Test complet du Dangbei Atom : performance visuelle et comparatif avec le Formovie S5

La marque chinoise Dangbei continue d'étoffer sa gamme de projecteurs grand public en Europe avec la certification Netflix. Son nouveau modèle, l'Atom, est un projecteur DLP laser compact offrant une résolution Full HD pour moins de 1000€. Cette référence, disponible à partir du 19 février 2024, partage certaines caractéristiques avec le Formovie S5 (testé sur ce blog) mais se distingue par sa conception entièrement axée sur le marché international, y compris le marché français, contrairement à son concurrent conçu pour le marché chinois. Les lasers ALPD, reconnus comme étant parmi les meilleures sources lumineuses actuelles, sont au cœur de ce produit. Nous allons examiner ce que l'Atom a à offrir pour les projections à domicile et en déplacement, son format compact le rendant particulièrement adapté au voyage.

De quoi s'agit-il ?



Le projecteur Dangbei Atom
est équipé d’une puce DMD de Texas Instruments de 0.33 pouces. Sa résolution native est de 1368×768, et il utilise un traitement XPR pour émuler une résolution Full HD, similaire à ce qui est appliqué dans les projecteurs DLP capables de simuler une résolution 4K. Il est compatible avec la 4K par mise à l’échelle descendante et supporte les signaux HDR10 4K à 60 Hz.

Sa source lumineuse repose sur une technologie laser/phosphore ALPD 3.0, capable de délivrer théoriquement 1200 lumens. Cette technologie vise à offrir un Gamut de couleurs plus étendu que celui de la Haute Définition (rec.709), ainsi qu’une durée de vie de 30 000 heures. Elle est également peu gourmande en énergie, permettant un allumage et une extinction rapide sans période de chauffe ou de refroidissement.

Test Dangbei Atom
Dangbei Atom


Le Dangbei Atom intègre un système sonore de 2×5W, le Wi-Fi, ainsi qu'un lecteur de médias. Grâce à ses haut-parleurs et à sa compatibilité Bluetooth 5.1, il peut être utilisé comme enceinte externe et se connecter à des appareils mobiles. Basé sur Google TV, il est aussi compatible 3D et offre une gestion électrique et automatisée du focus de l’image.

Conçu spécifiquement pour le marché européen, il supporte nativement Netflix, Disney+, Hulu, Prime Video, entre autres, grâce à des licences officielles. Le Dangbei Atom sera disponible dès le 19 février 2024 au prix de lancement de 849€, passant ensuite à 999€.

L’appareil est commercialisé à 849€ par notre partenaire Nothingprojector (cliquez sur le lien*).

*Pour les achats effectués sur nothingprojector, je perçois une commission via le lien affilié placé ci-dessus.

Tour physique

La forme et la source lumineuse nous rappellent fortement le Formovie S5, qui est également un projecteur nomade ALPD 3.0. Cependant, les similitudes s'arrêtent là, car le S5 est un modèle dédié au marché chinois, avec des menus uniquement en anglais et en mandarin, et il ne propose pas de fonctions de smartTV spécifiques au marché européen.

Test Dangbei Atom
Dangbei Atom

Le bloc optique est protégé contre les rayures par un verre frontal. Avec un rapport de projection de 1:2:1, vous aurez besoin d'un recul de 3 mètres pour obtenir une base d'image de 2m50. Le projecteur ne dispose pas de zoom mécanique, seulement d'un zoom électronique. La correction de trapèze est particulièrement élaborée. Ainsi, en cas de débordement de l'image à l’extérieur de l’écran, une option automatisée réduira la taille pour l'ajuster au bon format. De même, s'il y a un obstacle dans le champ de projection (comme un pot de fleur ou une prise de courant), l'image sera réduite pour faire disparaître l'objet gênant (fonction d'évitement d'obstacle).

Le projecteur peut être placé en position table, au plafond ou à l’arrière d’un écran en configuration miroir. Sous la coque, vous trouverez un pas de vis pour fixer le projecteur sur un trépied. Cette option est recommandée, car en l'absence de Lens-shift, elle offre une plus grande flexibilité dans le positionnement de l'appareil.

Test Dangbei Atom
Pas de vis de fixation sur trépied Dangbei Atom

La coque de l'appareil intègre deux haut-parleurs d'une puissance de 2×5(W). Le projecteur peut également être utilisé comme une enceinte externe grâce à sa connexion Bluetooth 5.1. Il intègre également le Wi-Fi Dual-band 2.4/5GHz, 802.11a/b/g/ac.

Test Dangbei Atom
Prises HDMI et USB Dangbei Atom

La connectique comprend 1 prise HDMI 2.1 HDCP 2.2 et 1 prise USB 2.0. La télécommande est compatible avec la commande vocale. Elle est de couleur noire et se synchronise en Bluetooth avec le projecteur, fonctionnant avec des piles

Test Dangbei Atom
Télécommande Dangbei Atom

L'alimentation est externe et il faudra prévoir une place pour le bloc externe qui est de taille conséquente.

Test Dangbei Atom
Dangbei Atom

Menus

Le Dangbei Atom appartient à la catégorie des « smart projectors » ou « projecteurs intelligents ». Il est conçu pour une utilisation simplifiée avec diverses sources vidéo actuelles, telles que le streaming, les contenus dématérialisés, ainsi que les lecteurs Blu-ray ou UHD Blu-ray classiques.

Comparé au Formovie S5, le Dangbei Atom est spécifiquement adapté au marché international. Tous les menus sont traduits en français, et la prise de courant fournie dans le packaging est conforme aux standards européens.

Test Dangbei Atom
Menu accueil Dangbei Atom


Le système d'exploitation est Google TV, offrant un menu d'accueil avec des vignettes typiques de cet OS. Bien que l'Atom excelle avec les programmes de streaming intégrés, il est moins performant avec le lecteur médias, en particulier pour la gestion des codecs les plus courants. Pour cette partie, l'utilisation d'un lecteur externe est recommandée.

Pour les réglages d'image, les options configurées en usine sont listées comme suit : « standard, vif, cinéma, jeu, et personnalisé ». Seul le mode personnalisé offre la possibilité de calibrage, bien qu'il soit limité par l'absence d'un système de gestion des couleurs (CMS), ce qui restreint la gestion des saturations et la précision du Gamut.

Test Dangbei Atom
Modes images Dangbei Atom



Les autres réglages sont basiques, incluant trois modes de températures de couleurs (standard, chaud, et froid), trois niveaux de Gamma (standard, sombre, et lumineux), ainsi que des réglages pour le contraste, la saturation, et la netteté. Le mode personnalisé inclut également un réglage RVB pour l'échelle de gris, mais seulement sur un point.

Le projecteur ne dispose pas de contraste dynamique, mais il est possible de contrôler la luminosité globale à travers trois modes de puissance du laser (standard, économique et pourcentage de fonctionnement). Ce dernier mode est particulièrement intéressant puisqu'il permet un ajustement fin des lumens délivrés, de 0 à 100% avec des variations de 10% entre chaque palier.

Pour activer le HDR, il est nécessaire de configurer la prise HDMI de 1.4 (réglage par défaut) à 2.1 dans les paramètres. Notez que l'Atom ne dispose pas de traitement vidéo avec interpolation d'images, ce qui signifie qu'il faudra tolérer le judder.

Verdict technique

Bruit de fonctionnement et qualité du système sonore intégré :

En ayant pris le soin d’effectuer une pondération dans ma pièce de mesure (34,5 dB projecteur éteint), je ne relève qu’un petit 35,2 dB en fonctionnement que ce soit avec le mode standard ou avec le mode économique mais si je pousse l'Atom dans ses retranchements (100% du laser) j'arrive à 37,9 dB. Ce qui est bien c'est que le mode standard est utilisable sans être gêné par le bruit.

Le petit système sonore qui équipe l'Atom est convaincant, ce n'est pas du Denon ou du Yamaha mais je m'en sers avec plaisir comme enceinte Bluetooth pendant la rédaction de ce test. Avec ses 2x5W il permet de profiter d'un film ou d'une série ou comme moi de sa playlist musicale dans une pièce de moins de 20m2.

Consommation électrique :

Petit gabarit = appétit rikiki. L'Atom ne déroge pas à cette règle et ce n'est pas lui qui se gavera de Mégawatts pour assurer le spectacle. Avec le mode standard il aura besoin de 58,3W et après passage à la sélection économique ce chiffre sera abaissé à 49,3W, même la pleine puissance du laser reste raisonnable avec ses 68,7W .

Précision de l’image :

Sur ce critère d’évaluation l'Atom marque sa différence avec le Formovie S5. Grâce à sa plus grande puce le piqué est en progression et la solution Dangbei est à privilégier si ce point est fondamental pour vous. La gestion du focus électrique est appréciable avec correction que l'on peut appliquer au plus près de l'écran grâce à la télécommande Bluetooth.

Toutefois cela reste une petite optique et un projecteur d'entrée de gamme mais pour sa catégorie c'est très bon, même les bords de l'image ne dénotent pas par rapport au centre. Je n'ai pas noté de traces d'aberrations chromatiques.

Attention comme souvent avec ce type d'appareil, il faut retoucher le focus au moins une fois en cours de visionnage.

Fluidité :

Test Dangbei Atom
Fluidité Dangbei Atom

Les puces DMD actuelles ne permettent pas d’obtenir une image parfaitement fluide car elles appliquent une conversion des signaux entrants en 60hz. Ce procédé génère ce que l’on appelle du judder qui se traduit par des micro-ralentissements et de la perte de précision dans les travellings. Seule solution l'ajout d'une option d'interpolation d'images qui doit fluidifier les travellings et rendre l'image en mouvement plus précise. Hélas, Dangbei a fait l'impasse sur ce remède et il faudra donc supporter les ralentissements et autres pertes de définition.

Input lag :

Test Dangbei Atom
Input lag mode jeu Dangbei Atom

Grâce à son mode jeu, le nouveau Dangbei arrive à réduire le retard à l’affichage à 49,2 ms avec un signal d’entrée 1080 à 60hz, c’est juste en-dessous des 50 ms maximum pour recevoir l’attribution du logo « Gaming compatible » de mondoprojos.fr.

Overscan, bordure grise :

Test Dangbei Atom
Overscan

Le réglage de cropping (overscan) est désactivé par défaut ce qui atteste par ma mire ISF 1080p dédiée.

La puce DMD 0,33 ne vous épargnera pas la présence d’une bordure grise de 2 cm de large qui entoure l’image utile.

Speckle laser ou chatoiement :

Test Dangbei Atom
Menu accueil Dangbei Atom

L'Atom est un projecteur laser avec roue phosphore, généralement cette solution est moins sensible au speckle laser mais pas dans le cas du Dangbei qui affiche bien des traces de tavelures ou chatoiement (la traduction littérale du speckle laser) sur les fonds clairs. J'ai testé cet appareil sur un écran blanc classique et non sur un écran technique qui peut exacerber la perception de ce phénomène.

Colorimétrie et Gamma :

Le Gamut de l'Atom couvre 90,9% des références HDTV (rec.709) et 66,82% du DCI-P3. Nous ne sommes clairement pas dans les niveaux atteint par les projecteurs LED ou triple laser. La faute à un rouge en retrait. Le bleu lui aussi hors des clous mais impossible de le corriger précisément en raison de l'absence d'une gestion sur les 3 dimensions du Gamut (CMS).

Les modes usine ne permettent pas de se passer de calibrage en sortie de boîte. Vous trouverez ci-dessous un exemple avec la sélection « cinéma » trop froide et avec des erreurs (deltaE) trop marquées.

Test Dangbei Atom
Mode cinéma sortie de boîte Dangbei Atom
Test Dangbei Atom
Mode cinéma sortie de boîte Dangbei Atom

A l'aide des petits outils présents dans les menus j'ai pu ramener la température de couleurs à 6411K avec un écart deltaE réduit à 0.6. Le Gamma affiche une moyenne de 2,16. C'est loin d'être le cas avec les modes usine qui affichent tous une couleur trop froide en sortie de boîte et surtout des erreurs trop marquées (deltaE supérieurs à 3). Ces mesure sont obtenues avec du matériel professionnel seul apte à effectuer des relevés et des corrections fines avec un projecteur laser (Spectrophotomètre de référence Jeti 1501 Hi Res 2 nm et colorimètre Klein K10A profilé sur écran blanc, logiciel de mesures Calman professionnel).

Test Dangbei Atom
Post calibrage SDR DANGBEI ATOM LED standard
Test Dangbei Atom
Chiffres post calibrage SDR LED standard Dangbei Atom

Gestion HDR :

Sur les métadonnées statiques, l'Atom applique une gestion qui prend en compte les encodages jusqu’à 600 nits, au-delà apparaissent les soucis de clipping et les blancs sont brûlés en perdant tous les détails.

Test Dangbei Atom
HDR 600 nits Dangbei Atom
Test Dangbei Atom
HDR 600 nits Dangbei Atom

Contraste et luminosité :

Dangbei promet une luminosité maximum de 1200 lumens, j'ai mesuré un maximum de 1009 lumens avec 100% du laser.

Après calibrage dans le mode standard, l'Atom est en capacité de projeter une image de 2m58 de base au format 16/9ème en conservant une luminance de 16 fL, pour les sources 4K dans les mêmes conditions post-calibrage il faudra restreindre ses ambitions à 2m02 (voir le tableau ci-dessous).

Test Dangbei Atom
Contraste luminosité couleurs Dangbei Atom

Pour le contraste je mesure un maximum de 737:1 avec le mode standard mais après calibrage il est légèrement abaissé à 644:1 (natif, ce modèle ne dispose pas de contraste dynamique).


Avis Subjectif



Lors de ma première expérience avec l'image projetée par le Dangbei Atom, j'ai été agréablement surpris par sa précision. C'est précisément sur cet aspect que le Dangbei se distingue du Formovie. Après avoir ajusté les couleurs, j'ai été capable d'obtenir une image au rendu naturel, avec des tons chair réalistes, débarrassée de la pâleur caractéristique des réglages usine.

Test Dangbei Atom
Vérification tons chair post calibrage SDR Dangbei Atom

Sa luminosité limite la taille de l'image projetée à des dimensions raisonnables (moins de 2m50 en SDR). Pour le contenu HDR, il serait préférable de se tourner vers un autre modèle. Ce projecteur est avant tout conçu pour les sources en 1080p. Parmi les éléments les plus gênants, je placerais en premier la fluidité perturbée, suivie de près par le speckle prononcé.

Conclusion



Depuis l'entrée de Dangbei sur le marché européen, j'ai eu l'occasion de tester tous leurs modèles et j'ai constaté une nette amélioration dans le rendu des couleurs. Certes, les réglages par défaut ne sont pas parfaits, mais avec un peu d'expérience et l'équipement adéquat, il est possible d'atteindre une qualité d'image cinématographique. Cependant, en considérant son prix de commercialisation, l'absence d'interpolation d'images et de système de gestion des couleurs (CMS) me fait pencher en faveur du Formovie S5, qui offre une meilleure fluidité d'image, une luminosité et un contraste légèrement supérieurs. Néanmoins, si vous recherchez un appareil laser compact parfaitement adapté au marché européen, l'Atom demeure une option de qualité.

Test Dangbei Atom
Dangbei Atom

J'ai apprécié :

  • Le support Netflix officiel,
  • Le piqué,
  • La colorimétrie après calibrage,
  • La discrétion de fonctionnement,
  • Le système sonore.

Je regrette :

  • Le speckle présent,
  • Des menus de réglages incomplets,
  • La fluidité,
  • Le lecteur médias inutile.
ENGLISH VERSION

Complete Test of the Dangbei Atom: Visual Performance and Comparison with the Formovie S5

The Chinese brand Dangbei continues to expand its range of consumer projectors in Europe with Netflix certification. Its new model, the Atom, is a compact laser DLP projector offering Full HD resolution for less than 1000€. This reference, available from February 19, 2024, shares some features with the Formovie S5 (tested on this blog) but stands out for its design entirely focused on the international market, including the French market, as opposed to its competitor designed for the Chinese market. ALPD lasers, recognized as among the best current light sources, are at the heart of this product. We will explore what the Atom has to offer for home and on-the-go projections, with its compact format making it particularly suited for travel.

What is it about ?

The Dangbei Atom projector is equipped with a 0.33-inch DMD chip from Texas Instruments. Its native resolution is 1368×768, and it uses XPR processing to emulate Full HD resolution, similar to what is applied in DLP projectors capable of simulating 4K resolution. The Atom is compatible with 4K upscaling and supports 4K HDR10 signals at 60 Hz.

Its light source is based on ALPD 3.0 laser/phosphor technology, capable of theoretically delivering 1200 lumens. This technology aims to offer a broader color gamut than High Definition (rec.709) and a lifespan of 30,000 hours. It is also energy-efficient, allowing for quick start-up and shut-down without a warm-up or cool-down period.

Test Dangbei Atom
Dangbei Atom

The Dangbei Atom incorporates a 2×5W sound system, Wi-Fi, and a media player. Thanks to its speakers and Bluetooth 5.1 compatibility, it can be used as an external speaker and connect to mobile devices. Based on Google TV, it is also compatible with Miracast, AirPlay, DLNA, and 3D, offering electric and automated focus management.

Specifically designed for the European market, it natively supports Netflix, Disney+, Hulu, Prime Video, among others, thanks to official licenses. The Dangbei Atom will be available from February 19, 2024, at a launch price of 849€, later increasing to 999€.

The device is being marketed at €849 by our partner Nothingprojector (click on the link*).

*For purchases made on nothingprojector, I receive a commission via the affiliate link placed above.

Physical Tour

The shape and light source strongly remind us of the Formovie S5, which is also an ALPD 3.0 portable projector. However, the similarities end there, as the S5 is a model dedicated to the Chinese market, with menus only in English and Mandarin, and it does not offer smartTV functions specific to the European market.

Test Dangbei Atom
Dangbei Atom

The optical block is scratch-protected by a front glass. With a projection ratio of 1:2:1, you will need a 3-meter setback to obtain a 2m50 image base. The projector does not have a mechanical zoom, only electronic zoom. The keystone correction is particularly sophisticated. Thus, if the image overflows outside the screen, an automated option will reduce its size to fit the correct format. Similarly, if there is an obstacle in the projection field (like a flower pot or a power outlet), the image will be reduced to eliminate the obstructing object (obstacle avoidance function).

The projector can be placed in table position, ceiling, or behind a screen in a mirror configuration. Under the shell, you will find a screw thread to mount the projector on a tripod. This option is recommended, as in the absence of Lens-shift, it offers greater flexibility in positioning the device.

Test Dangbei Atom
Pas de vis de fixation sur trépied Dangbei Atom

The device's shell integrates two speakers with a power of 2×(W). The projector can also be used as an external speaker thanks to its Bluetooth 5.1 connection. It also incorporates Dual-band Wi-Fi 2.4/5GHz, 802.11a/b/g/ac.

Test Dangbei Atom
Prises HDMI et USB Dangbei Atom

The connectivity includes 1 HDMI 2.1 HDCP 2.2 port and 1 USB 2.0 port. The remote control is compatible with voice commands. It is black in color and syncs via Bluetooth with the projector, operating on batteries.

Test Dangbei Atom
Télécommande Dangbei Atom

Menus


The Dangbei Atom belongs to the category of "smart projectors". It is designed for simplified use with various current video sources, such as streaming, digital content, as well as traditional Blu-ray or UHD Blu-ray players.

Compared to the Formovie S5, the Dangbei Atom is specifically adapted for the international market. All menus are translated into French, and the power plug provided in the packaging complies with European standards.

The operating system is Google TV, offering a home menu with typical thumbnails of this OS. Although the Atom excels with integrated streaming programs, it is less efficient with the media player, particularly in managing the most common codecs. For this part, the use of an external player is recommended.

Test Dangbei Atom
Menu accueil Dangbei Atom

For image settings, the factory-configured options are listed as follows: "standard, vivid, cinema, game, and custom". Only the custom mode offers the possibility of calibration, although it is limited by the absence of a color management system (CMS), which restricts the management of saturations and the accuracy of the Gamut.

Test Dangbei Atom
Modes images Dangbei Atom

The other settings are basic, including three color temperature modes (standard, warm, and cool), three levels of Gamma (standard, dark, and bright), as well as settings for contrast, saturation, and sharpness. The custom mode also includes an RGB adjustment for the grayscale, but only at one point.

The projector does not have dynamic contrast, but it is possible to control the overall brightness through three laser power modes (standard, economic, and percentage of operation). The latter mode is particularly interesting as it allows fine adjustment of the lumens delivered, from 0 to 100% with 10% variations between each level.

To activate HDR, it is necessary to configure the HDMI port from 1.4 (default setting) to 2.1 in the settings. Note that the Atom does not have video processing with image interpolation, which means that one will have to tolerate judder.

Technical Verdict

Operational Noise and Built-in Sound System Quality:

After calibrating my measurement room to 34.5 dB (projector off), I only recorded a slight 35.2 dB noise level during operation in both standard and economy modes. Pushing the Atom to its limits (100% laser) results in 37.9 dB. Fortunately, the standard mode is quiet enough to not be bothersome.

The Atom's small sound system, while not on par with Denon or Yamaha, performs convincingly. I found it enjoyable to use as a Bluetooth speaker while drafting this test. Its 2x5W output is sufficient for enjoying a movie, series, or like me, a music playlist in a room smaller than 20m2.

Electric Consumption :

Small size equals a small appetite. The Atom adheres to this rule, not consuming megawatts to deliver its performance. In standard mode, it requires 58.3W and this drops to 49.3W in economy mode. Even at full laser power, its consumption of 68.7W is reasonable.

Image Precision :

In this aspect, the Atom differentiates itself from the Formovie S5. Thanks to its larger chip, the sharpness is improved, making the Dangbei a preferred choice if this aspect is crucial for you. The electric focus management is appreciated, with corrections that can be finely adjusted closest to the screen using the Bluetooth remote.

However, it remains a small optic and an entry-level projector. For its category, it's very good, even the image edges are consistent with the center. I didn't notice any traces of chromatic aberrations.

A word of caution: as often with this type of device, it's necessary to adjust the focus at least once during viewing.

Fluidity :

Test Dangbei Atom
Fluidité Dangbei Atom

Current DMD chips do not allow for perfectly fluid images as they convert incoming signals to 60hz. This process generates what is known as judder, characterized by micro-lags and a loss of precision in panning shots. The current solution to this visual flaw is the addition of an image interpolation option to smooth out panning shots and make moving images more precise. Unfortunately, Dangbei has omitted this feature, so users will have to tolerate the slowdowns and other losses of definition.

Input Lag :

Test Dangbei Atom
Input lag mode jeu Dangbei Atom

With its game mode, the new Dangbei reduces display lag to 49.2 ms with a 1080p at 60hz input signal, just below the 50 ms maximum to be certified as “Gaming compatible” by mondoprojos.fr.

Overscan and Grey Border :

The cropping (overscan) setting is disabled by default, as confirmed by my dedicated ISF 1080p test pattern.

Test Dangbei Atom
Overscan

The 0.33 DMD chip will not spare you the presence of a 2 cm wide grey border surrounding the useful image.

Laser Speckle or Sparkle :

Test Dangbei Atom
Menu accueil Dangbei Atom

The Atom is a laser projector with a phosphor wheel, generally less sensitive to laser speckle but not in the case of Dangbei, which does show traces of speckles or sparkle (literal translation of laser speckle) on light backgrounds. I tested this device on a standard white screen and not on a technical screen that might exacerbate the perception of this phenomenon.

Colorimetry and Gamma :

The Atom's Gamut covers 90.9% of HDTV references (rec.709) and 66.82% of DCI-P3. We are clearly not at the levels achieved by LED or triple-laser projectors, primarily due to a lagging red. The blue is out of bounds, but precise correction is impossible without three-dimensional Gamut management (CMS).

Factory modes do not allow for out-of-the-box calibration. Below is an example with the "cinema" selection being too cold and with too marked errors (deltaE).

Test Dangbei Atom
Mode cinéma sortie de boîte Dangbei Atom
Test Dangbei Atom
Mode cinéma sortie de boîte Dangbei Atom

Using the tools available in the menus, I managed to bring the color temperature to 6411K with a reduced deltaE of 0.6. The Gamma shows an average of 2.16. This is far from the case with the factory modes, which all display a color too cold out of the box and especially too marked errors (deltaE greater than 3). These measurements are obtained with professional measuring equipment, the only ones capable of performing fine measurements and corrections with a laser projector (Jeti 1501 Hi Res 2 nm reference spectrophotometer and Klein K10A colorimeter profiled on a white screen, professional Calman measurement software).

Test Dangbei Atom
Post calibrage SDR DANGBEI ATOM LED standard
Test Dangbei Atom
Chiffres post calibrage SDR LED standard Dangbei Atom

HDR Management :

For static metadata, the Atom applies management that takes into account encodings up to 600 nits; beyond that, clipping issues appear, and whites are burned, losing all detail.

Contrast and Brightness :

Dangbei promises a maximum brightness of 1200 lumens; I measured a maximum of 1009 lumens with 100% laser.

After calibration in standard mode, the Atom is capable of projecting a 2m58 base image in 16/9 format while maintaining a luminance of 16 fL. For 4K sources under the same post-calibration conditions, ambitions should be limited to 2m02 (see the table below).

Test Dangbei Atom
Contraste luminosité couleurs Dangbei Atom

For contrast, I measured a maximum of 737:1 in standard mode, slightly lowered to 644:1 after calibration (native, this model does not have dynamic contrast).

Subjective Opinion

During my first experience with the image projected by the Dangbei Atom, I was pleasantly surprised by its precision. It is precisely in this aspect that the Dangbei stands out from the Formovie. After adjusting the colors, I was able to achieve a natural-looking image with realistic skin tones, free from the characteristic paleness of factory settings.

Test Dangbei Atom
Vérification tons chair post calibrage SDR Dangbei Atom

Due to its brightness, it's advisable to keep the projected image size reasonable (under 2m50 in SDR). For HDR content, I would recommend considering a different model. This projector is primarily designed for 1080p sources.

Among the aspects that bothered me the most, the top issue was the disrupted fluidity, and secondly, the pronounced speckle effect

Conclusion

Since Dangbei's entry into the European market, I've had the opportunity to test all their models and have noticed a significant improvement in color rendering. Admittedly, the default settings are not perfect, but with a bit of experience and the right equipment, it's possible to achieve cinematic image quality. However, considering its retail price, the lack of image interpolation and a color management system (CMS) makes me lean towards the Formovie S5, which offers better image fluidity, slightly higher brightness, and contrast. Nonetheless, if you're looking for a compact laser device perfectly suited to the European market, the Atom remains a quality option.

Test Dangbei Atom
Dangbei Atom

I appreciated :

  • The official Netflix support,
  • The sharpness,
  • The colorimetry after calibration,
  • The quiet operation,
  • The sound system.

I regret :

  • The presence of speckle,
  • Incomplete adjustment menus,
  • The fluidity,
  • The ineffective media player.

10 Commentaire(s)

  1. tailwind dit :

    Bonjour Gregory,
    Merci encore une fois pour cet essai soigneusement réalisé et utile !
    J’attendais cela pour me décider entre le S5 et celui-ci. La seule chose qui me freine pour le S5 est le choix de la puce et potentiellement une image moins nette. Je donne la priorité au contraste, à la couleur, à la précision, et je sais que l’Atom a une meilleure puce et plus de précision, mais jusqu’à quel point ? Est-ce perceptible lors de la projection d’un film en 1080p ? Si oui, est-ce une différence radicale ? Je vais projeter sur un écran de 2,20m de base. Le S5 remplit toutes les cases, et je me fiche un peu des menus en chinois… (en plus il a la compensation de mouvement…)

  2. TONITO dit :

    Donc notre petit Fengmi S5 reste encore bien dans la course, sans doute plus usine a gaz (Chinois de base) mais pour le reste et pour un visionnage au delà de 4m (comme dans mon cas 5 mètres sur base écran de 180 cm) plus de lum et de contraste que cet ATOM 😉

    Merci pour ce test Greg 😉

    1. GregW dit :

      Merci Tonito et oui le S5 reste dans la course et surtout il est moins cher et ne fait pas l’impasse sur l’interpolation d’images.

  3. Hitechlo dit :

    Bonsoir le jmgo N1 non pro ( ni l’ultra ) sera t’il testé afin de le comparer à ces deux ci. Merci.

    1. GregW dit :

      Bonjour,

      Si quelqu’un veut bien me prêter son exemplaire pourquoi pas.

  4. Jerome dit :

    J’aurais penser qu’avec Google TV ,il y aurais un accès plus complet sur le réglages des couleurs et de l’échelle de gris comme sur certains projecteur qui tourne sur Android tv.

  5. GregW dit :

    Mon exemplaire de test calibré est disponible à 599€ (plus frais de port si besoin, vous pouvez me contacter sur pjhc.fr@gmail.com).

  6. Jerome dit :

    Bonjour, peut être le Jmgo N1

  7. dp dit :

    Merci pour ta réponse. J’ai maintenant le Dangbei Mars, le JMGO N1 ou l’Emotn N1 dans ma sélection. Penses-tu que l’Emotn N1 est meilleur que l’Elfin ?

  8. Jerome dit :

    L’emotn a un meilleur contraste, et une luminosité similaire,mais le elfin est moins bruyant,l’avantage de la netteté est pour l’emotn mais la colorimetrie pour l’elfin. Tu as déjà 3 test disponible sur le blog l’émotn ,l’elfin et le Dangbei cela devrait déjà bien t’orienter en fonction de ce que tu souhaites ou pas.je ne pourrais pas choisir à ta place.je possède le Jmgo N1 pro et j’en suis très content malgré ses défauts qui sont rédhibitoire dans mon cas.tu n’aura pas de super noir dans cette gamme de prix ,sans compter l’environnement dans lequel tu utilises ton projo. Essaie de classer par priorité ce que tu veux , le contraste ,la luminosité,les couleurs, le bruit etc… Tu y verras plus clair. 😉

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

  • Test Hisense PL1
    Très bon choix et en ce moment ça va vite pour les livraisons. En tout cas merci pour ta confiance.…
    le 2024-03-02 05:58:45 par GregW
  • Test Hisense PL1
    Merci pour cet éclaircissement ;) ! Mon choix s’est porté quoiqu’il en soit sur le Formovie théâtre que tu seras…
    le 2024-03-01 22:52:01 par teoh
  • Test Formovie Cinéma 3
    Bonjour, J'ai ce Formovie Cinema 3 depuis quelques mois et j'en suis globalement content mais aujourd'hui seulement je découvre que…
    le 2024-03-01 20:56:12 par tony.yamanaka@gmail.com
  • Test Hisense PL1
    Bonjour tu as réponse à la question dans ta question ;). Il faut se fier au Gold Award et au…
    le 2024-02-29 06:22:58 par GregW
  • Test Hisense PL1
    Bonjour Gregory et merci pour ce test toujours aussi pointu et détaillé que nous offre comme à chaque fois. J’aurai…
    le 2024-02-29 00:49:57 par teoh
  • Test Xgimi Elfin : l’avis de Grégory.
    […] d’esprit qu’à été développé le S5, un projecteur DLP 1080p laser, concurrent direct du Xgimi Elfin. Il a donc…
    le 2024-02-28 18:35:01 par Test Fengmi S5 - Mondoprojos.fr

Catégories

ActualitésGuide d'achatNon classéTests vidéoprojecteurs & toiles