Test Formovie X5

Si vous êtes des habitués de ce blog, vous connaissez la jeune marque Formovie qui est la déclinaison internationale du chinois Fengmi. Elle s'est notamment illustrée grâce au flamboyant projecteur triple laser à ultra courte focale le Formovie Theater. Aujourd’hui, c’est un modèle plus classique que je vais avoir l’honneur de tester en profondeur et en exclusivité, le X5. Ce cube sombre rassemble des mois de progrès réalisés par la marque dans le domaine du cinéma à domicile et, autant le dire d'emblée, est plus que susceptible d'attirer la curiosité de ceux qui attendent de l'eurythmie chez les diffuseurs frontaux classiques, traduisez les appareils qui s'installent loin de l’écran comme au vrai cinéma.

De quoi s’agit-il ?

Le Formovie X5 utilise la puce DMD 0,47 de Texas Instruments (DLP471TPFQQ). à partir d'une résolution native 1920×1080, cette puce permet d'afficher tous les éléments d'une image UHD (3840×2160) de manière séparée mais à une vitesse telle que l’œil humain ne perçoit pas l'opération.

Son traitement vidéo dispose de l'interpolation d'images pour réduire toute trace de judder. Le X5 est compatible 4K HDR10/HLG, donc uniquement avec les métadonnées statiques.

Sa source lumineuse de haute puissance (la marque annonce 4200 Ansi lumens!) est un laser ALPD avec roue au phosphore. Je ne rentrerai pas dans le débat CVIA Lumens, la nouvelle norme de mesures de luminosité introduite par les industriels chinois, dont les chiffres farfelus de luminosité ont par le passé fait l’objet de procès initiés et gagnés par Epson. On se contentera pour le présent test et comme depuis toujours de ces bons vieux Ansi lumens..

Avec son rapport de projection de 1.27:1, le X5 est un appareil qui se placera loin de l'écran.

Ce fraîchement venu encore une fois tout droit de Chine fonctionne sous la nouvelle interface FengOS 3.0. Nous sommes dans une configuration tout-en-un intégrant des haut-parleurs ainsi que des fonctions smartTV évoluées. Mais bon, une fois n'est pas coutume, si évoluées soient-elles, en étant conçues pour le marché asiatique elles ne seront pas d'une grande utilité en France, à l'exception du lecteur de médias.

Sur la restitution sonore, il s’agit du second projecteur DLP laser à être conçu en partenariat avec Denon. Souvenez-vous, la partie audio du petit Fengmi S5 (en test sur ce blog) était déjà issue de l’association avec la célèbre marque japonaise de produits audiophiles et home cinéma.

Le nouveau venu présente quelques similitudes physiques avec le Dangbei Mars Pro 4K (en test sur le blog et remarquablement bien classé dans notre top des projecteurs) mais nous verrons ensemble que des différences importantes ne permettent pas de qualifier le X5 de projecteur « rebadgé » ; il a ses propres style et caractère.

Le Fengmi X5 est maintenant disponible chez notre partenaire nothingprojector au prix de 1459€ depuis Hong-Kong car ce projecteur est conçu à l'origine pour le marché chinois et seuls des menus en mandarin ou en anglais sont disponibles . Vous pouvez le commander en cliquant sur le lien sponsorisé* suivant : https://bit.ly/3oKzUpY

* Pour les achats effectués sur nothingprojector je perçois une commission via le lien affilié placé ci-dessus. Ce partenariat me permet de disposer des projecteurs en exclusivité et n'a aucune influence sur les mesures et évaluations finales des modèles que je teste toujours suivant le même protocole et la même rigueur.

Tour physique

Première différence, les dimensions et le poids ne sont pas similaires. Le X5 est plus léger que le Dangbei (3,98 kg contre 4,6 kg). Il est également légèrement plus petit (217×210×167mm contre 246×209×173mm).

Test Formovie X5
FORMOVIE X5

Le bloc optique est central sur le Formovie et décalé sur le Dangbei mais le rapport de projection est à l’identique, à savoir 1,27:1. On retrouve exactement le même chez le Formovie V10 4K. De là à dire qu'ils ont le même opticien à sa mémère il n'y a qu'un pas. De la sorte, il faudra un recul de 2m54 pour diffuser une image de 2m00 de base. Comme le X5 ne dispose pas de zoom mécanique c’est sa position qui déterminera la taille de l’image.

La correction de trapèze est particulièrement élaborée. Ainsi, en cas de débordement de l’image à l’extérieur de l’écran, une option automatisée va en réduire la taille au bon format. Idem s’il y a un obstacle dans le champ, l’image sera réduite pour faire disparaître l’intrus (évitement d’obstacle). La gestion du focus peut être configurée pour qu’elle soit totalement automatisée.

Le projecteur dispose d'un grand nombre de prises : audio 3.5mm, port LAN RJ45, 1 × USB2.0, 2 × HDMI 2.1 (dont une eARC) et une S/PDIF. Attention, comme souvent avec ce type d’appareil, l’alimentation est externe, sous la forme d'un bloc transformateur plutôt imposant.

Test Formovie X5
Connectique Formovie X5

Par défaut, le projecteur arrive avec les prises HDMI configurées en 1.4. Or, pour bénéficier du 4K HDR, il faudra activer le mode 2.1.

Une protection en verre couvre toute la façade avant et l’ensemble respire la solidité et la qualité. Sous celle-ci on retrouve 3 haut-parleurs, une paire de 2×12W est placée sur les côtés et un de 6W à l'arrière. Cette configuration permet une meilleure diffusion de la scène sonore dans toute la pièce.

Sa télécommande grise vient se connecter en Bluetooth en offrant la possibilité de piloter l’appareil depuis n’importe quel emplacement dans votre pièce sans avoir le souci de viser un capteur infrarouge.

Menus

Comme déjà indiqué, ce projecteur est SmartTV avec un OS maison baptisé FengOS 3.0. Toutefois, pour avoir accès aux principales chaînes de streaming disponibles chez nous (Netflix, Amazon Prime, etc.) il faudra lui relier un stick externe, une box-tv ou une passerelle multimédias car rappelons que le projecteur est tout d’abord conçu pour les applications de streaming chinoises.

Test Formovie X5
Menu images

Les menus intègrent également un lecteur médias lisant tous les fichiers vidéo, photo et audio que vous lui donnerez à lire par le biais de votre réseau domestique ou d’une clé USB.

La liaison HDMI offre le plus grand nombre de sélections d’images configurées en usine : « sports, child, standard, movie, showy, display, Game, et une mémoire utilisateur ». Si vous n’utilisez pas de liaison HDMI, le nombre de sélections disponibles sera réduit.

En matière de colorimétrie, aucun CMS sur les 3 dimensions du Gamut n’est proposé. C’est navrant car cette fonction est facile à ajouter, d'autant qu’elle s'avère présente sur les versions internationales des appareils commercialisés par la marque (le X5 n’existe pas encore en version globale).

Test Formovie X5
Réglages image Custom

Pour ajuster les couleurs, cela passe par un réglage des niveaux RVB mais qui mélange Gain et Bias. Pour le Gamma, il faudra jouer du contraste et de la luminosité. La puissance du laser peut être ajustée sur 4 sélections « Day, View, Night et Extra silent ». Avec des sources HDMI il est possible d’activer le contraste dynamique. Notez que celui-ci n’est pas disponible avec le lecteur médias interne.

Le projecteur n’a certes pas d’éditeur de Gamma mais la gestion de ce paramètre est plutôt bien réalisée (nous le verrons dans la partie verdict technique) et puis le Gamma EOTF (4K HDR) est sélectionné de manière automatisée et il a correctement détecté les métadonnées à 1000, 2000 et 3000 nits ! Une première pour ce type de projecteurs.

Son traitement vidéo interne comprend un dispositif d’interpolation d’images MEMC activable sur 3 niveaux (bas, moyen et haut). Il est maintenant possible de le piloter directement depuis l’image en diffusion alors qu’avec les précurseurs de ce type de dispositif chez Fengmi il fallait passer obligatoirement par la case des paramètres de l’appareil avant de pouvoir revenir à la diffusion du film ou de la série et de juger de l’effet produit. Avec le X5 ce n’est donc plus le cas, on peut intervenir en direct, il faut s'en féliciter.

Verdict technique

Bruit de fonctionnement et qualité du système sonore intégré :

Après avoir testé deux projecteurs bruyants, quel bonheur que ce X5! Avec une résiduelle de bruit environnante de 34,9 dB il arrive dans son mode de puissance « night » à tout juste 35,2 dB. La différence est donc minime et pour le coup on peut remercier les ingénieurs de Fengmi/Formovie de ne pas avoir négligé cette partie, si importante faut-il encore le rappeler. Bref, le X5 est un discret. Notons aussi que la pleine puissance du laser est employable puisque le sonomètre ne monte alors qu'à 35,9 dB.

Test Formovie X5
Bruit de fonctionnement Formovie X5

Le second satisfecit dédié aux concepteurs de cet appareil je l’adresse au choix d’un système sonore Denon. C’est bien simple, jusqu’à présent et selon moi le meilleur dispositif intégré dans un projecteur était celui du Formovie Theater avec des haut-parleurs Bowers et Wilkins. Eh bien! le X5 arrive à le dépasser avec une scène sonore ample, puissante et avec des basses convaincantes ! C’est précis, dynamique et jamais agressif dans une pièce de 30m2. Du grand Denon et surtout une solution intégrée qui n’a rien d’un palliatif à une vraie installation home cinéma.

Consommation électrique :

On continue avec les bons points. Malgré une très forte luminosité, la consommation électrique est plus que mesurée. Voici les relevés dans l’ordre des quatre modes de puissance disponibles, du plus important au plus faible « View, day, night, silent » : 143W, 142,7W, 95,8W, 79,8W. C’est une très bonne nouvelle pour vos porte monnaie et pour la planète, sans sacrifier au plaisir du cinéma à domicile.

Test Formovie X5
Consommation électrique basse

Piqué et précision d’images :

On me pose souvent la question de l’impact de la correction de trapèze sur l’image, concrètement si cela altère vraiment la qualité. C'est à l'appréciation de chacun et aussi cela dépend de l'ampleur de la correction appliquée mais, fichtre!, dans le cas du X5 il n'y a pas photo! Je ne peux que vous inciter à désactiver toute ces options car l’impact sur la précision et la définition est notable. C’est d’autant plus dommageable que le piqué du X5 est parmi les meilleurs sur ce type d’appareils, avec une grande précision des détails et des découpages. Bref, il convient de positionner le X5 bien en face de l'écran sinon on perd en qualité.

Test Formovie X5
Mire 4K précision et overscan Burosch Formovie X5

Comme souvent chez Fengmi/Xiaomi il faudra ramener le niveau de la netteté de +50 à +20 pour éviter les effets néfastes de ce type de dispositif comme le bruit vidéo ou la présence de doubles contours. Le choix d’un bloc optique entièrement en verre est bénéfique pour la précision de l’image et celle-ci n’a nullement besoin d’être appuyée par un paramètre de netteté artificiellement trop poussé.

Fluidité :

Vous le savez, puce DMD 0,47 sans interpolation d’images (MEMC) c’est judder assuré. Heureusement, les concepteurs du X5 n’ont pas omis cette partie parmi les options. Elle fonctionne sur 3 niveaux d’intervention plus ou moins marqués « low, middle ou high ». Dès le mode « low » activé l’amélioration est notable mais avec de légers restes de judder. Il faut sélectionner « middle ou high » pour obtenir une restitution parfaite du travelling.

Test Formovie X5
Red travelling

Le MEMC du X5 peut certes être totalement désactivé mais je ne le recommande pas car on perd en précision dans les travellings et surtout on subit des ralentissements visibles.

A noter que cette option fonctionne sur sources SDR et HDR.

Input lag :

Hors du mode jeu, le retard à l’affichage est important avec plus de 160 ms d’écart. La sélection « Game » permet de le réduire à 42,5 ms sur signal UHD 3840×2160 à 60hz. Ce n’est pas le meilleur dans ce domaine mais il reste cantonné en-deçà de la barre fatidique de 50 ms, ce qui lui permet de recevoir la qualification « Gaming » de Mondoprojos.fr.

Test Formovie X5
Input lag X5

Overscan et cadre gris de la puce grise DMD 0,47 :

En sortie de boîte, le X5 n’applique aucun rognage à l’image originelle de la source qui lui est connectée. Quant à la trop fameuse bordure grise typique liée à la présence de micro miroirs inactifs sur la puce DMD 0,47, elle est visuellement décelable et présente sa largeur habituelle de 2 cm.

Speckle laser :

Le X5 utilise une solution laser ALPD 3.0 avec une roue au phosphore. Cette solution technique qui ne permet pas de bénéficier d’un Gamut atteignant 100 % de l’espace couleurs rec.2020 a pour avantage d’éviter tout effet de speckle. De fait, l’image reste lisse sans présence de multiples petits points visibles sur les fonds unis.

Uniformité :

Le X5 est le troisième diffuseur frontal dont il m'est donné de mesurer la répartition de la couleur sur l’ensemble de l’image grâce à la dotation toute récente d'une sonde spécifique dont le faisceau de mesures est si étroit qu’il permet de bien dissocier les zones dans lesquelles sont effectués les relevés. Les écarts avec le centre de l’image qui sert de référence sont mesurés en deltaE ; plus c’est élevé et moins l’uniformité est bonne.

Test Formovie X5
Uniformité FORMOVIE X5

En effectuant une comparaison avec les deux précédents modèles (ViewSonic X1-4K et BenQ W2710i) on note que le X5 est celui qui est touché par les plus grands écarts, se traduisant donc par une répartition des couleurs moins homogène que celle des modèles précédents.

Colorimétrie et Gamma :

Comme attendu dans un projecteur qui n’est pas triple laser, le Gamut n’atteint que 77,9 % du DCI-P3. Si c’est certes mieux que les références rec.709 (105,7%), on est loin des espaces couleurs atteints par les solutions à triple laser.

Test Formovie X5
CIE movie sortie de boite

Ce nouveau Formovie continue néanmoins la vendange de bons points car c’est le premier projecteur de cette marque à proposer un mode image en sortie de boîte ne nécessitant pas de corrections notables. En effet, le mode « Movie » est mesuré à 6500K avec un écart deltaE de 4,7 et un Gamma de 2,12.

Test Formovie X5
Comparaison CMS avancé avant et après calibrage
Test Formovie X5
Comparaison X5 RVB Gamma pré et post calibrage

Sinon et faute de CMS à disposition, je n’ai pu que le calibrer partiellement en réduisant l’écart deltaE à 2,58 avec une température de couleurs à 6454K et un Gamma mieux positionné à 2,21.

Vous trouverez l’ensemble des modifications apportées dans le tableau récapitulatif ci-dessous :

Test Formovie X5
Réglages Formovie X5 post calibrage

Contraste et luminosité :

Si les 4200 Ansi lumens promis sur le papier ne sont évidemment pas au rendez-vous, le X5 reste malgré tout un modèle particulièrement lumineux. Avec 1832 lumens après calibrage obtenus dans le mode de puissance « night » (donc un des moins énergivores), il est capable d’éclairer un écran 16/9ème de 4m34 sur source SDR en conservant 16 fL de luminance et 3m41 en HDR (26 fL recommandés). En changeant le mode de puissance laser on peut quasiment doubler la pêche lumineuse pour obtenir 3329 lumens et sans la dominante verdâtre habituelle. Ouch! Il envoie du tonneau le X5, car en consultant nos tablettes de la bonne trentaine de projecteurs testés depuis 16 mois c'est tout bonnement un chiffre record en tenant compte de la conservation d'une image cinéma.

Test Formovie X5
Tableau contraste luminosité Gamma Formovie X5

Concernant le contraste, sa valeur est impactée par le choix d’une petite taille de puce DMD et de la source lumineuse ALPD 3.0. Appotronics, la société qui a conçu et développé les lasers APLD, met en avant avec justesse un contraste natif de 900:1 pour les projecteurs à focale classique comme le X5 et 3000:1 pour les modèles à ultra courte focale. J’ai déjà démontré à maintes reprises que ces chiffres sont réalistes et obtenus dans la vraie vie, c’est à dire chez vous.

On pousse le bouchon plus loin : J’effectue dorénavant deux types de mesures de contraste, la première sonde face au projecteur pour éviter l’impact de l’écran et la seconde face à la toile. J’ai également ajouté un relevé de contraste Ansi (relevé dans un environnement semi dédié) grâce à ma nouvelle sonde de mesures.

Test Formovie X5
Contraste FOFO et Ansi FORMOVIE X5

Je relève donc face à l’écran un contraste de FOFO (Full On Full Off), soit le contraste séquentiel qui alterne une mire complètement noire suivie d’une totalement blanche. Pour le X5 il s’élève à 973:1 après calibrage. Ce n’est pas aussi bon que des UST mais c’est une des meilleures mesures obtenues avec un projecteur DLP laser équipé d’une puce DMD 0,47. C’est également une valeur native donc sans aide d’une modulation du flux lumineux et sans effet négatif sur la dynamique.

Plus intéressant, le contraste Ansi est particulièrement élevé, à 430:1. Il est en conséquence presque 3 fois meilleur que celui des ViewSonic X1-4K ou BenQ W2710i récemment testés.

A noter que l’option de contraste dynamique présente sur source HDMI dans les paramètres d’images « custom » n’a aucune influence sur les mesures, comme vous pouvez le découvrir dans le tableau des mesures face à la sonde ci-dessous.

Gestion HDR :

Test Formovie X5
3241 nits

Comme déjà indiqué, le cube X5 n’est pas compatible avec les HDR10+ et Dolby Vision. Mais en matière de gestion des métadonnées dynamiques HDR10 et HLG, il n'y a ici d'autre choix que de continuer à remplir la liste des bons points accumulés par le X5. En effet et contrairement à beaucoup de projecteurs 4K HDR qui ne gèrent que les encodages allant jusqu’à 1000 nits, le nouveau Formovie a reproduit avec le bon niveau de contraste et de luminosité les extraits 2000 et 3000 nits soumis, et ce sans intervention de ma part dans les menus de réglages de l’image. Voilà un automatisme appréciable pour l'utilisateur.

Avis subjectif

Passé le temps des mesures objectives vient celui d’analyser les sensations visuelles procurées par l’image du X5. Il est toujours compliqué de retranscrire précisément le plaisir ou à l’inverse les réticences sinon même l'exécration que nos diffuseurs frontaux ont eu sur mes rétines. Il y a cependant une clé pour savoir si je suis réellement emballé par un appareil, c’est la longueur de l’article consacré et plus précisément à ce stade révélateur le développement de la présente partie subjective.

Test Formovie X5
Aquaman large X5

Pour le fondement d'un avis enthousiaste sur un nouveau modèle 4K et dans une période où les sources SDR 1080p sont encore légions, le projecteur doit être à son aise non seulement avec les programmes 4K HDR mais également avec les films et séries demeurant en Full HD.

Ce contrat est pleinement rempli par le X5 dont le traitement vidéo et la mise à l’échelle 4k de nos Blu-Ray permet de ne pas se limiter aux sources UHD ou 4K. Sur les extraits 1080p de Fury, l’odyssée de l’équipage de tank dans les derniers mois de la guerre en Allemagne, à aucun moment je ne regrette l’absence de 4K native. L’image bénéficie d’un upscaling convaincant.

Test Formovie X5
FURY 1080p X5

Je salue également le travail effectué en usine sur la colorimétrie. La retranscription est en effet fidèle à l’original et permet de profiter sereinement du film sans avoir sans arrêt le doigt sur la télécommande et les menus de réglages de l’image à l’écran. C'est la vie de château!

Les couleurs de la scène d’introduction de Jack Reacher sont sublimes et naturelles.

Test Formovie X5
REACHER 1080p X5
Test Formovie X5
REACHER 1080p X5

Au sujet du contraste et malgré des mesures qui le cantonnent tout proche de 1000:1, son niveau Ansi arrive à contrebalancer l’effet visuel perçu et nous sommes bien loin devant toute cette ribambelle de projecteurs DLP 4K pataugeant dans les 500:1.

Avec les sources 4K HDR et plus spécialement le Blu-Ray 4K d’Aquaman et cette fameuse scène de la salle du trône avec la rosace en arrière plan, le X5 s’en sort avec les honneurs. Le mapping est aux petits raisins, qui permet de bénéficier de tous les détails de cette partie.

Test Formovie X5
AQUAMAN Rosace X5

Ce disque contient également nombre de scènes nocturnes, dont la bataille contre le Kraken, et si bien sûr je suis toujours friand de davantage de contraste, ce point n’est pas dommageable pour l’image délivrée par le nouveau Formovie.

Grisé, j'ai embrayé sur des extraits de Mad Max Fury Road, séquences parfaites pour évaluer le niveau de précision et de détails que procure l’optique de ce modèle d’importation. Relax Max ! : que ce soit sur les plans serrés ou larges, j’en ai pris plein les mirettes ! Je terminerai ce passage sur la précision en n’oubliant pas le travail de l’interpolation d’images qui est un incontournable pour bénéficier des travellings avec la plus grande précision et fluidité. Sus au judder ! Et là aussi c'est impeccable. Bref, c'est comme un bon vin avec ce X5 : on regarde la bouteille, son étiquette, puis le produit versé dans le verre, s'il a de la cuisse, du bouquet, du lustre, de la couleur, et puis vient le verdict en bouche, les multiples sensations aux papilles, s'il y a des frissons de plaisir…

Test Formovie X5
MAD MAX FURY ROAD VOLANT

Conclusion

Débutons cette partie en se débarrassant des poussières sur le flacon, soit donc des regrets car il n’y en a vraiment pas beaucoup avec le X5, ça me laissera ensuite toute latitude pour lister ses qualités.

Le nouveau Formovie est commercialisé en Asie et destiné aux caves locales. Il n’est pour nous disponible qu’en importation sans adaptation de ses fonctions smartTV au marché européen. Si cela se contourne aisément avec un boxTV ou un stick externe il faudra quand même se contenter de menus uniquement en anglais et d’options absentes. Espérons toutefois dans l'avenir la production d'une version globale (hypothétique pour l'heure ; je n’ai aucune information à ce sujet), et tant qu'à faire associé à une garantie et un SAV locaux. Voilà, il faut bien en avoir conscience avant toute velléité d’achat.

Si cet obstacle ne vous rebute pas, alors le X5 vous éblouira, tant par sa puissance lumineuse que par la fidélité de ses couleurs et ce dès la sortie du carton. L’aide à la fluidité viendra éloigner tout spectre de judder, au bénéfice de la qualité d'un bloc optique rendant grâce à tous les plans larges les plus fourmillants et les plus détaillés. Ceci vaut pour la cueillette du SDR comme du HDR. J'ai trinqué, dans le bon sens du terme. Avec le X5, que l'ivresse est donc belle! Fort de ce cépage abordable et bien né autant qu'équilibré, Formovie va continuer à éblouir les amateurs de cinéma à domicile. Pour tous ses bienfaits lui est décerné avec enthousiasme et pas du bout des doigts un scintillant Gold Award d'appellation contrôlée mondoprojos.fr. Parole de sommelier : c'est un grand cru!

Ah! Aux mauvaises langues qui par ci par là répandent sur le net que Mondoprojos a une dépendance au terroir chinois, votre serviteur répondra qu'il n'appartient qu'à la concurrence d'où qu'elle provienne de lui soumettre des projecteurs dignes de satisfaire notre taste-vin. Nous ne demandons que ça !

Gold Award mondoprojos.fr

J’ai apprécié (attention la liste est longue! Hips!) :

- Le sérieux de son assemblage,

- Le tarif,

- La discrétion de fonctionnement,

- LE SON DENON !!!! (en majuscules car il le mérite!)

- La fidélité colorimétrique dès la sortie de boîte,

- La puissance lumineuse,

- Le piqué,

- La fluidité,

- L’input lag

Je regrette :

- Un projecteur d’importation non conçu pour le marché européen.

ENGLISH VERSION

If you are regulars of this blog, you know the young brand Formovie which is the international variation of the Chinese Fengmi. It has become famous thanks to the flamboyant triple laser projector with ultra short focal length, the Formovie Theater. Today, it is a more classic model that I will have the honor to test in depth and exclusively, the X5. This dark cube gathers months of progress made by the brand in the field of home theater and, let's say it right away, is more than likely to attract the curiosity of those who expect eurhythmics in classic front diffusers, translate devices that sit far from the screen as in the real cinema.

What is it about?

The Formovie X5 uses Texas Instruments' DMD 0.47 chip (DLP471TPFQQ). from a native 1920×1080 resolution, this chip displays all the elements of a UHD (3840×2160) image separately but at such a speed that the human eye does not perceive the operation.

Its video processing features frame interpolation to reduce any judder. The X5 is 4K HDR10/HLG compatible, so only with static metadata.

Its high power light source (the brand announces 4200 Ansi lumens!) is an ALPD laser with phosphor wheel. I will not enter the CVIA Lumens debate, the new standard of luminosity measurements introduced by the Chinese manufacturers, whose crazy luminosity figures have in the past been the subject of lawsuits initiated and won by Epson. We will be satisfied for the present test and as always of these good old Ansi lumens. .

With its 1.27:1 throw ratio, the X5 is a device that will sit far from the screen.

This freshly arrived again straight from China runs under the new FengOS 3.0 interface. We are in an all-in-one configuration integrating speakers as well as advanced smartTV functions. But well, once is not usual, so advanced are they, being designed for the Asian market they will not be of much use in France, except for the media player.

As far as sound reproduction is concerned, this is the second DLP laser projector to be designed in partnership with Denon . Remember, the audio part of the small Fengmi S5 (in test on this blog) was already issued from the association with the famous Japanese brand of audiophile products and home cinema.

The newcomer has some physical similarities to the Dangbei Mars Pro 4K (reviewed on the blog and remarkably well ranked in our top projectors) but we will see together that there are important differences that do not allow the X5 to be called a "rebadged" projector; it has its own style and character.

The Fengmi X5 is now available from our partner nothingprojector for 1459€ from Hong-Kong because this projector is originally designed for the Chinese market and only menus in Mandarin or English are available. You can order it by clicking on the following sponsored link* : https://bit.ly/3oKzUpY

*For purchases made on nothingprojector I receive a commission via the affiliate link placed above. This partnership allows me to have exclusive access to the projectors and has no influence on the final measurements and evaluations of the models that I always test according to the same protocol and the same rigor.

Physical tour

First difference, the dimensions and weight are not similar. The X5 is lighter than the Dangbei (3.98 kg vs. 4.6 kg). I l is also slightly smaller (217×210×167mm vs 246×209×173mm).

Test Formovie X5
FORMOVIE X5

The optical block is central on the Formovie and offset on the Dangbei but the projection ratio is the same, namely 1.27:1. We find exactly the same on the Formovie V10 4K. From there to say that they have the same optician to his granny there is only one step. Thus, it will take a distance of 2m5 4 to broadcast an image of 2m00 basic. As the X5 does not have a mechanical zoom it is its position that will determine the size of the image.

The keystone correction is particularly elaborate. Thus, if the image overflows outside the screen, an automated option will reduce its size to the correct format. Similarly, if there is an obstacle in the field, the image will be reduced to make the intruder disappear (obstacle avoidance). The focus management can be configured to be fully automated.

The projector has a large number of sockets: 3.5mm audio, RJ45 LAN port, 1 × USB2.0, 2 × HDMI 2.1 (including one eARC) and one S/PDIF. Beware, as is often the case with this type of device, the power supply is external, in the form of a rather imposing transformer block.

Test Formovie X5
Connectique Formovie X5

By default, the projector arrives with the HDMI sockets configured in 1.4. However, to benefit from 4K HDR, you will have to activate the 2.1 mode.

A glass protection covers the entire front panel and the whole thing exudes solidity and quality. Under this one we find 3 speakers, a pair of 2×12W is placed on the sides and one of 6W at the back. This configuration allows a better diffusion of the sound scene in the whole room.

Its gray remote control connects via Bluetooth, allowing you to control the device from anywhere in your room without having to worry about aiming at an infrared sensor.

Menus

As already mentioned, this projector is SmartTV with an in-house OS called FengOS 3.0. However, to access the main streaming channels available in our country (Netflix, Amazon Prime, etc.) it will need to connect an external stick, a box-tv or a multimedia gateway because remember that the projector is primarily designed for Chinese streaming applications.

Test Formovie X5
Menu images

The menus also include a media player that plays all the video, photo and audio files you give it to play via your home network or a USB stick.

The HDMI link offers the largest number of factory-set image selections: "sports, child, standard, movie, showy, display, game, and a user memory". If you do not use an HDMI link, the number of available selections will be reduced.

As regards colorimetry, no CMS on the 3 dimensions of the Gamut is proposed. It is distressing because this function is easy to add, especially as it is present on the international versions of the devices marketed by the brand (the X5 does not yet exist in global version).

Test Formovie X5
Réglages image Custom

To adjust the colors, it passes by an adjustment of the RGB levels but which mixes Gain and Bias. For the Gamma, it will be necessary to play with the contrast and brightness. The power of the laser can be adjusted on 4 selections "Day, View, Night and Extra silent". With HDMI sources it is possible to activate the dynamic contrast. Note that this is not available with the internal media player.

The projector does not have a Gamma editor but the management of this parameter is rather well done (we will see in the technical verdict part) and then the EOTF Gamma (4K HDR) is selected in an automated way and it correctly detected the metadata at 1000, 2000 and 3000 nits! A first for this type of projectors.

Its internal video processing includes a MEMC image interpolation device that can be activated on 3 levels (low, medium and high). I t is now possible to control it directly from the broadcast image, whereas with the precursors of this type of device at Fengmi, it was necessary to go through the camera's parameters before being able to return to the broadcast of the film or series and judge the effect produced. At with the X5 this is no longer the case, you can intervene live, which is to be welcomed.

Technical verdict

Operating noise and quality of the integrated sound system :

After testing two noisy projectors, this X5 is a joy ! At with a residual ambient noise of 34.9 dB, it arrives in its "night" power mode at just 35.2 dB. The difference is therefore minimal and we can thank the Fengmi/Formovie engineers for not having neglected this part, which is so important. In short, the X5 is a discreet car. Note also that the full power of the laser is usable since the sound level meter only goes up to 35.9 dB.

Test Formovie X5
Bruit de fonctionnement Formovie X5

The second satisfaction dedicated to the designers of this device I address it to the choice of a Denon sound system. It's quite simple, until now and according to me the best device integrated in a projector was the one of the Formovie Theater with Bowers and Wilkins speakers. Well! the X5 manages to surpass it with a soundstage full, powerful and with convincing bass! It is precise, dynamic and never aggressive in a room of 30m2. A great Denon and above all an integrated solution that is not a substitute for a real home cinema installation.

Power consumption :

We continue with the good points. Despite the very high luminosity, the power consumption is more than measured. Here are the readings in the order of the four available power modes, from the highest to the lowest "View, day, night, silent": 143W, 142.7W, 95.8W, 79.8W. This is great news for your wallet and for the planet, without sacrificing home theater enjoyment.

Test Formovie X5
Consommation électrique basse

Sharpness and image precision :

I am often asked about the impact of the keystone correction on the image, specifically if it really alters the quality. It's up to each one to decide and it also depends on the extent of the correction applied but, damn, in the case of the X5 there is no photo! I can only encourage you to deactivate all these options because the impact on the precision and definition is noticeable. It is all the more damaging as the sharpness of the X5 is among the best on this type of camera, with a great precision of details and cuts. In short, it is advisable to position the X5 well in front of the screen, otherwise you lose quality.

Test Formovie X5
Mire 4K précision et overscan Burosch Formovie X5

As is often the case with Fengmi/Xiaomi, it will be necessary to reduce the sharpness level from +50 to +20 to avoid the harmful effects of this type of device such as video noise or the presence of double contours. The choice of an all-glass lens is beneficial for the image precision and it does not need to be supported by an artificially high sharpness setting.

Fluidity :

As you know, a 0.47 DMD chip without image interpolation (MEMC) is a guaranteed judder. Hopfully, the X5 designers did not omit this part among the options. It works on 3 levels of intervention more or less marked " low, middle or high ". As soon as the "low" mode is activated, the improvement is noticeable but with slight juddering remains. I t is necessary to select " middle or high " to obtain a perfect reproduction of the tracking.

Test Formovie X5
Red travelling

The MEMC of the X5 can be totally deactivated but I don't recommend it because you lose precision in the dollies and especially you suffer visible slowdowns.

Note that this option works on SDR and HDR sources.

Input lag :

Out of the game mode, the display delay is important with more than 160 ms of difference. The "Game" selection allows to reduce it to 42,5 ms on UHD signal 3840×2160 at 60hz. It is not the best in this field but it remains below the fateful 50 ms, which allows it to receive the qualification "Gaming" of Mondoprojos.fr.

Test Formovie X5
Input lag X5

Overscan and grey frame of the DMD grey chip 0.47 :

Out of the box, the X5 does not apply any cropping to the original image of the source connected to it. As for the all-too-familiar gray border related to the presence of inactive micromirrors on the 0.47 DMD chip, it is visually detectable and has its usual 2 cm width.

Laser Speckle :

The X5 uses an ALPD 3.0 laser solution with a phosphor wheel. This technical solution, which does not allow to benefit from a Gamut reaching 100% of the rec.2020 color space, has the advantage of avoiding any speckle effect. In fact, the image remains smooth without the presence of multiple small dots visible on the plain background.

Uniformity :

The X5 is the third front diffuser of which it is given to me to measure the distribution of the color on the whole image thanks to the very recent endowment of a specific probe whose beam of measurements is so narrow that it makes it possible to dissociate well the zones in which are carried out s the measurements. The differences with the center of the image which is used as a reference are measured s in deltaE; the higher it is, the worse the uniformity is.

Test Formovie X5
Uniformité FORMOVIE X5

Comparing with the two previous models (ViewSonic X1-4K and BenQ W2710i) we note that the X5 is the one affected by the largest gaps, thus translating into a less homogeneous color distribution than the previous models.

Colorimetry and Gamma :

As expected in a projector that is not triple laser, the Gamut reaches only 77.9% of DCI-P3. While this is certainly better than the rec.709 references (105.7%), it is far from the color spaces achieved by triple laser solutions.

Test Formovie X5
CIE movie sortie de boite

This new Formovie nevertheless continues the harvest of good points because it is the first projector of this brand to propose an image mode out of box not requiring notable corrections. Indeed, the "Movie" mode is measured at 6500K with a deltaE of 4.7 and a Gamma of 2.12.

Test Formovie X5
Comparaison CMS avancé avant et après calibrage
Test Formovie X5
Comparaison X5 RVB Gamma pré et post calibrage

Otherwise and without CMS, I could only partially calibrate it by reducing the deltaE gap to 2.58 with a color temperature at 6454K and a Gamma better positioned at 2.21.

You will find all the changes in the summary table below :

Test Formovie X5
Réglages Formovie X5 post calibrage

Contrast and brightness :

If the 4200 Ansi lumens promised on paper are obviously not there, the X5 is still a particularly bright model. At with 1832 lumens after calibration obtained in the "night" power mode (thus one of the least energy consuming), it is capable of illuminating a 16:9 screen of 4m34 on SDR source by keeping 16 fL of luminance and 3m41 in HDR (26 fL recommended). By changing the laser power mode, we can almost double the luminous peach to obtain 3329 lumens and without the usual greenish dominance. Ouch ! The X5 is a real eye opener, because when we look at the 30 or so projectors we've tested over the past 16 months, it's quite simply a record figure when you consider the preservation of a cinema image.

Test Formovie X5
Tableau contraste luminosité Gamma Formovie X5

Regarding contrast, its value is impacted by the choice of a small DMD chip size and the ALPD 3.0 light source. Appotronics, the company that designed and developed the APLD lasers, correctly claims a native contrast of 900:1 for classic focal length projectors like the X5 and 3000:1 for ultra-short throw models. I have already demonstrated many times that these figures are realistic and obtained in real life, that is to say at home.

I now perform two types of contrast measurements, the first probe facing the projector to avoid the impact of the screen and the second facing the canvas. I also added an Ansi contrast measurement (measurement in a semi-dedicated environment) with my new measurement probe.

Test Formovie X5
Contraste FOFO et Ansi FORMOVIE X5

I therefore note in front of the screen a contrast of FOFO (Full On Full Off), that is to say the sequential contrast which alternates a completely black test pattern followed by a completely white one. For the X5 it is 973:1 after calibration. This is not as good as USTs but it is one of the best measurements obtained with a laser DLP projector equipped with a DMD 0.47 chip. It is also a native value, so without the help of a luminous flux modulation and without negative effect on the dynamic range.

More interestingly, the Ansi contrast is particularly high, at 430:1. As a result, it is almost 3 times better than the recently tested ViewSonic X1-4K or BenQ W2710i.

Note that the dynamic contrast option present on HDMI source in the "custom" image settings has no influence on the measurements, as you can see in the table of measurements against the probe below.

HDR management :

Test Formovie X5
3241 nits

As already mentioned, the X5 cube is not compatible with HDR10+ and Dolby Vision. But when it comes to managing HDR10 and HLG dynamic metadata, there is no choice here but to continue to fill out the list of good points accumulated by the X5. Indeed and unlike many 4K HDR projectors that only handle encoding up to 1000 nits, the new Formovie reproduced with the right level of contrast and brightness the 2000 and 3000 nits excerpts submitted, and this without any intervention from me in the image settings menus. This is an appreciable automatism for the user.

Subjective opinion

After the time of objective measurements comes the time to analyze the visual sensations provided by the X5 image. It is always complicated to precisely retranscribe the pleasure or on the contrary the reticence if not even the execration that our front diffusers had on my retinas. There is however a key to know if I am really excited by a device, it is the length of the article devoted and more precisely at this stage revealing the development of this part subjective .

Test Formovie X5
Aquaman large X5

For the basis of an enthusiastic opinion on a new 4K model and in a period where 1080p SDR sources are still legion, the projector must be comfortable not only with 4K HDR programs but also with movies and series remaining in Full HD.

This contract is fully fulfilled by the X5, whose video processing and 4k scaling of our Blu-Rays does not limit itself to UHD or 4K sources. On the 1080p excerpts of Fury, the odyssey of the tank crew in the last months of the war in Germany, at no time do I regret the absence of native 4K. The image benefits from a convincing upscaling.

Test Formovie X5
FURY 1080p X5

I also salute the work done in the factory on the colorimetry. The is indeed faithful to the original and allows you to enjoy the film without having your finger constantly on the remote control and the image adjustment menus on the screen. It's the life of a castle!

The colors of the introduction scene of Jack Reacher are sublime and natural.

Test Formovie X5
REACHER 1080p X5
Test Formovie X5
REACHER 1080p X5

Regarding the contrast and despite measurements that confine it close to 1000:1, its level Ansi manages to counterbalance the visual effect perceived and we are far ahead of the whole string of DLP 4K projectors floundering in the 500:1.

With 4K HDR sources and especially the 4K Blu-Ray of Aquaman and this famous scene of the throne room with the rose window in the background, the X5 comes out with honors. The mapping is to the small grapes, which allows to benefit from all the details of this part.

Test Formovie X5
AQUAMAN Rosace X5

This disc also contains a number of night scenes, including the battle against the Kraken, and while of course I am always fond of more contrast, this point is not detrimental to the image delivered by the new Formovie.

Exhilarated, I switched to Mad Max Fury Road clips, perfect to evaluate the level of precision and detail provided by the optics of this import model. Relax Max ! whether it is on the tight or wide shots, I took a lot of eyeballs ! I will finish this passage on the precision by not forgetting the work of the interpolation of images which is a must for to benefit from the travellings with the greatest precision and fluidity. Let's go to the judder! And there too it is impeccable. In short, it's like a good wine with this X5: you look at the bottle, its label, then at the product poured into the glass, if it has thigh, bouquet, luster, color, and then comes the verdict in the mouth, the multiple sensations to the taste buds, if there are shivers of pleasure...

Test Formovie X5
MAD MAX FURY ROAD VOLANT

Conclusion

Let's start this part by getting rid of he dust on the bottle, so regrets because there is really not much with the X5, that will leave me then free to list its qualities.

The new Formovie is marketed in Asia and intended for local wineries . I l is only available as an import without any adaptation of its smartTV functions to the European market. If i this can be easily bypassed with a boxTV or an external stick, you will still have to make do with menus in English only and no options. However, let's hope in the future the production of a global version (hypothetical for the moment; I have no information on this subject), and while we're at it, associated with a guarantee and a local after-sales service. That's it, you have to be aware of it before buying it.

If this obstacle does not put you off, then the X5 will dazzle you, as much by its luminous power as by the fidelity of its colors and this as soon as it comes out of the box . The fluidity aid will keep away any judder spectrum, to the benefit of the quality of an optical block making all the wide shots the most swarming and detailed. This applies to the SDR as well as to the HDR. I was toasted, in a good way. With the X5, how beautiful is the intoxication! With this affordable, well-born and well-balanced varietal, Formovie will continue to dazzle home theater enthusiasts. For all its benefits is awarded with enthusiasm and not with the tip of the fingers a glittering Gold Award of controlled appellation mondoprojos.fr. Sommelier's word: it's a great vintage !

To the bad tongues that spread on the net that Mondoprojos has a dependence on Chinese soil, your servant will answer that it is up to the competition from wherever it comes from to submit projectors worthy of satisfying our taste-wine. We only ask for that !

Gold Award mondoprojos.fr

I enjoyed (attention the list is long! Hips! ):

- The seriousness of its assembly,

- Fare,

- Discretion of operation,

- THE DENON SOUND !!!! (in capital letters because it deserves it!)

- Color fidelity right out of the box,

- The light power,

- The piqué,

- Fluidity,

- Input lag

I regret :

- An import projector not designed for the European market.


84 Commentaire(s)

  1. Jerome dit :

    Merci à vous deux pour ce super test.encote une belle petite machine signé formovie.😉

    1. GregW dit :

      Merci jérôme et cattod 🙂

  2. aldo dit :

    Merci pour ce test très complet. Mais du coup, je comprends pas très bien où placer ce type de projo idéalement dans la pièce ?
    A priori pas au plafond, donc directement sur la table basse ?

    1. GregW dit :

      Les deux options sont possibles.

  3. lulab dit :

    Il y a un mode plafond (image inversée)? Est-il équipé de 3 filetages en desssous pour le fixer sur un support universel?

    Par ailleurs, comment le compareriez vous par rapport au LG hu710pw?
    Merci pour votre travail !

    1. GregW dit :

      Il y a un filetage central pour le mettre sur un trépied et quatre filetages sur les angles pour un support plafond. Le LG dispose de fonctions smartTV utilisables chez nous et d’un SAV local mais il ne supportera pas la comparaison avec la dynamique de l’image du X5, ni avec la partie sonore. Le système DENON est le meilleur que j’ai testé à ce jour.

  4. aldo dit :

    Le plafond ça semble vraiment tiré par les cheveux pour ce type de projo, non ?
    Déjà le design, le système audio qui va sonoriser un plafond, et tous les réglages de perspective qui vont si j’ai bien compris nuire à la qualité de l’image ?
    Le trépied dans un salon pour moi c’est niet.
    Il reste plus que la table basse.

    1. GregW dit :

      Au plafond le problème principal reste l’installation du bloc d’alimentation/transformateur qui est externe et bien pénible à dissimuler. La meilleure solution reste la configuration table.

  5. GregW dit :

    Petite précision d’importance, le X5 dans le mode de puissance lumineuse « day » reste discret et surtout avec la sélection « movie » par exemple, conserve des couleurs équilibrées (pas calibrées mais sans les dérives verdâtres qu’on trouve sur la plupart des modes lumineux des projecteurs). Donc avec 3300 lumens disponibles il est capable de diffuser une image 4K HDR sur un écran 16/9eme de 4m57 de base !

  6. Vincent F dit :

    Bonjour Grégory,

    Tout d’abord, une nouvelle fois, je vous remercie sincèrement et chaleureusement pour tout le travail que vous effectué pour la communauté des passionnés de cinéma et de vidéo projection.

    Je me permets de vous recontacter, suite à nos derniers échanges datant de l’année dernière, suite à la lecture de votre article sur le Formovie X5, qui a plus qu’aiguisé mon intérêt.

    J’ai juste quelques questions, qui permettront de me faire une idée plus précise :

    1) Mon critère n°1 pour les diffuseurs frontaux c’est le silence de fonctionnement (avec bien évidemment la qualité de l’image).
    Comparativement au XIAOMI ALPD3.0 est-ce le même niveau de silence en fonctionnement ?
    Peut-on le qualifier de silencieux, très discret ou discret ? (selon mes critères XIAOMI ALPD03 = silencieux)

    2) A la lecture de l’article, je comprends que malgré une valeur de contraste un peu faiblarde (je possède aussi un FENGMI C2 donc je suis très bien loti à ce niveau là, sauf en terme de bruit de fonctionnement), la qualité globale de l’appareil permet de compenser cette mesure.
    Possédant un écran ALR Gain 0.8 Vividstorm, pensez-vous que cette association peut être gagnante pour les scènes nocturnes et encore améliorer le ressenti visuel ?

    3) Cela fait quelques années que j’attends un vidéoprojecteur du type XIAOMI ALPD3.0 mais en 4K.
    Objectivement, pensez-vous que nous avons atteint l’objectif avec ce nouveau diffuseur, ou est-ce que de prochaines sorties prometteuses sur le papier sont susceptibles de bousculer fortement la nouvelle hiérarchie
    (nouvelle puce etc.), même si évidemment on ne peut préjuger de rien ?

    Par avance, je vous en remercie pour ce superbe travail : Bravo à vous et Cattod.

    En vous souhaitant une très bonne fin de semaine.

    Cordialement

  7. Cattod dit :

    @aldo Pour info, le rapport de projection de ce Formovie X5 est fort (1,27:1) et pour avoir un projo avec exactement le même, si on le positionne en table basse devant soi et en imaginant s’assoir derrière, si on veut être à l’aise au niveau des pieds (tranquille dans le canap’ quoi) il faut éloigner le projo et donc en conséquence l’écran. En gros, pour une image de 2m de base je me retrouve éloigné de l’écran à 3m90, davantage donc que la recommandation* maxi. Ceci dit perso ça ma va très bien. Mais ce que je voulais surtout dire c’est que si tu imagines projeter sur une base d’image bien plus grande tout en étant plus près de l’écran, je pense que ce genre de projecteur permet qu’il soit placé juste derrière toi, et donc dans ce cas perché sur une étagère en position retourné. ‘Faudrait modéliser ça sur un configurateur.
    (*) taper “recommandations SMPTE et THX” sur internet

  8. Cattod dit :

    @ Vincent F : merci pour les appréciations, ça va droit au cœur. Sur tes questionnements (comme bien d’autres ici sur le blog), ils mériteraient à mon sens d’être posés sur le forum, dans le fil de discussion à propos de ce projecteur*. Ca permettrait un débat facilité et que ça ne tombe pas ici aux oubliettes des méandres des commentaires du blog.
    (*) https://www.mondoprojos.fr/forum/topic/test-formovie-x5/

  9. Vincent F dit :

    @Cattod : C’est fait et merci à vous et Grégory, pour tout 🙂

  10. iban dit :

    Magnifique article, merci beaucoup, comme toujours, je vous suis depuis cinq ans

  11. aldo dit :

    @ cattod. Oui c’est ce que je pensais aussi. Effectivement une petite étagère à environ deux mètres sur le mur du fond. C’est pas mal aussi. On se rapproche d’une configuration d’une petite salle de ciné.
    Mais du coup on perd tout l’intérêt du système Denon qui va sonoriser derrière les oreilles.

  12. Cattod dit :

    @ Aldo : C’est pas faux, mais j’avoue que je n’y avais même pas pensé car n’ayant jamais eu affaire à un système sonore intégré convaincant ; jusqu’ici ne serait-ce que la simple utilisation d’une bonne petite enceinte BlueTooth fait largement mieux le travail (utilisé qu’en déplacement ; sinon dans la pièce ciné un système 2.1 du genre pour PC est utilisé faute de mieux).

  13. aldo dit :

    Oui moi non plus j’ai jamais entendu ce que ce genre de système intégré pouvait donner, mais pour avoir des petites JBL flip 5, ça ne m’étonnerait pas que ce soit très performant.
    Après, rien ne vaut un bon ampli avec deux enceintes audiophiles, ou une paire d’enceintes hifi actives. La spécialisation a quand même ses limites physiques.
    Du coup, ce genre de sonorisation à l’arrière, c’est peut être pas mal en complément pour se rapprocher d’une installation 5.1. Mais reste à savoir si on peut le paramétrer pour cette utilisation.

  14. aldo dit :

    Spacialisation je voulais dire. Maudit correcteur.

  15. Gabriel77 dit :

    Bonjour,
    Je lis vos articles depuis un sacré moment et je salue la précision avec laquelle vous faites vos tests, sans parler des magnifiques et exhaustifs tableaux d’aide pour faire le bon choix. Ce site est bien digne de passionnés. Je suis vraiment intéressé par ce superbe projo qu’est le X5, bien que je lorgne également depuis un an le Formovie cinema 2, mais si j’ai bien compris ils n’ont ni SAV ni garantie locale. Sic! Patience … 🙂
    Merci encore et bonne continuation

  16. Cattod dit :

    Très sympa ce soutien Gabriel77 : merci beaucoup 🙂

  17. vic1704 dit :

    Bonjour Grégory, merci pour ce test !
    Cependant, j’ai beau chercher partout sur internet et dans votre tableau, et malgré votre mention de la présence d’HDMI 2.1, je ne trouve nulle part d’information sur la compatibilité avec le VRR. Je recherche désespérément un vidéoprojecteur avec une compatibilité VRR 4K et 120hz. Nombreux sont ceux compatibles 4K et 60hz, mais la PS5 propose de pousser jusqu’à 120hz, et le VRR est également très utile pour de nombreux titres.
    Avez vous pu tester, ou aperçu cette fonctionnalité au détours d’un menu ?

    1. GregW dit :

      Bonjour,

      Il n’est pas VRR mais supporte les signaux 1080p à 120hz.

  18. Alfred dit :

    Bonjour

    Merci pour ce joli test

    J’ai lu sur un forum qu il y avait une version international qui allait arriver.

    Vous avez des info de ce coté la ?

    1. GregW dit :

      Bonjour, je n’ai aucune information sur une éventuelle déclinaison globale.

  19. Crabol dit :

    Ouah. Je dois changer mon Xgimi H1 qui est atteint de pixels mortes. Je pensais garder la même philosophie d’achat en prenant le Xgimi 4k, mais en regardant cet ovni débarquer. Pour l’instant l’aspect garantie m’empêche de l’acheter.

  20. Alfred dit :

    Bonjour Cabrol

    Quand tu parle du Xgimi 4K tu parle de l Horizon 4K ?

    Moi aussi j étais partant pour ce modèle mais c est vrai qu avec ce Formovie X5 je sais pas quoi faire

    D ailleurs les Xgimi et Fengmi c est les mêmes marques ou rien à voir ?

  21. MICHAEL dit :

    @GregW, quelle est la qualité de l’image X5 par rapport au W4000i maintenant que vous avez vu et testé les deux ?

    1. GregW dit :

      J’avoue une nette préférence pour le X5.

  22. fraula dit :

    Bonjour.
    Je suis sur le point d’acheter ce Formovie X5 mais je me demande si la puce DMD 0,65″ du Viewsonix X1 4K ne fournirai pas une image plus précise (belle ?) surtout sur les plans larges ? ( bien sûr, j’ai conscience que le Viewsonix X1 4K est plus bruyant…)
    Merci 🙂
    Fred.

  23. Brian Lee dit :

    Nous optons pour FORMOVIE X5 et sommes tombés sur la récente revue chinoise du prochain XGIMI RS PRO 3, qui semble avoir des performances légèrement meilleures dans des conditions calibrées.

    Nous avons traduit une capture d’écran de ses résultats par rapport aux projecteurs JMGO et HISENSE :

    https://drive.google.com/file/d/1yRhCMUOIBgblj5FRzE7DzPGH0121wDM6

  24. hf dit :

    Le faible taux de couverture de l’ICD-P3 affecte-t-il la probabilité de sauts de tonalité ?

  25. grayfoxrex1987 dit :

    bonjour, pour du contenu SDR sur un écran de 100 pouces, lequel préférez-vous, le hisense c1 ou le formovie x5 ?

  26. jpp dit :

    Bonjour.
    Il a vraiment l’air bon cet appareil
    À quelle distance doit t’on le placer pour un écran de 110 pouces ?
    Merci.

  27. Jerome dit :

    Bonjour JPP, la distance est d’environ 3m10 😉

  28. Fritz101 dit :

    Greg, merci pour ce test et tous les autres.
    Après avoir lu la critique, je suis intéressé par l’achat de ce modèle X5. Je passerais du Xiaomi Mijia ALPD3.0 (que j’ai reçu après votre avis).
    J’aimerais que vous puissiez donner votre avis, s’il vaut la peine de changer d’appareil au niveau de la discrétion du travail et de l’image en général.
    Merci d’avance pour une éventuelle réponse.
    Désolé pour mon mauvais français…

    1. GregW dit :

      Bonjour, le X5 est un très gros progrès par rapport au Xiaomi.

  29. Fritz101 dit :

    Cher Greg, je viens de commander via le lien que tu as laissé sur mondoprojos.fr… J’ai aussi bénéficié d’une réduction. Merci pour tout ce que vous faites pour nous, cinéphiles, salutations de Francfort 🙂

    1. GregW dit :

      Merci pour ta confiance 👍

  30. etienne dit :

    Bonjour Greg, bonjour à tous,
    Sauf erreur de ma part, il y a 2 modèles commandables sur Nothingprojector (1399 ou 1459 euros)
    Quel est donc au final le modèle à acheter?
    Merci d’avance pour votre réponse

    1. GregW dit :

      Bonjour, je ne vois que celui-ci en stock europe à 1459€ :

      https://bit.ly/3oKzUpY

  31. etienne dit :

    (…)
    Quid de ces deux produits aux mêmes visuels et caractéristiqques (Formovie X5 lazer … et Fengmi Formovie X5 lazer…) en attente dans mon panier ?
    J’essaierai de contacter le distributeur à ce sujet demain…
    Merci infiniment pour votre travail !

  32. laurentb33 dit :

    Bon ben voilà, commander, j’espère que part rapport aux 706hd viewsonic je ferrai un pas en avant.

  33. laurentb33 dit :

    Merci Greg . Tout ça c’est a cause de toi 😉. Ça fait 2 fois que je me laissé tenter par rapport t’es test

    1. GregW dit :

      Alors merci pour ta confiance :).

  34. Matteiva dit :

    Et bien je me pause la question encore ce x5 et les ust cinéma 2 voir 3. Ces derniers ertants plus pratiques à installer. Mais le contraste ansi de celui ci semble sympathique

    Gregory j ai anticipé et commandé le casiris aura via ton lien ( et à priori même s I’ll est alr ust, très beau rendu avec le x5 )

    J hésite j hésite ☺️

    1. GregW dit :

      J’ai cru que tu parlais du projecteur. Si c’est l’écran pas de souci 👍

  35. Samazar dit :

    Hi Greg, I discovered Mondo Projos recently and absolutely love your in-depth, informative and down to earth reviews. Could you kindly share your calibration settings, I know it is not recommended to use such settings due to projector to projector manufacturing variances and different screen materials but at least it steers users in the right direction.

    There is a table called ‘Corrections de reglages’ but am not sure what ‘ND’ means?

  36. fiofio49 dit :

    J’ai découvert ce site suite à des études de marchés poussives en vue de me trouver un projo! Donc merci pour ce travail ! Je pense opter pour le X5 qui pour info est soldé de 100€ pour cette nouvelle année ! Bonne année à tout le mondo 😉

  37. donjjohne dit :

    bonjour, pouvez vous me dire sur quel site vous avez trouvé la réduction de 100 euros svp ?
    merci.
    et bonne année à tout le monde, et encore merci pour ce site très précieux

  38. fiofio49 dit :

    Bonjour, sur Nothing projector le site du lien de Greg plus haut dans le test, mais it’s to late now..

  39. fiofio49 dit :

    Alors j’en profite maintenant pour vous faire part de mon expérience avec ce formovie x5,
    1: Il est beau et l’image somptueuse
    2: le son est franchement bon
    3: on peut installer Android et ne plus avoir le menu en chinois (la dernière version est en français !)
    4: regarder des films même en plein jour
    5: wifi Bluetooth ! On peut connecter ses écouteurs pour pas déranger les enfants
    6: On peut facilement retranscrire téléphone, ordi, tablette à l’écran (mac ou pc)

    Les deux points un peu moins bon
    1: la télécommande franchement sommaire ( et vaut mieux ne pas la perdre…)
    2: Pas de molette réglage sous le video proj…

    Sinon franchement je comprends certains retissant au modèle non européen, mais j’entends partout que formovie en prépare un, et sur leur site cette info est démentie ! Ça m’a pris cinq minutes d’installer Android, y’a même un tuto en français sur Youtube…
    Rapport qualité prix imbattable

  40. Matteiva dit :

    Fiofio49,

    Installer Android, tu veux dire installer projectivity launcher ? Qui n est pas l installation d un nouvel OS Android, mais d un launcher de substitution.

    Ce launcher permet aussi d installer des apps via aptoide, mais le niveau d intégration est plus que moyen ( netflix sd , version navigateur etc )

    Le launcher de base est suffisant avec un paramétrage boot auto sur l une des sources hdmi, finito l étape des écrans chinois / menu

  41. donjjohne dit :

    bonjour et merci greg pour le travail

    je viens de commander le X5 via vôtre lien, des mois de recherche et je pense enfin avoir trouvé mon bonheur grâce à vous.

    j’ai un projecteur mitsubishi hc 4900 depuis des lustres, je pense en prendre plein les mirettes !

    merci encore

    1. GregW dit :

      Merci Gilles 👍 Et oui ca va vous piquer les yeux 😊

  42. Samazar dit :

    Hi Greg, any suggestions or input pertaining to settings that will result in a good image. Sorry if you already mentioned that in your review, let me know if I am missing something.

  43. fiofio49 dit :

    oui oui Matteiva
    Effectivement projectivity launcher ! Ce qui est bien mais pas top 🙂

  44. laurentb33 dit :

    Bon ben tout simplement incroyable, le bon en avant par rapport à mon ancien vidéoprojecteur full HD est juste impressionnant, l’image en 4k est magnifique. Et les images en plein jour sont spectaculaires.
    Bref merci Greg pour les tests que je suis depuis pas mal d’années maintenant et qui nous fond découvrir des vidéoprojecteurs qu’on aurait peut être jamais entendu parler sans ton site .

  45. rgaik dit :

    Can Formovie X5 be bookshelf mounted around 2 meters above the floor and projecting picture with negative offset to the white wall?
    I have relatively small and narrow room where I will be projecting from around 2.8 meters distance on the white wall and I will be seating under shelf mounted projector.
    Is it doable with X5 or should I look for conventional projector with lens shift? Or maybe the X5 must be inverted in this scenario? Is it possible to set inverted projection in the X5 settings?
    I would like to avoid and keystone or digital picture correction in order to make best out of the optics and avoid light leakage.

  46. Bru dit :

    Bonjour,

    Je souhaite passer d’un benq 5700 à ce projecteur. Mais je vous avoue ne rien comprendre à l’installation. Il seta en face de l’écran, mais comment installer un projo qui n’a pas de zoom et pas de lens shift sur une toile fixe dans un salon ? Je bloque. Quelqu’un aurait il la gentillesse de m’expliquer ? Merci

    1. GregW dit :

      Bonjour, soit en position table (il
      est fait pour ça soit au plafond mais dans les deux cas la distance sera imposée par la taille de l’écran.

  47. zuiko dit :

    Bonjour,
    je suis très intéressé par ce projecteur dont le rapport qualité/prix semble très bon.
    Cependant, avant de le commander et bien que le test présenté ici soit déjà très pointu et de qualité, j’aimerais bien savoir s’il sera me sera utilisable selon mes besoins.
    En effet, je le destine au remplacement d’un vieux Mitsu SL1U (!!!) qui est positionné de façon particulière :
    – écran limité de largeur 1,60 m
    – lentille du projecteur située à 3,50 m de l’écran sur une étagère à 1,60 m du sol pour un bas d’image à 1 m de hauteur, le faisceau lumineux passant au-dessus des spectateurs.
    Mon idéal étant de placer le petit nouveau au même endroit, il est évident que d’une part l’image dépassera de l’écran et d’autre part qu’il y aura un peu de trapèze à rattraper car je devrais l’incliner légèrement vers le bas.
    Dans le test, il est indiqué que le Formovie X5 est capable de réduire l’image à la largeur de l’écran et de corriger le trapèze mais vous semblez déconseiller d’activer ces fonctions à cause de la perte de qualité d’image.
    Pourriez-vous préciser et décrire dans quelle mesure cette qualité est dégradée et si cela est vraiment difficilement supportable ?
    Ensuite, je serais preneur d’un lien vers un tuto expliquant comment on peut tirer partie de l’OS intégré pour en franciser l’interface et installer des applications utilisables chez nous (Oqee, Arte…).
    Enfin, j’ai une petite incertitude concernant la connexion réseau du projecteur, sachant qu’il dispose d’un connecteur Ethernet, est-il bien confirmé qu’il peut également se connecter en Wifi sachant que cette caractéristique n’est pas indiquée sur tous les sites le concernant .
    Merci d’avance.

  48. zuiko dit :

    En fait, la question qui me préoccupe pour déclencher mon achat c’est :
    – Est-ce que le Formovie X5, en projetant depuis une distance de 3,50 m de l’écran est capable de réduire l’image à la largeur de 1,60m de l’écran tout en corrigeant un petit trapèze vertical, dans de bonne ou assez bonne condition de qualité, en automatique ou manuel ?

  49. zuiko dit :

    Finalement, c’était un blocage de ma banque (Crédit Mutuel) qui semble extrêmement méfiante pour ce genre d’achat sur internet. Après déblocage et discussion en chat avec une certaine Jennie (Chine) j’ai opté pour leur paiement en 3 fois gratuit via Klarna et cela s’est résolu.
    Si cela peut servir à d’autres…

  50. TONITO dit :

    Question pour un champion,
    que se passe t’il si l’on a un recul objectif > écran de 6.10m ?
    on joue sur le zoom arrière dans la matrice je suppose, l’image sera elle fortement détruite ?
    la matrice sera t’elle fortement visible ?
    merci de vos avis 😉

  51. zuiko dit :

    Et bien voilà, j’ai reçu ce X5 de nothingprojector.com au bout de quelques jours expédié de Pologne et le moins que je puisse dire c’est que je ne regrette pas cette acquisition !
    On va tout de même souligner d’abord les deux points négatifs très mineurs au regard des avantages :
    – Le projecteur m’a été livré avec une prise chinoise sans adaptateur : brève frustration, impossible de l’essayer dans l’immédiat. Une petite recherche sur le net m’a permis de trouver la pièce manquante en 3 jours. En ayant fait part via le chat du vendeur, cet achat m’a été remboursé immédiatement. Problème réglé.
    – Concernant l’interface en chinois, il faut passer un peu de temps pour trouver le couple d’idéogrammes magique qui permet de la passer en anglais, un petit tour sur internet n’est pas inutile, même si le projecteur est livré avec une feuille A4 qui explique le processus (en anglais).
    – Projectivity launcher s’installe facilement (voir le tuto en français sur le net) et clarifie l’interface. Par contre bien qu’on puisse installer d’autres applications Android en récupérant leur fichier .apk, je n’ai pas réussi à en faire fonctionner une seule sous l’OS de Formovie (Youtube, Arte…). Adjoindre un Chromecast 4K à ce projecteur sera donc indispensable si on veut se servir de ces fonctionnalités.

    Du côté des points positifs on peut dire que la liste est beaucoup plus longue :
    – D’abord j’ai positionné toutes les fonctions du projecteur en automatique (pourquoi se compliquer la vie ?) : mise au point, reconnaissance de l’écran, du parallélisme, luminosité, reconnaissance des sources etc…
    Et ça marche super bien ! Je n’ai observé aucune dégradation d’image.
    – pour l’instant je n’ai projeté que sur un mur bien plan blanchi à la chaux et c’est déjà super bon même avec un peu de lumière ambiante (luminosité auto-adaptative).
    – J’ai essayé de multiples sources : lecteur de DVD/Bluray en HDMI, PC en HDMI, PC en projection via WIFI, smartphone en projection via WIFI, tout fonctionne parfaitement, son compris.
    – Si on parle du son c’est assez extraordinaire, le projecteur se suffit à lui même tellement le son est bon et semble le projeter sur l’écran, même dans une pièce de 50 m2.
    – Ce projecteur est vraiment de grande qualité d’image et de son.
    – J’ai aussi projeté des photos que je connais bien, c’est tout à fait regardable même si on peut tout de même voir une saturation un peu suspecte des verts. A partir d’un PC en ayant soin de calibrer le projecteur, cela devrait s’arranger mais c’est loin d’être rédhibitoire.
    – La qualité de la carrosserie, de l’habillage et le poids même inspirent confiance, la finition du produit est parfaite et même luxueuse.

    Les questions qui restent :
    – Quid de la durabilité réelle et de la réparabilité de cet appareil ?
    – Avec 20000h de durée de lampe on est normalement tranquille pour un sacré moment mais peut-on la changer ?
    – Les moyens de démonter cet appareil sont bien cachés…

    En tout cas merci à mondoprojos.fr de m’avoir présenté cet appareil assez exeptionnel !

    1. GregW dit :

      Merci pour ce retour très complet zuiko.

  52. zuiko dit :

    Bonjour GregW,
    il me semble que c’est la moindre des choses de donner un retour suite au travail que tu as fourni pour nous présenter ce projecteur.
    L’ayant exploré dans tous les recoins de ses menus, et ne disposant que d’un mode d’emploi en chinois contenu dans l’espace mémoire du X5, il me reste une question non résolue :
    – Dans un des menus techniques du projecteur, on trouve le moyen de changer l’espace colorimétrique de celui-ci. Dans la liste, ne connaissant que sRGB c’est celui que j’ai choisi mais peut-être n’est-ce pas le choix le plus approprié.
    Malheureusement, je n’ai pas encore relevé le nom (compliqué) des autres espaces proposés. Qu’en penses-tu ?

  53. zuiko dit :

    Bonjour,
    j’utilise avec satisfaction ce projecteur mais j’ai tout de même une petite question :
    – Quand je connecte le Formovie X5 à mon PC portable sous Windows 10 via HDMI, il m’est impossible de configurer cet “écran” supplémentaire à une définition supérieure à la full HD (1920×1080 pixels), est-ce bien normal alors que ce projecteur clame être 4K ?
    J’ai un vrai écran également connecté en HDMI qui accepte sans problème une définition bien supérieure (2560×1440 pixels), donc l’impossibilité semble bien provenir d’une limitation du projecteur.

  54. mouth dit :

    Bonjour à tous,

    Savez vous si ce formovie sera à l’aise sur une toile grise avec un gain de 0.8 xyscrenn ? J’ai actuellement un xiaomi alpd3.0 placé à 3,8 m environ (j’ai une base de 3m environ) et je suis contraint sur l’emplacement ? Merci pour tous dmces articles

    1. GregW dit :

      Bonjour,

      Le X5 a un rapport de projection fixe de 1.27:1 vous aurez donc besoin d’une distance de recul d’environ 3,81 mètres.

  55. zuiko dit :

    Bonjour,
    pour le problème de résolution sous Windows 10, c’était un problème de cable auquel mon écran 27 pouces n’est pas sensible.
    En branchant le projecteur Formovie X5 avec un câble HDMI certifié 2.1 j’ai accès à la résolution 4K du projecteur sous Windows 10 et c’est formidable, particulièrement pour les photos.

  56. zuiko dit :

    Bonjour,
    je profites toujours de mon Formovie X5 avec plaisir et je viens vous faire part de mes dernières découvertes :
    – la semaine dernière, en déplacement, j’avais oublié la télécommande et bien j’ai découvert qu’on pouvait la remplacer pour dépanner par une souris ou un clavier raccordé au port USB, elle n’est pas belle la vie ? 😉
    Le seul inconvénient, c’est que je n’ai trouvé aucun moyen de régler le volume par l’un ou l’autre…
    – Par contre, plus ennuyeux, la semaine dernière également, pendant que je regardais un film sur un lecteur Blu-ray, le projecteur connecté à internet via Wifi, quelques gros caractères chinois se sont affichés à l’écran et une voix d’homme qui parlait chinois (sans doute ?) a dit quelques mots. Sans rien faire, j’ai pu continuer de regarder mon film mais c’est assez perturbant.
    J’ai essayé de désinstaller les applications chinoises pour éviter à l’avenir ce genre de chose, sans succès.
    Le SAV Formovie sur le sujet n’a été d’aucune aide (ils voulaient connaitre les caractères chinois affichés et ce que disait l’homme, renseignements que je suis bien incapable de fournir.

  57. Max dit :

    Bonjour GregW,

    Merci pour ton travail que je suis depuis plusieurs années . Je viens de recevoir le X5, et j ai un gros soucis sur la fluidité de l image, et quand je met la compensation, je ne supporte pas l’effet caméscope. Du coup impossible de l utiliser pour regarder un film , y a t il une solution? Après avoir fait des recherches je n ai pas l’impression … 🙁 . J ai un ami qui a le xiaomi mi 4k , et j ai jamais été gêné pour regarder un film pourtant c est la même puce, il me semble. Du coup je pense le revendre , et trouver un comptable 24p , qu en penses tu ? Bonne journée 🙂 Max

    1. GregW dit :

      Au prix du X5 ça n’existe pas en DLP mieux vaut regarder du côté d’Epson en
      tri LCD pour avoir du vrai 24p (qui au passage est loin d’être fluide).

  58. Max dit :

    Merci ton retour rapide . J avais un epson eh tw7000, même problème je l’ai revendu pour ça . Tu peux me conseiller quoi d un peu plus chère ou je n aurai pas ce problème, j’ai vu un optoma ust qui gère le 24p ou peut être chez Samsung ?

    1. GregW dit :

      Et bien tu auras le même problème avec tous les projecteurs si la fluidité du TW7000 était problématique pour toi. Je n’ai aucun projecteur à te recommander si tu es sensible à ce point.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires


Catégories

ActualitésGuide d'achatNon classéTests vidéoprojecteurs & toiles