heights of contrast available on other models LCoS home theater from Jvc or Sony. In fact, even the DLP ALPDs do 3 times better (over 3000:1 contrast).

Test Xiaomi full color laser cinéma
Contraste natif mode movie

Subjective verdict

In conjunction with my 110" CLR Vividstorm screen (average gain 0.5) the Xiaomi's image never appeared insufficiently bright, quite the contrary. Is this a HK effect similar to that of an LED projector?

Test Xiaomi full color laser cinéma
Dune 4K HDR

The visual contrast is rather good with blacks having consistency and details without however managing to match the champions ALPD on this field (Xiaomi or Fengmi laser DLP).

Test Xiaomi full color laser cinéma
Aquaman 4K HDR

In the area of colors, the switch to BT2020 mode does result in a higher saturation and therefore a stronger color impression and than on a lamp projector, but it does not manage to render an effect as spectacular as the one obtained with the Fengmi T1, also a triple laser but with more than 2000 lumens and a DMD chip.

The fluidity of the image is on the other hand a strong point of this new model because, as already said, it does not suffer from 60hz conversions linked to the mode of operation of the latest DMD chips.

These good visual results are tarnished by two major weaknesses of the Xiaomi. The a first is a too soft image tending to make details disappear from the image and at the same time inventing some that don't exist with this too high sharpness setting. But the critical flaw is the noticeable presence of color flashes that will be visible to everyone and not just a few sensitive people as is the case with DLP projectors. With the LCoS with triple laser sauce from Xiaomi, no jealousy, everyone is entitled to its rainbow effects! And not even Alain Afflelou and Atoll can do anything about it. Cheers!

Conclusion

The flaws mentioned in this test do not allow us to give a Gold Award to this model, far from it. Your servant was even very hot to give it a red card but I changed my mind because it still presents some minor but singular assets. Its small advantages are the very modest power consumption, its image fluidity and its extended color space, all this at a price lower than 1500€. Overall, let's say that you can't win every time and this first foray into the world of LCoS should be seen as a trial run. It is of course insufficiently completed to benefit from a purchase recommendation. For the moment, the DLP 4K UST models offer an image quality much more accomplished and proven than that of this LCoS precursor . We are therefore waiting for the next in the hope of a future 4K version already rid of these damned flashes of color.

I enjoyed :

- A compact all-purpose format,

- A brightness at the rendezvous despite the announced figures,

- A smooth image without judder,

- Power consumption is at the level of the most economical .

I regret :

-The huge problem that are the Rainbow effects,

- High input lag,

- The relative image accuracy.

- The setting options are far too succinct.

XIAOMI FULL COLOR LASER
Xiaomi laser full color cinéma

*Author's note: If you order through the affiliate links you allow the author of the article to have exclusive access to the new UST models and to be the only one able to offer you this unique range of imported ultra short throw projectors. This partnership does not change my good or bad evaluations of these models. They are established according to a rigorous protocol of measurements that you find in each of my test bench.


12 Commentaire(s)

  1. GregW dit :

    Champagne ! Le premier test de projecteur publié sur mondoprojos.fr est maintenant en ligne. Merci à mon camarade cattod pour son aide et sa disponibilité.

    1. Adrien dit :

      Felicitations a vous deux ! A voir si ces paneaux LCoS souffrent de la meme courbe de degradation dans le temps que ceux des Sony.

      1. GregW dit :

        C’est un panneau LCoS et il a déjà assez de problème avec les AEC ;).

        1. Gael dit :

          J’ai l’impression qu’ils sont tombés dans je panneau avec ce projo…

  2. NoNo59 dit :

    Champagne a 8h42 🤣
    Merci encore pour ce test 😉😉😉😉😉

  3. paul dit :

    Hello Gregory merci pour le test , le 4K1S reste le meilleur qualité prix à ce jour àlors en Ust ?

  4. GregW dit :

    La partie petites annonces du forum est ouverte.

    J’en profite pour me séparer du Xiaomi full color laser cinéma de ce test. Voici le lien pour l’annonce :

    https://www.mondoprojos.fr/forum/topic/xioami-full-color-laser-cinema/#postid-148

  5. GregW dit :

    Il va falloir que je refasse son test, la mise à jour 1.8.150 a fait disparaître les AEC et pas partiellement mais totalement ! Le contraste a également été amélioré. J’ai pu également désactiver le MEMC, le projecteur gère très bien les signaux 1080p24.
    Par contre pas d’amélioration du côté du lecteur médias interne, il faut lui connecter une source externe en HDMI pour en tirer le meilleur.

  6. michael dit :

    le paramétrage du memc qui a uneenchance off-low-medium est défectueux, lorsqu’il est connecté à un lecteur multimédia hdmi comme zidoo, quelle que soit l’enchance off-low-medium le résultat est le même, il y a toujours un effet soap opera fou, s’il vous plaît si vous avez des informations sur la correction, je serai très heureux et merci beaucoup.

    nb : j’ai essayé 2 lecteurs media zdoo z1000pro et zidoo z9s

    si je joue depuis le lecteur interne, le réglage du memc est correct, mais via hdmi (hdmi 1.4/hdmi 2.0/auto) le memc est toujours activé, quel que soit le réglage que je fais.

  7. michael dit :

    le défaut memc également toujours là après la mise à jour du firmware, l’espoir xiaomi representatif voir ces commentaires

  8. michael dit :

    après la mise à jour du firmware, le memc est toujours activé même si l’option de l’effet de soap opera est toujours là (l’option est désactivée, mais l’effet est toujours activé) donc le défaut du memc est toujours présent. cela ne se produit pas avec le lecteur interne pour lequel le memc fonctionne sans problème. ces problèmes se produisent sur n’importe quelle entrée hdmi 1,2,3

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

  • Test Xiaomi Mijia 1S 4K : l’avis de Grégory
    Bonjour la communauté, J'ai une question concernant le paramétrage audio du video. Je cherche une configuration assez fine pour percevoir…
    le 2023-01-27 16:19:24 par Joe
  • JVC LX-NZ30 DLP laser 4K XPR
    Bonjour Gregory, Je vous lis depuis plusieurs années et suis stupéfait par vos tests très complets qui permettent aux personnes…
    le 2023-01-27 10:53:17 par willon
  • Test Xiaomi laser Cinéma 2 : l’avis de Grégory.
    Bonjour, il est en test ici : https://www.mondoprojos.fr/2022/05/08/test-xiaomi-full-color-laser-cinema/
    le 2023-01-26 11:09:52 par GregW
  • Test Xiaomi laser Cinéma 2 : l’avis de Grégory.
    Bonjour, Merci pour cet article et la Màj apporté ! Apparemment le modèle aurait évolué, le Cinema2 est difficilement trouvable…
    le 2023-01-26 11:07:02 par Nafoot
  • Test Fengmi S5
    Tout à fait.
    le 2023-01-25 13:16:03 par GregW
  • Test Fengmi S5
    C'est compliqué l'image... :). Du coup, quand on bascule d'un mode de puissance lumineuse à l'autre (sans toucher à quoique…
    le 2023-01-25 13:14:26 par pingaddict

Catégories

ActualitésNon classéTests vidéoprojecteurs & toiles