Test Formovie V10 4K

C’est un projecteur au look d’enceinte connectée rondouillarde qui est mis aujourd'hui au banc d'essai : le Formovie V10. Cette nouvelle référence de Fengmi succède à toute une série de projecteurs LED compacts (Vogue, Vogue Pro) jusqu’à présent cantonnés à une résolution Full HD. Le nouveau venu entre dans le monde de l’image 4K par la mise en œuvre du traitement XPR DLP de Texas Instruments et un bloc optique conçu spécialement pour la restitution des signaux UHD. Accessoirement, le design de l’appareil a été particulièrement élaboré pour en faire un superbe objet s'intégrant élégamment dans votre pièce à vivre.

Mais au-delà de son esthétisme ce sont surtout ses performances techniques et notamment celles visuelles qui nous intéressent. Alors sortons la loupe, les appareils de mesures et autres mires puis tirons les rideaux pour découvrir l'engin à l’occasion d’un nouveau test mondoprojos.fr.

De quoi s’agit-il ?

Le nouveau projecteur Formovie (Fengmi) est assemblé autour d’une puce DMD de Texas Instruments 0,47 pouces de résolution native 1920×1080 mais qui « reconstitue » une image UHD 3860×2160 en affichant de manière extrêmement rapide et de façon imperceptible pour l’œil 4 images décalées de résolution Full HD. Je schématise mais le principe de fonctionnement est là, vous en avez déjà entendu maintes fois parler ici. Ce n’est pas de la 4K native mais l’effet visuel obtenu est très proche, on dira même convaincant.

La source lumineuse annoncée avec une puissance de 2500 lumens est confiée à quatre diodes LED (RVBB). Elles permettent un allumage et une extinction avec très peu de temps d’attente et surtout leur durée de vie est donnée pour 30 000 heures avec des couleurs qui tiennent mieux dans le temps que celles d’une lampe classique.

Le V10 est équipé d’une focale classique avec un rapport de projection de 1.27:1, ce qui lui permet de diffuser une image de 2m23 de base avec un recul de 2m84. Comme il ne dispose pas de zoom mécanique c’est sa position qui déterminera la taille de l’image.

Formovie V10 4K
Vividstorm et Formovie V10

Il s’agit d’un appareil tout-en-un composé d’un projecteur, d’un système sonore (2 × 7,5W) compatible Dolby et DTS avec un subwoofer intégré, d'un système médias le rendant capable de lire des fichiers audio et vidéo directement à partir d’un disque dur ou d’une clé USB. Le streaming n'est pas en reste grâce aux Wifi et LAN. Il peut également servir d’enceinte externe en liaison Bluetooth.

Le Formovie V10 n'étant pas importé officiellement en France il faudra le commander depuis l’Asie. Cela signifie qu'en cas de problème il devra être renvoyé dans son pays d’origine. Dans ces conditions le tarif est certes imbattable mais sans le bénéfice d’un service après vente local.

Le Fengmi V10 4K est disponible au tarif de 1190€ TTC depuis un entrepôt européen de notre partenaire nothingprojector. C'est ici que ça se passe : (cliquez sur le lien affilié*).

Autre point notable et fâcheux, comme bien d'autres ce modèle est initialement prévu pour le marché chinois et donc à réception vous aurez des menus en mandarin et un OS FengOS prévu pour une expérience SmartTV uniquement destinée au marché de l'Empire du Milieu. Il est toutefois possible de configurer les menus en anglais.

Pour ce faire, voici la marche à suivre, illustrée pas à pas en image :

1) A partir du menu d’accueil, appuyez sur la touche à trois barres horizontales de la télécommande: un menu vertical avec 4 icônes apparaît alors. Descendez sur celle tout en bas et validez l’entrée à l’aide du rond central de la télécommande.

2) Le menu «général » devient disponible ; allez sur la seconde icône à droite "system" juste à côté de celle destinée aux réseaux internet et cliquez dessus.

Test Formovie V10 4K
Menu général

3) Dans ce sous-menu en mandarin descendez jusqu’à la 6ème ligne et appuyez sur la touche directionnelle de droite, l’onglet « English » apparaît. Validez à l’aide du rond central de la télécommande et c’est fini, vos menus sont maintenant disponibles dans la langue de Shakespeare.

Tour physique

Le V10 ne dépareillerait pas s’il était simplement placé dans le rayon des enceintes connectées aux côtés des appareils Alexa, Siri et autres. Mais nous savons déjà qu’en conjuguant l'image et le son il est bien plus que cela. Toujours est-il qu'il se présente sous la forme d’une tour arrondie avec un couvercle en bois et des touches de commandes sensitives. Il mesure 200×210 mm pour un poids de 3,8 kg.

Sa télécommande grise vient se connecter en Bluetooth en offrant la possibilité de piloter l’appareil depuis n’importe quel emplacement dans votre pièce sans avoir le souci de viser un capteur infrarouge.

Test Formovie V10 4K
Télécommande V10 4K

La correction de trapèze est particulièrement élaborée. Ainsi, en cas de débordement de l’image à l’extérieur de l’écran, une option automatisée va en réduire la taille au bon format. Idem s’il y a un obstacle dans le champ (pot de fleur ou prise de courant), l’image sera réduite pour faire disparaître l’intrus (évitement d’obstacle). La gestion du focus peut être configurée pour qu’elle soit totalement automatisée.

Le projecteur dispose d'un grand nombre de prises : audio 3.5mm, port LAN RJ45, 2 × USB2.0, 2 × HDMI 2.1 (dont une ARC). Il prend en charge Miracast et Apple AirPlay. Attention, l’alimentation est externe, sous la forme d'un bloc transformateur plutôt imposant.

Formovie V10 4K
Formovie V10 connectique

Par défaut, le projecteur arrive avec les prises HDMI configurées en 1.4. Or, pour bénéficier du 4K HDR, il faudra activer le mode 2.1. Précision d’importance pour les amoureux de la 3D, le V10 n’est pas compatible. Il supporte les signaux UHD et 4K HDR en 60hz et les sources 1080p jusqu’à 240hz !

Menus

Ce projecteur SmartTV fonctionne sous Androïd 9.0 avec un OS maison baptisé FengOS 2.0. Toutefois, pour avoir accès aux principales chaînes de streaming disponibles chez nous (Netflix, Amazon Prime, etc.) il faudra lui relier un stick externe car rappelons que le projecteur est tout d’abord conçu pour les applications de streaming chinoises.

Les menus intègrent également un lecteur médias lisant tous les fichiers vidéo, photo et audio que vous lui donnerez à lire par le biais de votre réseau domestique ou d’une clé USB.

La liaison HDMI offre le plus grand nombre de sélections d’images configurées en usine : « sports, child, standard, movie, showy, display, Game, EyeCare Mode et une mémoire utilisateur ». Si vous n’utilisez pas de liaison HDMI, le nombre de sélections disponibles sera réduit.

Test Formovie V10 4K
Menu image HDMI

A chaque fois que vous allez intervenir sur un des éléments de l’image, à savoir le contraste, la luminosité, la saturation ou la teinte, et bien vous allez tomber dans la mémoire utilisateur.

En matière de colorimétrie, aucun CMS sur les 3 dimensions du Gamut n’est proposé, tout comme il n’y a pas d’éditeur de gamma. Pour régler les couleurs cela passe par un réglage des niveaux RVB mais qui mélange Gain et Bias. Pour le Gamma, il faudra jouer du contraste et de la luminosité. La puissance des LED est limitée à deux positions, la plus forte est appelée « Office Mode » et l’économique «View Mode ».

Test Formovie V10 4K
Menu image

Le projecteur n’a certes pas d’éditeur de Gamma mais la gestion de ce paramètre est plutôt bien réalisée (nous le verrons dans la partie verdict technique) et le Gamma EOTF (4K HDR) est sélectionné de manière automatisée (mais non dynamique) par le projecteur (coupure à 1000 nits).

Son traitement vidéo interne comprend un dispositif d’interpolation d’images Fengmi MEMC activable sur 3 niveaux (bas, moyen et haut).

Le système sonore intégré est compatible Dolby Audio et DTS-HD. Il est pilotable à l’aide d’un menu audio dédié et plusieurs environnements préréglés en usine sont proposés.

Verdict technique

Bruit de fonctionnement et qualité du système sonore intégré :

J’ai relevé 35,6 dB à 50 cm de l’appareil dans chacun des modes de puissance lumineuse (View et Office). Cette mesure est trompeuse car subjectivement le projecteur est très discret, un des meilleurs résultats dans ce domaine.

Test Formovie V10 4K
Bruit de fonctionnement V10

Le système sonore intégré est de très grande qualité et pour une fois il ne manque pas de dynamique grâce au subwoofer qui le complète. Le son est ample, précis et fin, avec de belles basses. Le nouveau venu n'a nullement l'impératif d'être relié à un amplificateur home cinéma.

Consommation électrique :

Après avoir pris soin d’afficher une mire à 100 % de blanc, j’obtiens un relevé de consommation à 168W avec les LED en position « Office View » et 162W dans la sélection « View Mode ». Nous verrons dans la partie contraste et luminosité que le V10 a de la pêche sous les pieds et qu’elle est obtenue sans trop grever votre facture d’électricité.

Précision d’image et netteté :

Test Formovie V10 4K
India Market 4K HDR

Le bloc optique conçu pour la 4K fait des merveilles avec la puce DMD. Le piqué est fantastique et la précision de l’image s’en ressent. Tous les amoureux de l’image DLP à la recherche de la meilleure netteté possibles seront aux anges avec les résultats obtenus sur le V10. Ces bienfaits sont visibles tant sur sources SDR que 4K. L’uniformité est également de très bonne tenue car j’obtiens des niveaux de précision égaux sur les bords comme au centre de l’image, tout ceci sans aberrations chromatiques. Les concepteurs de l’appareil ont également eu le pied léger sur le réglage de la netteté et il ne m’a pas été possible d’observer des effets de doubles contours sur les lignes des mires d’évaluation.

Fluidité :

Le V10 propose une aide à la fluidité classique avec 3 niveaux de fonctionnement. Pour vérifier la qualité du travail réalisé par l’interpolation d’images j’utilise les extraits de Spears and Munsils 4K HDR mettant en évidence le judder.

Test Formovie V10 4K
Interpolation images

Dans les sélections MEMC « off et basse » avec le défilé latéral de piments, le nouveau Formovie présente des déformations et ralentissements d’images, signes d’un mauvais 3:2 Pulldown. La situation s’améliore avec les sélections « moyenne et haute ».

Input lag :

Test Formovie V10 4K
Input lag

Dans son mode Game j’ai relevé un input lag de 34,5 ms avec des signaux UHD à 60hz. Comme le projecteur peut accepter des fréquences jusqu’à 240hz en 1080p, on peut extrapoler le lag à 17,25 ms à 120hz et 8,62 ms à 240 Hz ! Un appareil capable donc d’intéresser les adeptes de jeux en réseau si friands d’un temps de réaction optimisé.

Overscan et cadre lumineux de la puce DMD 0,47 :

Test Formovie V10 4K
Overscan

L’overscan est débrayé par défaut. Il n'y a donc aucune trace de rognage de l’image à l’horizon mais la bande grise typique correspondant aux micro-miroirs inactifs de la puce DMD est cependant bien perceptible. Elle présente une largeur de 2,5 cm sur tous les côtés de l’image.

Colorimétrie et Gamma :

S’il n’atteint pas les niveaux d’un projecteur triple laser, le Gamut du V10 frôle quand même les références DCI-P3 avec 92 % de son espace couleurs. C’est plus large que le container HDTV (rec.709) ce qui permet à ce diffuseur quadruple LED de proposer des couleurs avec une forte saturation.

En sortie de boîte seules deux sélections usine n’affichent pas de couleurs trop froides (dominante bleue). Il s’agit des modes « child et movie » mais des écarts deltaE trop marqués imposent de calibrer le V10 pour obtenir de meilleurs résultats.

Le Gamma est plutôt bien positionné, il faudra simplement baisser la luminosité de 2 points pour arriver à rétablir l’équilibre sur les niveaux de 00 à 20IRE.

Après calibrage de la température de couleurs (l’absence de CMS ne permet pas d’intervenir précisément sur le Gamut), j’obtiens un satisfaisant 6451K avec un écart deltaE réduit à 2,21 et un Gamma moyen de 2,06.

Pour les signaux HDR la gestion du Gamma EOTF n’est pas automatisée. Le projecteur est configuré sur 1000 nits. Ca passe avec une grande partie des sources disponibles mais si vous constatez des erreurs de mapping il faudra alors jouer du niveau de contraste.

Contraste et luminosité :

Test Formovie V10 4K

Pour être en mesure de proposer une image home cinéma de qualité, un projecteur se doit d’afficher un bon contraste et c'est un des critères de choix les plus importants. Malheureusement sur ce point c’est loupé pour le nouveau Fengmi V10 dont le contraste après calibrage n’atteint nativement qu'un désespérant 385:1 et dynamiquement qu'un chétif 496:1.

Ces niveaux signifient, effet Helmholtz-Kohlrausch ou non, que le V10 sera rapidement en difficulté pour restituer des scènes nocturnes avec de la profondeur et du détail. Nous sommes à des années lumières de ce que j’ai pu obtenir avec un projecteur récent comme le BenQ TH690ST.

Autant le dire, un niveau de contraste aussi faible va annihiler toutes les autres qualités visuelles de ce projecteur et gâcher le spectacle de votre film ou série.

C’est d’autant plus regrettable que la luminosité est au rendez-vous avec 1729 lumens restants après calibrage ce qui rend le V10 en capacité de diffuser une image 4K HDR de 3m31 de base en conservant une luminance de 26 fL.

Verdict subjectif

La netteté est exceptionnelle pour un projecteur de cette gamme de prix. Que ce soit en SDR avec les passages de Fury, ou en 4K avec Mad Max 2, En corps, Prey, cela fait longtemps que je n’avais pas été épaté de la sorte.

Ces détails sont peaufinés par la fluidité, avec une interpolation d'image disponible en SDR et HDR. Mais l'agrément vient aussi de la saturation et la précision des couleurs après calibrage.

Je n’ai pas constaté de mauvais mapping HDR malgré l’absence de gestion automatique des niveaux EOTF et ce passage de la vidéo de test Spears and Munsils avec les chevaux affiche bien tous les détails en arrière plan. Un mauvais réglage entraînerait une image de ce type (fond blanc sans aucun détail).

Tout ceci démontre les forces de l’image du V10... mais, patatras!, dès que les scènes sombres pointent le bout de leur nez, c’en est fini. Au revoir m'sieurs dames, on ferme! Vous n’avez plus qu’une seule envie c’est de débrancher le projecteur et de repasser sur votre écran OLED ou sur un projecteur UST laser ALPD pour vous remettre d'aplomb.

Test Formovie V10 4K
Prey 4K

Je vais enfoncer le clou pour bien me faire comprendre : Contrairement à certains « testeurs » plus intéressés par leurs rémunérations par des liens affiliés que par la restitution d’un avis objectif, le V10 de Formovie a un des niveaux de noir les plus faibles du marché et ceci le rend incapable de reproduire les scènes nocturnes dans de bonnes conditions.

C'est d'autant plus dommage que s’il n’y avait la faiblesse de son contraste, le V10 avec son image d'une étonnante précision serait alors en mesure de bénéficier d’un double Gold Award mondoprojos !

Conclusion

Le Formovie V10 rassemble nombre de qualités visuelles et techniques dans une coque au design superbe. Hélas, elles sont toutes anéanties par la grande faiblesse d’un contraste cantonnant ce modèle à la diffusion de films d’animation ou bien de films avec uniquement des scènes de jour. Il est possible d’améliorer légèrement ce constat avec la combinaison d’un écran technique à faible gain mais sans en espérer de miracles. Une déception donc qui ne me permet pas de recommander ce modèle.

Formovie V10 4K
Formovie V10 4K

J’ai apprécié :

- Le design,

- Le système sonore intégré,

- La discrétion de fonctionnement,

- Le prix,

- La précision de l’image,

- Sa fluidité,

- La luminosité,

- La colorimétrie après calibrage,

- L’input lag,

Je regrette :

- Un modèle d’importation, sans garantie européenne,

- Un contraste médiocre qui vient ruiner le reste et donc le tableau d’ensemble.

*Pour les achats effectués sur Bangood, je perçois une commission via le lien affilié placé ci-dessus.

ENGLISH VERSION

Test Formovie V10

It's a projector with the look of a chubby connected speaker that is put to the test today: the Formovie V10 . This new reference from Fengmi is the successor to a whole series of compact LED projectors (Vogue, Vogue Pro) until now limited to a Full HD resolution. The newcomer enters the world of 4K image by implementing the XPR DLP processing of Texas Instruments and un optical block specially designed for the reproduction of UHD signals. As an accessory, he design of the device has been particularly elaborated to make it a superb object integrating elegantly in your living room.

But at n addition to its aesthetics, it is above all its technical performance and especially its visual performance that interests us. So let's take out the magnifying glass, the measuring devices and other test patterns and then draw the curtains to discover the machine on the occasion of a new mondoprojos.fr test.

What is it about ?

The new Formovie projector (Fengmi) is assembled around a 0.47 inch DMD chip from Texas Instruments with a native 1920×1080 resolution but which "reconstitutes" a 3860×2160 UHD image by displaying in an extremely fast way and imperceptibly for the eye 4 shifted images of Full HD resolution. I'm simplifying but the principle of operation is there, you've already heard about it many times here. It is not native 4K but the visual effect obtained is very close, we will even say convincing.

The light source announced with a power of 2500 lumens is entrusted to four LEDs (RGBB). They allow a switching on and off with very little waiting time and especially their life is given for 30 000 hours with colors that hold better in time than those of a conventional lamp.

The V10 is equipped with a classic focal length with a projection ratio of 1.27:1, which allows it to broadcast an image of 2.23m with a distance of 2.84m. As it does not have a mechanical zoom it is its position that will determine the size of the image.

Formovie V10 4K
Vividstorm et Formovie V10

It is an all-in-one device consisting of a projector, a sound system (2 × 7.5W) compatible with Dolby and DTS with a built-in subwoofer, a media system making it capable of playing audio and video files directly from a hard drive or a USB key. Streaming is not left out thanks to Wifi and LAN. It can also be used as an external speaker with a Bluetooth connection.

The Formovie V10 is not officially imported in France and will have to be ordered from Asia . This means that in case of problem it will have to be sent back to its country of origin . In these conditions the price is certainly unbeatable but without the benefit of a local after sales service.

The Fengmi V10 4K is available for 1190€ TTC from an European Warehouse of our partner nothingprojector. It's here : (click on the affiliate link*).

Another notable and unfortunate point is that, like many others, this model is initially intended for the Chinese market and therefore, when you receive it, you will have menus in Mandarin and a FengOS OS intended for a SmartTV experience only intended for the Middle Kingdom market. I l is however possible to configure the menus in English.

To do this, here are the steps to follow, illustrated step by step in pictures:

1) From the home menu, press the three horizontal bars on the remote control : a vertical menu with 4 icons appears. Scroll down to the bottom one and validate the entry with the central circle on the remote control.

2) The "general" menu becomes available; go to the second icon "system" on the right next to the one for internet networks and click on it.

Test Formovie V10 4K
Menu général

3) In this Mandarin sub-menu, go down to the 6th line and press the right directional key, the "English" tab appears. Validate with the central circle of the remote control and that's it, your menus are now available in the language of Shakespeare.

Physical tour

The V10 wouldn't look out of place if it were simply placed in the connected speaker aisle alongside Alexa, Siri and other devices. But we already know that by combining image and sound it is much more than that . Still, i l comes in the form of a rounded tower with a wooden cover and touch-sensitive controls. It measures 200×210 mm for a weight of 3.8 kg.

Formovie V10 4K
Formovie V10 4K

Its gray remote control connects via Bluetooth, allowing you to control the device from anywhere in your room without having to worry about aiming at an infrared sensor.

Test Formovie V10 4K
Télécommande V10 4K

The keystone correction is particularly elaborate. Thus, if the image overflows outside the screen, an automated option will reduce the size to the correct format. Similarly, if there is an obstacle in the field (flower pot or electrical outlet), the image will be reduced to make the intruder disappear (obstacle avoidance). The focus management can be configured to be fully automated.

The projector has a large number of sockets: 3.5mm audio, RJ45 LAN port, 2 × USB2.0, 2 × HDMI 2.1 (including one ARC). I l supports Miracast and Apple AirPlay. Beware, the power supply is external, in the form of a rather imposing transformer block .

Formovie V10 4K
Formovie V10 connectique

By default, the projector arrives with the HDMI sockets configured in 1.4. However, to benefit from 4K HDR, you will have to activate the 2.1 mode. Important clarification for 3D lovers, the V10 is not compatible. It supports UHD and 4K HDR signals at 60hz and 1080p sources up to 240hz!

Menus

This SmartTV projector runs on Android 9.0 with an in-house OS called FengOS 2.0. However, to access the main streaming channels available in our country (Netflix, Amazon Prime, etc.) it will need to connect an external stick because remember that the projector is primarily designed for Chinese streaming applications.

The menus also include a media player that plays all the video, photo and audio files you give it to play via your home network or a USB stick.

The HDMI link offers the largest number of factory-set image selections: "sports, child, standard, movie, showy, display, game, EyeCare Mode, and a user memory". If you do not use an HDMI link, the number of available selections will be reduced.

Test Formovie V10 4K
Menu image HDMI

Each time you intervene on one of the elements of the image, i.e. the contrast, luminosity, saturation or hue, you will fall into the user memory.

As regards colorimetry, no CMS on the 3 dimensions of the Gamut is proposed, just as there is no gamma editor. To regulate the colors that passes by an adjustment of the RGB levels but which mixes Gain and Bias. For the Gamma, it will be necessary to play with the contrast and brightness. The power of LEDs is limited to two positions, the strongest is called "Office Mode" and the cheap "View Mode".

Test Formovie V10 4K
Menu image

The projector does not have a Gamma editor but the management of this parameter is rather well done (we will see in the technical verdict part) and the EOTF Gamma (4K HDR) is selected in an automated way (but not dynamic) by the projector (cutoff at 1000 nits).

Its internal video processing includes a Fengmi MEMC image interpolation device that can be activated on 3 levels (low, medium and high).

The integrated sound system is Dolby Audio and DTS-HD compatible. It is controllable through a dedicated audio menu and several factory preset environments are proposed.

Technical verdict

Operating noise and quality of the integrated sound system :

I measured 35.6 dB at 50 cm from the device in each of the light power modes (View and Office). This measurement is misleading because subjectively the projector is very quiet, one of the best results in this area.

Test Formovie V10 4K
Bruit de fonctionnement V10

The integrated sound system is of very high quality and for once it does not lack dynamics thanks to the subwoofer that completes it. The sound is ample, precise and fine, with beautiful bass. The newcomer has no imperative to be connected to a home cinema amplifier.

Power consumption :

After taking care to display a 100% white test pattern, I get a power reading of 168W with the LEDs in the "Office View" position and 162W in the "View Mode" selection. We'll see in the contrast and brightness section that the V10 has a lot of power underfoot and that it's obtained without putting too much strain on your electricity bill.

Image accuracy and sharpness :

Test Formovie V10 4K
India Market 4K HDR

The optical block designed for 4K works wonders with the DMD chip. The sharpness is fantastic and the image accuracy is also fantastic. Any DLP image lover looking for the best possible sharpness will be thrilled with the results obtained on the V10. These benefits are visible on both SDR and 4K sources. Uniformity is also very good as I get equal levels of sharpness at the edges as well as in the center of the image, and this without chromatic aberrations. The camera designers also had a light foot on the sharpness adjustment and it was not possible for me to observe any double contour effects on the lines of the test charts.

Fluidity :

The V10 offers a classic fluidity aid with 3 levels of operation. To check the quality of the work done by the image interpolation I use the Spears and Munsils 4K HDR clips highlighting the judder.

Test Formovie V10 4K
Interpolation images

In the MEMC "off and low" selections with the sideways scrolling of peppers, the new Formovie shows distortions and slowing down of images, signs of a bad 3:2 Pulldown. The situation improves with the "medium and high" selections .

Input lag :

Test Formovie V10 4K
Input lag

In its Game mode I found an input lag of 34.5 ms with UHD signals at 60hz. As the projector can accept frequencies up to 240hz in 1080p, we can extrapolate the lag to 17.25 ms at 120hz and 8.62 ms at 240 Hz! A device able to interest the fans of network games so fond of an optimized reaction time.

Overscan and light frame of the DMD chip 0.47 :

Test Formovie V10 4K
Overscan

The overscan is uncluttered by default. There is therefore no trace of image cropping on the horizon but the typical gray band corresponding to the inactive micro-mirrors of the DMD chip is however clearly perceptible. It is 2.5 cm wide on all sides of the image.

Colorimetry and Gamma :

While it doesn't reach the levels of a triple laser projector, the V10's Gamut still comes close to DCI-P3 references with 92% of its color space. This is wider than the HDTV container (rec.709) which allows this quad LED diffuser to offer colors with high saturation.

Out of the box, only two factory selections do not show too cold colors (blue dominance). I l are the "child and movie" modes, but the deltaE differences are too large, so the V10 must be calibrated to obtain better results.

The Gamma is rather well positioned, it will be necessary simply to lower the brightness of 2 points to manage to restore the balance on the levels from 00 to 20IRE.

After calibration of the color temperature (the absence of CMS does not allow to intervene precisely on the Gamut), I obtain a satisfactory 6451K with a deltaE gap reduced to 2.21 and average Gamma of 2.06.

For HDR signals the EOTF Gamma management is not automated. The projector is set to 1000 nits. It works with most of the available sources but if you notice mapping errors you will have to play with the contrast level.

Contrast and brightness :

Test Formovie V10 4K

To be able to offer a quality home cinema image, a projector must have a good contrast and this is one of the most important criteria of choice. Unfortunately, the new Fengmi V10 fails on this point. After calibration, its contrast is a despairing 385:1 and dynamically only a puny 496:1.

These levels mean, Helmholtz-Kohlrausch effect or not, that the V10 will quickly struggle to render night scenes with depth and detail. We are light years away from what I was able to achieve with a recent projector like the BenQ TH690ST.

Let's face it, such a low contrast level will ruin all other visual qualities of this projector and spoil the show of your movie or series.

It is all the more regrettable that the brightness is at the rendezvous with 1729 lumens remaining after calibration which makes the V10 able to broadcast a 4K HDR image of 3m31 of base while maintaining a luminance of 26 fL.

Subjective verdict

The sharpness is exceptional for a projector in this price range. Whether in SDR with Fury, or in 4K with Mad Max 2, In the Body, Prey, it's been a long time since I've been blown away like this.

These details are refined by the smoothness, with a image interpolation available in SDR and HDR. But the enjoyment also comes from the saturation and color accuracy after calibration.

I didn't notice any bad HDR mapping despite the lack of automatic EOTF level management and this passage from the Spears and Munsils test video with the horses displays all the background detail well. A bad setting would result in an image like this (white background without any detail).

All this shows the strengths of the V10 image... but, patatras! as soon as the dark scenes show up, it's over. Goodbye ladies and gentlemen, we're closing! All you want to do is unplug the projector and switch back to your OLED screen or an ALPD laser UST projector to get back on track.

I'm going to hammer the point home to make myself clear on contrast to some "testers" who are more interested in getting paid through affiliate links than in giving an objective opinion, Formovie's V10 has one of the lowest black levels on the market and this makes it unable to reproduce night scenes in good conditions.

Test Formovie V10 4K
Prey 4K

It is all the more unfortunate that if it were not for the weakness of its contrast, the V10 with its amazingly sharp image would be able to benefit from a double Gold Award mondoprojos!

Conclusion

The Formovie V10 gathers a number of visual and technical qualities in a superb design. Sadly, they are all annihilated by the great weakness of a contrast confining this model to the diffusion of animated films or films with only daylight scenes. It is possible to slightly improve this observation with the combination of a technical screen with low gain but without hoping for miracles. A disappointment which does not allow me to recommend this model.

FENGMI VX
FENGMI VX

I enjoyed :

- Design,

- The integrated sound system,

- Discretion of operation,

- Price,

- The precision of the image,

- Its fluidity,

- Brightness,

- Colorimetry after calibration,

- Input lag,

I regret :

- An import model, with no European guarantee,

- A mediocre contrast that comes ruin the rest and therefore the overall picture.

  • For purchases made on Banggood, I receive a commission via the affiliate link above.

11 Commentaire(s)

  1. pecman32 dit :

    J’apprécie énormément ton honnêteté concernant le contraste de cet appareil ! J’en attendais beaucoup pour remplacer mon ancien Epson 6600, quel dommage ! Malgré tout, je ne désespère pas. Merci encore pour ton test et ton blog qui est une véritable référence en la matière.

  2. Tibus dit :

    Bonjour.
    Au vu de votre test, est ce que l’on pourrait dire que ce projecteur serait ideal pour visionner des matchs de foot ?
    Serait il même meilleur, juste pour cette utilisation spécifique, que le formovie Theater?
    Merci pour votre travail et votre éclairage.

    1. GregW dit :

      Bonjour Tibus,

      Oui il serait parfait pour les
      matchs de foot et pour les dessins animés.

  3. JeanJ dit :

    Bonjour,
    Vous avez utilisé quels paramètres pour améliorer les couleurs?
    Est-ce que vous voyez une alternative pour un meilleur contraste en LED dans cette gamme de prix?
    Merci!

  4. loase dit :

    Bonsoir,

    > Bonjour, oui il y a beaucoup mieux :
    >https://www.mondoprojos.fr/2022/08/15/test-benq-th690st-dlp-led-1080p/

    Manifestement oui, mais la focale de ce Benq est un brin contraignante. Impossible chez moi de le positionner.
    Les mêmes qualités en focale classique pour un rapport de projection autour de 1,3, et pour une gamme de prix équivalente, ça existe ?
    C’est que je complique un peu l’affaire : je retro projette 😬

    En tous cas bravo et merci pour le site et la qualité des articles et tests.
    L

  5. GregW dit :

    Et une petite vidéo de présentation additionnelle et intégrée dans le test :

    https://www.youtube.com/watch?v=pY24Ln-wLpg

  6. Tibus dit :

    Bonjour Greg.
    Pourriez vous, s’il vous plaît, nous communiquer les réglages à effectuer pour optimiser ce projecteur ?
    Néophyte en la matière, je ne sais pas comment procéder pour obtenir le calibrage de couleurs?
    Merci pour votre aide.

  7. gloup38 dit :

    Bonjour , vous nous proposez deux sites pour aller acheter le V10.
    Bangood au tarif de 1506€ et Nothingbutlabel au tarif de 1190€.
    Quel est le plus fiable des deux sites ?
    Merci

    1. GregW dit :

      Bonjour, les 2 sont fiables.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

  • Test Xiaomi Mijia 1S 4K : l’avis de Grégory
    Bonjour la communauté, J'ai une question concernant le paramétrage audio du video. Je cherche une configuration assez fine pour percevoir…
    le 2023-01-27 16:19:24 par Joe
  • JVC LX-NZ30 DLP laser 4K XPR
    Bonjour Gregory, Je vous lis depuis plusieurs années et suis stupéfait par vos tests très complets qui permettent aux personnes…
    le 2023-01-27 10:53:17 par willon
  • Test Xiaomi laser Cinéma 2 : l’avis de Grégory.
    Bonjour, il est en test ici : https://www.mondoprojos.fr/2022/05/08/test-xiaomi-full-color-laser-cinema/
    le 2023-01-26 11:09:52 par GregW
  • Test Xiaomi laser Cinéma 2 : l’avis de Grégory.
    Bonjour, Merci pour cet article et la Màj apporté ! Apparemment le modèle aurait évolué, le Cinema2 est difficilement trouvable…
    le 2023-01-26 11:07:02 par Nafoot
  • Test Fengmi S5
    Tout à fait.
    le 2023-01-25 13:16:03 par GregW
  • Test Fengmi S5
    C'est compliqué l'image... :). Du coup, quand on bascule d'un mode de puissance lumineuse à l'autre (sans toucher à quoique…
    le 2023-01-25 13:14:26 par pingaddict

Catégories

ActualitésNon classéTests vidéoprojecteurs & toiles